Dimanche 14 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[Programme] Le “Sénégal en priorité” : Les grands chantiers d’Aly Ngouille Ndiaye une fois élu

Single Post
[Programme] Le “Sénégal en priorité” : Les grands chantiers d’Aly Ngouille Ndiaye une fois élu
Douze jours pour convaincre. Tel est la mission des 19 candidats en lice pour la présidentielle du 24 mars 2024. Dans cette quête, Aly Ngouille Ndiaye  espère mettre toutes les cartes de son côté avec son programme intitulé : « Le Sénégal en priorité ». L'objectif principal de ce projet est de rediriger les ressources publiques vers les secteurs essentiels, en particulier ceux qui bénéficieront aux populations les plus défavorisées. Une fois élu, il prévoit de porter une proposition de loi de finance rectificative en avril 2024, visant à réorienter une part significative du budget national vers des domaines tels que le secteur primaire, le développement industriel, l'éducation, la santé, et l'environnement, entre autres.

60 milliards prévus pour les Daaras

Selon l’ancien ministre de l’intérieur, plus de 80% des Sénégalais bénéficient d’une part de seulement 5,2% du budget national. Il ambitionne d’effectuer une réorientation des fonds vers des secteurs clés. Ainsi, un montant de 700 milliards FCFA sera réaménagé dans le budget de 2024, avec des allocations spécifiques, notamment :


- 300 milliards FCFA pour le secteur primaire, afin de renforcer la production agricole et assurer la sécurité alimentaire.

- 200 milliards FCFA pour le Fonds de développement de l’industrie, destiné à promouvoir l'industrialisation et la création d'emplois.

- 60 milliards FCFA pour les daaras, dans le but d'améliorer les conditions d'apprentissage et de vie des enfants.

- 140 milliards FCFA pour l’apprentissage, pour soutenir la formation professionnelle et technique.

Ces réformes visent à stimuler la croissance économique et à élargir la base du PIB, ce qui permettrait de réduire le ratio dette/PIB de manière significative, passant de 76% à 60%.


Sécurité alimentaire, un pilier fondamental

Dans un pays où la sécurité alimentaire reste une préoccupation majeure, Aly Ngouille Ndiaye propose une approche holistique pour garantir l'accès à une alimentation adéquate pour tous les citoyens sénégalais. Il est parti du constat que malgré les divers programmes agricoles en place, le Sénégal reste dépendant de l'étranger pour une grande partie de ses besoins alimentaires de base. Le candidat met en avant plusieurs initiatives pour renforcer la sécurité alimentaire :

Production Agricole :

- Riz, Maïs, Blé et Autres Céréales : L'objectif est l'autosuffisance dans la production de ces denrées essentielles, avec des chiffres de production ambitieux à atteindre d'ici 2024-2029.

- Viande, Lait, Œufs et Produits Halieutiques : Des objectifs précis sont fixés pour augmenter la production et la consommation de ces produits, tout en visant l'autosuffisance dans certains domaines.

Ces mesures visent à réduire la dépendance alimentaire du pays et à assurer une sécurité alimentaire durable pour tous les Sénégalais.

Balance commerciale et souveraineté alimentaire

Le leader de la coalition Aly Ngouille 2024 reconnaît l'importance de réduire le déficit de la balance commerciale, notamment dans le secteur agricole. La souveraineté alimentaire est mise en avant comme un droit fondamental, avec des actions telles que la promotion du développement rural, la facilitation de l'accès aux ressources agricoles, le soutien à la recherche agronomique et l'augmentation des investissements publics dans l'agriculture.

Création de Daara-Métier

Dans le secteur secondaire, le candidat prévoit la mise en place de Domaines Industriels Artisanaux (DIA) pour promouvoir le développement industriel à travers le pays. Une attention particulière est accordée à la professionnalisation des industries légères, offrant ainsi des opportunités d'emploi et de développement économique.

En matière d'éducation, des mesures sont proposées pour accompagner la jeunesse sénégalaise dans sa formation et son insertion professionnelle. Cela comprend la création de Daara-Métier, l'expansion des écoles de formation professionnelle, et la réforme du système éducatif pour répondre aux besoins du marché du travail.

Santé et protection sociale

Des réformes sont également envisagées dans le secteur de la santé, avec l'expansion des établissements de santé de proximité et l'amélioration de l'accès aux soins de santé pour tous les citoyens. La protection sociale est également une priorité, avec des programmes visant à garantir un accès équitable aux services sociaux de base et à promouvoir une économie endogène pour renforcer les communautés locales.

Emploi, habitat et égalité des genres

Pour résoudre le problème de l'emploi des jeunes, Aly Ngouille Ndiaye propose la restructuration des formations professionnelles pour mieux répondre aux besoins du marché du travail. Il prévoit également des mesures pour encourager la création d'entreprises et l'innovation, ainsi que des initiatives visant à stimuler la construction de logements et à promouvoir le développement communautaire en collaboration avec les acteurs locaux.

En ce qui concerne l'égalité des genres, des politiques sont envisagées pour promouvoir l'équité salariale, la représentation des femmes dans les postes de décision, et pour atténuer le travail pénible des femmes en milieu rural en  équipant tous les villages de moulins et de batteuses multi céréales.

Réforme de l’administration et décentralisation

Le candidat propose des réformes dans l'administration publique pour renforcer l'équité, la transparence et l'efficacité. Cela comprend la mise en place d'un observatoire de qualité pour contrôler la performance des politiques publiques, ainsi que la restructuration des différents corps administratifs pour s'adapter aux nouveaux défis.

Concernant la décentralisation, il préconise une augmentation des fonds alloués aux collectivités locales, une meilleure gestion des ressources et un soutien accru aux communes confrontées aux défis de l'exploitation des ressources naturelles.

Migration, justice et environnement

Aly Ngouille envisage une approche globale de la migration, axée sur la facilitation d'une émigration sûre et régulière tout en luttant contre les causes profondes de la migration irrégulière. Il envisage également des réformes judiciaires pour améliorer l'accès à la justice et réduire les délais de procédure, ainsi que des mesures pour protéger l'environnement et lutter contre le changement climatique.

création d'un Fonds d'investissement soutenu par les réserves d'or du pays

Dans le domaine du transport, le candidat propose des initiatives visant à développer les infrastructures ferroviaires pour réduire les coûts de transport des marchandises et stimuler l'économie régionale. Des investissements sont également prévus pour élargir les routes nationales et soulager l'engorgement routier à Dakar.

En ce qui concerne le financement de ses propositions, Aly Ngouille Ndiaye met en avant la création d'un Fonds d'investissement soutenu par les réserves d'or du pays, ainsi que les revenus attendus de l'exploitation des hydrocarbures (le pétrole et le gaz). Ces fonds serviront à financer les programmes de développement économique et social du pays, tout en garantissant une notation favorable auprès des institutions financières internationales.,


13 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2024 (11:32 AM)
    Un Macky Bis ! Les dessous de table....Les clairs-sombres....hum...je passe!
  2. Auteur

    Pape Gueye

    En Mars, 2024 (11:33 AM)
    Programme très ambitieux et bien réfléchi et ça mérite d'être accompagné à se réaliser pour le bien être des populations 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bougouma Kouta

    En Mars, 2024 (11:33 AM)
    Un Programme clair réaliste et réalisable. Bonne Chance. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Amadou Ba

    En Mars, 2024 (12:16 PM)
    Un programme SMART. Il est factuel. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Amadou Ba

    En Mars, 2024 (12:16 PM)
    Un programme SMART. Il est factuel. 
    Auteur

    Mouride Sâdikh

    En Mars, 2024 (12:23 PM)
    Lii déh sou sottè ak jamm xanaa Askanewi dana  Yookku ba Yeukko rawatina Daarayi 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (12:50 PM)
    Très ambitieux Comme programme 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mouhamed Sow

    En Mars, 2024 (13:00 PM)
    Un programme riche réalisable, atteignable dès le premier mandat 
    {comment_ads}
    Auteur

    Sow Salif

    En Mars, 2024 (13:04 PM)
    Senegal en priorité
    Auteur

    Sow Salif

    En Mars, 2024 (13:04 PM)
    Senegal en priorité
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (13:05 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (13:59 PM)
    Rafetlou nagn programme bi prési
    {comment_ads}
    Auteur

    Papa Lamine Ndiaye

    En Mars, 2024 (14:28 PM)
    Un programme en parfaite conforté avec les attentes de la population 

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email