Jeudi 21 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

LYNCHAGE MEDIATIQUE : Idy cible de la « Mackie » : Affaires de mœurs et de sous au menu

Single Post
LYNCHAGE MEDIATIQUE : Idy cible de la « Mackie » : Affaires de mœurs et de sous au menu

Après Karim Wade, c’est véritablement Idrissa Seck qui est dans le collimateur des faucons du Palais. Le Maire de Thiès est leur souci premier. Avec son style séduisant, son verbe captivant, sa communication foudroyante, Idrissa Seck perturbe le sommeil de la Mackie. C’est ce qui explique cette campagne médiatique déclenchée contre le Maire de Thiès pourtant bien informé de toutes les stratégies concoctées par les faucons de l’Apr dans les couloirs de la Présidence et du Palais. Dénigrer Idrissa Seck, installer un malaise entre lui et le Pds, détruire son image dans des histoires de mœurs sont les principaux objectifs des communiquants du Palais.

Les contours de ce lynchage médiatique ont déjà commencé à prendre forme dans la presse sénégalaise et française. Puisque, jusqu’à ce jour, on ne comprend pas pourquoi le journal parisien « LePoint » a-t-il senti maintenant et seulement maintenant, l’urgence de revenir sur des propos que Karim Wade, en prison, aurait tenus, il y a fort longtemps et dans un contexte politique de campagne électorale ? En vérité, ce sont les commanditaires de cet article qui ont fouillé dans les poubelles pour y dégoter des choses pouvant salir l’image d’Idrissa Seck et creuser un fossé entre lui et le fils de Wade. Car, c’est une lapalissade que de dire que, politiquement, le rapprochement entre ces deux enfants de Wade n’arrange guère la Mackie.

Cela l’ancien premier Ministre l’a tellement compris qu’il l’avait souligné lors de la cérémonie de la « Dakka ». Seck disait que des gens ont tenté de le mettre en mal avec les mourides et les « alpular ». Il sait d’où partent ces inventions imaginaires. En vérité, le président de "Rewmi" indispose le Chef de l’Etat Macky Sall. Leurs militantisme aux côtés de Me Wade n’est pas étranger à cette relation souvent heurtée entre les deux hommes. Sans dire que Macky Sall fut un subordonné du Maire de Thiès au sein du Pds, l’actuel président doit en partie son ascension politique au Président de « Rewmi ». Même si, par la suite, il s’est rangé du côté de Wade, jusqu’à vêtir le manteau de bourreau dans le complot contre le Maire de Thiès. Macky Sall était le principal exécutant du plan de liquidation du Maire de Thiès qui s’en était sorti la tête haute avec une ordonnance de non lieu total délivrée par la Haute Cour de Justice.

Ce n’est pas demain la normalisation des relations entre Macky et Idy. Les commanditaires des sorties musclées des Ministres Omar Gueye et Pape Diouf contre le président de « Rewmi » sont bien identifiés. Dans ce duel à distance, le président de l’Apr préfère mettre en avant ces deux Ministres de "Rewmi" pour différer le « face to face » pourtant inévitable avec Idy.

Toujours dans cette campagne de lynchage médiatique contre le Maire de Thiès, les faucons du Palais ont fuité des informations laissant croire que Macky a refusé de prendre "l’allié encombrant Idy" au téléphone. Si cet incident a atterri dans les rédactions, il est évident que ce n’est pas l’oeuvre des proches du Maire de Thiès.

Récemment, le site proche de Macky Sall « Seninfos » a repris un article qui a révélé une audience entre Idy et Wade à Versailles en présence Mme Viviane avec des propos diffamatoires prêtés au Maire de Thiès. Ce qui avait amené le parti « Rewmi » a publié un démenti.

Ce n’est pas tout. Ce 08 mai, le journal parisien « LePoint » a publié un article sur la supposée fortune du Maire de Thiès avec un titre qui se démarque totalement du contenu du texte. Le titre c’est : « L’étrange fortune d’un ancien premier Ministre sénégalais » avec la photo de Wade et de Chirac. Etonnant non ? Dans le corps de l’article, l’auteur du texte relaie un faux scoop. Les lecteurs s’attendaient à des révélations sur les activités professionnelles du Maire de Thiès, ses revenues, ses comptes bancaires, ses villas, ses voitures, ses sociétés ou autres. Malheureusement, ce journal a sombré dans une séance de répétition inutile pour servir du déjà entendu, récoltant ainsi un démenti de la part de l’avocat Robert Bourgi. Et pour rendre le tableau plus luisant, ils le vernissent du kérosène du jet privé, prêté à Idrissa Seck lorsqu’il se rendait à Médina Gounass. Faudrait-il préciser que le jet privé a été loué pour uniquement la distance Dakar-Médina Gounass-Dakar.

Les affaires de mœurs seront les derniers chapitres de cette campagne de lynchage médiatique orchestrée par la « Mackie » pour destabiliser Idy.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email