Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Moussa Baldé : « La Gambie rentre dans une ère de démocratie… »

Single Post
Moussa Baldé : « La Gambie rentre dans une ère de démocratie… »

La résolution de la crise gambienne, sans effusion de sang, a été saluée par nombre d’observateurs. Moussa Baldé, le coordonnateur du Réseau des universitaires républicains, s’en est, lui aussi, réjoui. Dans ce bref entretien avec Seneweb, il évoque aussi l’impact heureux que le départ de Jammeh pourrait avoir sur Gambie, le Sénégal et sur le règlement de la crise casamançaise.

Comment avez-vous vécu la résolution de la crise gambienne ?

J’ai appris avec beaucoup de joie et de soulagement le dénouement heureux de la crise en Gambie. La bonne nouvelle est que le dictateur Yaya Jammeh a quitté la Gambie sans effusion de sang et sans coup férir. Je pense que cela est notable et nous devons saluer l’engagement, le sang froid et la fermeté du Sénégal et de la Cedeao. Certains mettent en exergue la médiation de la dernière heure des Présidents Condé et Aziz, mais en vérité Jammeh a quitté Banjul parce que la Cedeao sous la houlette du Sénégal ne lui a pas laissé le choix. Le départ de Yaya Jammeh était une nécessité pour la Gambie mais une chance pour le Sénégal et le monde libre. Le départ de Jammeh est une victoire de la lumière sur l’obscurantisme. Je félicite le Président Macky qui a su allier fermeté, sang-froid et respect du droit international pour faire respecter le choix du peuple frère de Gambie et préserver les intérêts vitaux de notre pays. Je félicite et encourage tous les dirigeants de la Cedeao à continuer à travailler pour faire de notre sous région un espace de démocratie et de paix, seuls gages de l'émergence. Avec le départ de Jammeh et l'avènement d'une nouvelle ère en Gambie je pense que de nouvelles perspectives de paix et de développement sont offertes à notre sous région.

Quels bienfaits le peuple sénégambien  peut-il attendre du départ de Jammeh ?

Les bienfaits immédiats c’est d’abord le fait que la Gambie rentre dans une ère de démocratie. Je pense que c’était injuste que le Sénégal soit le berceau de la démocratie en Afrique et de voir nos frères gambiens dirigés par un dictateur obscurantiste depuis près d'un quart de siècle. Pire, Yaya Jammeh était un obstacle à toute forme de coopération sérieuse et surtout s'amusait à rendre difficile la circulation des biens et des personnes entre la Casamance et le reste du Sénégal. Une Gambie démocratique devrait être plus ouverte sur le Sénégal et le reste du monde. Une Gambie démocratique  peut devenir un partenaire fiable pour un développement harmonieux du Sénégal et de la Gambie. Enfin, une Gambie démocratique est plus sûre pour le Sénégal dans le contexte de l'irrédentisme en Casamance.

Pensez-vous que le départ de Jammeh puisse aussi permettre au Sénégal de régler définitivement la crise casamançaise ?

Oui, c’est une belle opportunité pour la résolution de la crise casamançaise. Tout le monde sait que depuis que le Président Macky Sall a pris les rênes du pays il travaille discrètement mais sans relâche pour le retour de la paix en Casamance. Il a pris en compte la dimension économique et humanitaire du conflit sans négliger la sécurité des biens et des populations. Tous les observateurs avertis mais surtout les populations du Sud reconnaissent qu'il a obtenu des résultats sans précédent. Le départ de Yaya Jammeh peut à n'en pas douter  être un catalyseur pour l'obtention d'une paix définitive en Casamance. Avec l'avènement de la démocratie en Gambie, les perspectives de paix en Casamance, le pétrole et le gaz, il ne me reste qu'à souhaiter à Macky Sall d'être le premier Président du Sénégal à brandir la coupe d'Afrique des nations. Autrement dit je souhaite bonne chance au lions du Sénégal.

Propos recueillis par Youssouf SANE

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (18:57 PM)
    EN AUCUN CAS CONDE ET AZIZ SONT DES COMPLICES DE YAYA JAMMEH POUR FAIRE DISPARAITRE (DOCUMENTS,ARGENT ET ETC,,) DONT SE SONT IMPLIQUES .

    MAIS JE SUIS TRES FACHE CONTRE L'OPPOSITION SENEGALAISE

    • Auteur

      Jordan23

      En Janvier, 2017 (10:21 AM)
      bien dit m. moussa balde, un homme intégre, travailleur et discret !

      bien dit m. moussa balde, un homme intégre, travailleur et discret !

      bien dit m. moussa balde, un homme intégre, travailleur et discret !

      bien dit m. moussa balde, un homme intégre, travailleur et discret !

      bien dit m. moussa balde, un homme intégre, travailleur et discret !

      bien dit m. moussa balde, un homme intégre, travailleur et discret !

      bien dit m. moussa balde, un homme intégre, travailleur et discret !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (22:47 PM)
    Gut gemacht Herr Président........Kongratulation !!! peace to our brothers in Gambia.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR