Lundi 24 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Polygamie, LGBTQ : Ces points de divergences entre Sonko et Mélenchon

Single Post
Polygamie, LGBTQ : Ces points de divergences entre Sonko et Mélenchon
En co-animant une conférence ce jeudi 16 mai à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, Ousmane Sonko et Jean-Luc Mélenchon ont exposé leur vision des relations entre l'Afrique et l'Europe. Les deux hommes politiques ont montré qu'ils se retrouvaient sur plusieurs points. 

Toutefois, il existe des questions sur lesquelles il n'y a pas eu de convergence. Le président du Pastef a rappelé que l'Occident ne devrait pas imposer sa vision des choses aux autres. "Les velléités extérieures de nous imposer l'importation de modes de vie et de pensées contraires à nos valeurs risquent de constituer un nouveau casus belli", a  déclaré  Ousmane Sonko. Ce dernier prend pour exemple la question de l'homosexualité. "La question du genre revient régulièrement dans les programmes de la majorité des institutions internationales et dans les rapports bilatéraux même souvent comme une condition pour différents partenariats financiers", explique le président du Pastef. 

Ousmane Sonko fait noter que la problématique n'est pas l'apanage des sociétés occidentales. "Notre société connait cette question et la gère à sa façon. Chaque société établit librement ses mécanismes d'absorption des faits sociaux qu'il faut respecter dans la limite de l'humainement raisonnable", a-t-il poursuit. 

Toujours en guise d'exemple, Ousmane Sonko a rappelé qu'en France, la polygamie était interdite. Le sourire aux lèvres, il fait noter que le polygame qu'il est serait dans l'illégalité en France. "Nous l'admettons, si telle est la culture de la France", a poursuit le Premier ministre sénégalais qui dénonce par ailleurs "une stigmatisation d'une religion, en l'occurrence l'islam, au point d'interdire à des musulmanes de vivre comme elles l'entendent". Mais toujours, le leader de Pastef concède cela aux Français tant que "cela est conforme à la culture française". 

De la même manière, Ousmane Sonko souhaite que le monde occidental accepte la vision des pays du Sud, notamment s'agissant des questions relatives aux LGBTQ.

Reprenant la parole, Jean-Luc Mélenchon a réaffirmé sa position de défendre des communautés LGBTQ. "Je suis le premier législateur français qui a déposé un texte de loi à propos de la proposition du mariage homosexuel. Je suis hétérosexuel, mais j'ai pensé que cette liberté d'amour devait être ouverte à tous ceux qui veulent en bénéficier. J'assume cette position et je ne cherche pas à vous l'imposer", a déclaré le fondateur de La France insoumise. 

Par ailleurs, Mélenchon revendique son désaccord quant à la polygamie. "Je sais que la France n'a pas trop de leçons à donner sur la polygamie sur ce qui concerne les pratiques présidentielles, mais pour moi, pour mes compatriotes, nous ne sommes pas favorables", a-t-il précisé.
 
Toutefois, Jean-Luc Mélenchon a salué la franchise avec laquelle les idées contradictoires ont été exposées. "On peut dialoguer et ne pas être d'accord. On peut dialoguer et être d'accord, et la révolution citoyenne sénégalaise m'a accepté en sachant mes positions radicales et vous m'avez écouté avec bienveillance. Je suis donc heureux de vous avoir rencontrés". 


18 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (22:41 PM)
    OUSMANE SONKO est attendu pour la criminalisation de l'homosexualité comme il l'avait promis dans ses déclarations d'intention. 
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Replexly_author

      En Mai, 2024 (22:46 PM)
      C est ça l agenda de melanchon venir a l université ciblér les jeunes intellectuels pour faire la propagande de l homosexualité, sonko ne devait même toléré que cette question soit intégrée dans le programme, démissionne parceque aujourd'hui tu n as fait que l apologie de l'homosexualité c était votre objectif tout le reste c est du bla bla bla 
      Quelle naïveté j'ai honte tout l espoir que la jeunesse africaine a sur vous 
      Thiiiim 
       
    {comment_ads} Top Banner {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (23:07 PM)
      Criminaliser quoi? Khana dég lou woo conférence bi. Sonko dit qu'il comprend y compris l'interdiction du voile car c'est conforme à leur mode vie etc...Sonko mi dane ka liggey. wep pé pé pé!!!!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (23:09 PM)
      Des gens qui ont réduit l'université en cendres tu les appelles étudiants? Ils squattent juste les campus sociaux.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (23:11 PM)
      Comme 1er invité tu pouvais choisir un patriote africain mais un défenseur de l'homosexualité et surtout du mariage et de l'adoption d'enfants ça nous avance à quoi?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (23:14 PM)
      Il faut que Monsieur le PR réaffrime avec force l'autorité du chef de l'Etat sur l'ensemble des ministres et du premier d'entre eux. sans quoi on va vers la cata. Tu invites un gars qui n'a aucun pouvoir pour insulter le chef d'Etat d'un membre permanent du CS des Nations-Unies dans une Université en plus?
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (23:28 PM)
      Soit les étudiants qui applaudissaient Melenchon ne comprennent pas le français soit ils n'avaient rien compris de son discours. Quoiqu'il en soit, y'a urgence à l'Ucad. Y'a beaucoup de tete vides là bas. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (00:08 AM)
      Des étudiants militants fanatisés qui brûlent une université tu attends quoi d'eux? Ils étaient venus chanter Sonko binala le système LMD des "patriotes"
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (00:09 AM)
      Il faut apprécier le refus du PM de laisser le MC jouer au griotisme. Un péral digne du pastef des origines.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (02:57 AM)
      On devait aussi derouler notre agenda sur la polygamie versus leur agenda sur les pedales  donnant /donnant .C est le partenariat gagnant gagnant.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (08:25 AM)
      Polygamie contre LGBTQ , je ne suis ni pour l'un ni pour l'autre.
      En Afrique la polygamie est également un frein au développement. Les hommes augmentent leurs charges de sorte que tous leurs revenus se limitent à entretenir des femmes alors qu'ils pouvaient se limiter à une seule femme, faire des économies et investir pour créer des emplois.
       
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Mai, 2024 (22:44 PM)
    Liberté d'aimer qui on veut y compris un individu de même sexe, liberté d'organiser des echangismes, liberté de partouse, d'orgies et même de zoophylie mais polygamie, non! Bordel 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (23:37 PM)
      hé oui c ça les valeurs françaises; c'est à ne rien y comprendre, de véritables dégénérés comme dirigeants et leaders
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:47 PM)
    Copie coller 

    C'est ce que Macky avait dit exactement sur l'homosexualité .

    Bayilene sene doff doff lou yi té ligueye akhhhhhh.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (23:18 PM)
      Macky kagne a été plus claire et radicale sur la question. Mais Sonko c'est une calamité 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (23:08 PM)
    Même Chon wo Macron wo,qu'ils sachent qu'il y a des trucs du genre lgbtq ne passeront et il n'y a rien à faire,que chacun s'occupe de ce qui se passe culturellement dans son pays et chacun s'en tiendra mieux.Wasalam
    {comment_ads}
    Auteur

    Adèle

    En Mai, 2024 (23:08 PM)
    Monsieur Bocoum,

     

    Je comprends votre inquiétude face aux promesses non tenues et aux attentes déçues. Cependant, il est crucial de considérer les défis auxquels tout nouveau gouvernement est confronté. Avant de prendre des décisions hâtives, une évaluation claire et approfondie de la situation laissée par l'administration précédente est indispensable.

     

    Le nouveau pouvoir de Diomaye et de Sonko a succédé à douze ans de gouvernance de Macky Sall, marqués par une mauvaise gestion, une corruption endémique et des violations flagrantes des droits de l'homme. La corruption était omniprésente, les opposants politiques étaient emprisonnés, voire assassinés, souvent avec l'aide de milices privées armées. Sur le plan économique, les marchés publics étaient attribués sans transparence à des proches du pouvoir, créant une richesse injustement répartie et une administration inefficace. Il est étonnant de constater que vous êtes resté silencieux face à ces exactions, ces emprisonnements arbitraires, ces assassinats et ces détournements de deniers publics.

     

    Il est facile de céder au populisme en prenant des mesures superficielles pour gagner rapidement la faveur publique. Macky Sall en est un exemple éloquent : avant les élections, il baissait les prix des denrées alimentaires pour les augmenter immédiatement après. De plus, dans les nominations aux emplois, Macky Sall privilégiait honteusement son ethnie au détriment du reste de la population, une pratique que vous n’avez pas dénoncée. Les situations mille fois plus graves sous son régime ont été accueillies par votre mutisme. Aujourd'hui, alors que le nouveau pouvoir n'a posé aucun acte allant dans le sens de ce qui se faisait auparavant, on entend des voix comme la vôtre s'élever.

     

    Le nouveau gouvernement, en revanche, a fait preuve de sagesse en évitant ces mesures populistes. Ils ont choisi de réaliser un état des lieux exhaustif avant de prendre des décisions, garantissant ainsi que leurs actions soient fondées sur une compréhension réelle et complète de la situation.

     

    L'histoire récente regorge d'exemples de gouvernements ayant échoué en omettant cette étape cruciale. Par exemple, le gouvernement grec dirigé par Alexis Tsipras en 2015 a dû faire face à une situation économique catastrophique laissée par ses prédécesseurs. Ses tentatives initiales de tenir toutes ses promesses électorales sans une compréhension complète de la situation économique ont conduit à une crise encore plus profonde, nécessitant des mesures d'austérité sévères pour stabiliser le pays.

     

    Comme l'a souligné Franklin D. Roosevelt, « La seule chose dont nous devons avoir peur est la peur elle-même. » Cette citation rappelle que les décisions précipitées prises par peur ou par désir de plaire peuvent souvent aggraver les problèmes. De même, John F. Kennedy a déclaré : « Le courage et la persévérance ont un talisman magique devant lequel les difficultés disparaissent et les obstacles s'évanouissent. » Le courage et la patience du nouveau gouvernement sont nécessaires pour naviguer avec succès dans les défis actuels.

     

    Il est donc impératif de permettre à ce nouveau pouvoir de procéder méthodiquement et de prendre des décisions éclairées, fondées sur une évaluation rigoureuse de l'état actuel de la nation. Ce n'est qu'ainsi qu'ils pourront répondre de manière efficace et durable aux attentes et aux espoirs de la population.

     

    Respectueusement,

     

    Mr Ndongo Leye Zb Dakar le 16 mai 2024
    Top Banner
    Auteur

    Changement

    En Mai, 2024 (00:42 AM)
    Où le probleme si Melenchon defend les droit des LGBT comme il defend d'autres categories?

    À chacun ses convictions et il faut etre pret à defendre ses valeurs et ne pas se faire imposer ce qui est d'une autre culture.

    Il y'a plus de points communs entre les insoumis et le Pastef que de divergences.

    Ceux qui attendent un changement au bout d'un mois n'ont pas la tete sur les epaules.

    Commencez deja par changer de mentalités.

     
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (02:59 AM)
    Melenchon defend les droits des LGBT 

    Sonko defend les droits a la polygamie

    A chacun son combat.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (06:28 AM)
    Vous vous imaginez ce Mélénchon parler de liberté d'amour en parlant de LGBT en terre africaine.C'est une façon de promouvoir des comportements déviants.L'Afrique ne sera jamais terre lgbt parce que tout simplement les malades lgtbt doivent être soignés.Parler de lgbt pour banaliser la déviance sexuelle ou mentale doit être bani du domaine public africain.De quel droit ce Mélénchon se permet de rencontrer nos jeunes pour leur dire stupidités.En France Sonko n'aurait même pas un étudiant français de souche pour l'écouter en tant que chef de parti africain.Donc la colonisation continue puisque un melenchon inconnu meme chez lui en France va chez les africains et il fait salle remplie.Sonko décoit.
    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen

    En Mai, 2024 (06:29 AM)
    De vrais nafekh dans ce pays où est Mame Moctar Gueye où est cheikh Oumar Diagne où est khrumkhakh je ne sais quoi. Ce pays n'avancera jamais à cause de ces énergumènes. Vous ne piper mot quand ce connard de Melanchon vient dans notre pays parler en public d'homosexuels de mariage. Dommage pour ce pays qui va vers la dérive 
    Top Banner
    Auteur

    Ba

    En Mai, 2024 (06:50 AM)
    c'est un éternel recommencement les gars. Il faut même pas espérer un changement. c'est un agenda à respecter. Nous africains comprendrons jamais. Changeons entre africains. La complexité est toujours dans la mesure ou on a besoin d'un occidental qui nous dise quoi faire. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Xp

    En Mai, 2024 (07:32 AM)
    Ne vous faites aucune illusion, il n'y aura ni changement, ni révolution. La grande masse ne comprend pas que le but ultime d'un homme politique est de conquérir le pouvoir, de s'en accaparé et d'en jouir.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Mustapha Hih

    En Mai, 2024 (07:50 AM)
    deuc beaux spécimens de la connerie politique.....attention....dangereux...hahahahahahah...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (08:01 AM)
    Macky,el tactico avait dit: " Tant je reste  président du Senegal,l'homosexualité ne serait JAMAIS criminaliser".

    Sonko,el phenomenon,lui dit:"On gérera la situation".

    Waaw leegui,parmi ces deux citations,laquelle est plus claire?

    A vrai dire je ne comprends plus Sonko qui est passé tout son temps à dénigre Macky sur ce sujet,en décortiquant ses dires,...franchement lii mettina,...

    Neexul ba neexul mais njiitum soskat day tocc at gallaaj....
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (08:09 AM)
    Sonko est nuancé et Macky fut catégorique. Cherchez la duplicité. Quand la rue vous offre le pouvoir , elle reviendra vous le reprendre. L'histoire s'est toujours répétée.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (09:07 AM)
    Putain!! qu'est-ce que vous ne comprenez pas par divergences??? Sonko a été clair sur la question!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (12:18 PM)
    LGBTQ ou Polygamie tout cela relève du privé . Les choses deviennent problématiques quand des individus du fait de leurs choix privés/ personnels problématiques veulent les généraliser, les institutionnaliser les forcer/imposer aux autres. Autant Melenchon veut nous forcer son appréciation de la cause LGBTQ autant OS veut nous forcer son penchant polygamique et polyginique précisément ; et pour nous c'est du kif kif bourricot. Mais parlons du patriarcat et de la polygynie qu'on veut nous imposer comme quelque chose de religieux - Islam et culturel - sénégalais? africain? musulman? . Heureusement que de plus en plus les arguments de ce système sont mis nu et nous commençons tous à comprendre que NON la religion et la culture Musulmane n'encourage pas la polygamie, la polygynie en l’occurrence. La religion évoque juste cette possibilité dans un esprit de justice sociale et l'encadre de façon tellement rigoureuse que cette pratique est d'ailleurs interdite dans la plupart des pays du monde dont plusieurs pays de culture plus "musulmane" que le Sénégal. Reste l'argument de la culture africaine , effectivement la polygamie, la polygynie est principalement répandue en Afrique et allons savoir pourquoi et comment ce phénomène est corrélé à notre sous-développement et au fait que nos élites et "leaders" souvent hommes ont la fâcheuse habitude de privilégier leur parcelle personnelle de "ngourou/jouissance/privilège" aux détriments des véritables intérêts et besoins de leurs familles, communautés et/ou nations. Donc OUI nous devons combattre tous ces systèmes - LGBTQ ou Polygamie/Polygynie que l'on cherche à institutionnaliser -
    {comment_ads}
    Auteur

    Roland Ngono

    En Mai, 2024 (13:01 PM)
    La politique est l'art de la subtilité et un échange idéologique non pas dans l'agressivité mais dans la justesse et l'élégance.M.SONFO a été très Claire dans ses propos à l endroit de Mélenchon contrairement à nous Africains.La France n'admet pas le culte de la personne chacun est libre de dire ce qu'il pense même du président.neanmoins Melanchon lui-même l a dit qu il n a pas de leçon à donner.

    Il aurait été judicieux que ce soit les étudiants qui évoquent d'autres sujets notamment.l'adoption de la loi sur l'avortement.

    Il a défendu sa position sur la polygamie et l Islam c est ce qu il y a à retenir 
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:12 PM)
    Putain!! qu'est-ce que vous ne comprenez pas par divergences??? Sonko a été clair sur la question!!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email