Jeudi 13 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Présidentielle avant le 2 avril : Aar Sunu Élection maintient la pression

Single Post
Présidentielle avant le 2 avril : Aar Sunu Élection maintient la pression

Deux responsables du collectif citoyen Aar Sunu Election ont maintenu vendredi que la présidentielle devait avoir lieu avant le 2 avril, rejetant la position la veille du chef de l'Etat suspendant la date à un dialogue politique.

Elimane Haby Kane et Malick Diop ont réaffirmé auprès de l'AFP que la présidentielle devait se tenir suivant le calendrier constitutionnel, avec les 19 candidats validés par le Conseil constitutionnel. Ils ont indiqué que le collectif comptait toujours manifester samedi.

"On l'attendait (le président)" sur cette date, "tout le reste, c'est du dilatoire", a déclaré M. Kane. Le dialogue prévu par le président Macky Sall lundi et mardi avec les forces politiques et sociales pour s'entendre sur une date "n'a pas de sens", a-t-il ajouté.

"Notre position, c'est (avant) le 2 avril, sinon c'est la crise", a dit M. Diop. "Un dialogue pour faire quoi ?", a-t-il demandé.

Il a rappelé que selon les projections d'Aar Sunu Election, le scrutin initialement prévu le 25 février et repoussé par le président Sall, au prix d'une des plus graves crises traversées par le pays depuis des décennies, devait avoir lieu le 3 ou 10 mars. Il a reconnu que la date du 3 devenait de plus en plus "hypothétique" avec le temps qui passe.

Les deux responsables ont dit que leur position était celle de leur collectif de plusieurs dizaines d'organisations de la société civile, dont les leaders se sont concertés, selon eux, après la prise de parole du président Sall jeudi soir.

Un autre collectif, de 16 candidats à la présidentielle, a indiqué à qu'il s'exprimerait vers 11H00. Son coordinateur Cheikh Youm ne s'est pas exprimé sur la réaction des candidats à l'intervention du président.

Le président Sall a laissé jeudi en suspens la date de la présidentielle dont il avait décrété le report, tout en assurant qu'il quitterait son poste comme prévu le 2 avril, que son successeur soit connu ou pas.


7 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2024 (09:53 AM)
    Fixons la date des élections pour le 10 mars 2024 et avançons, le temps presse!
    Top Banner
  2. Auteur

    En Février, 2024 (10:03 AM)
    Il n'y aura pas d'élection en mars donc vous avez beaux aboyer chialer pleurer le dialogue se passera le processus sera repris le reste n'est que du divertissement votre stratagème a lamentablement échoué la république reste et restera debout si vous avez encaissé l'argent de vos bailleurs pour semer le chaos dans ce pays sachez que vous avez échoué sur toute la ligne vive la république 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (10:27 AM)
      Tu fais rire. La force a changé de camp. Le Président lui même le sait. Il essaie juste de sauver la face et sa peau.
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:03 AM)
      Oui dialogue y aura mais ça risque d'être un dialogue de sourds! Penses tu qu'un consensus est possible entre le candidats"spoliés" et les candidats retenus par le CC?
    {comment_ads} Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (10:21 AM)
    Merci à aar sunu élection et la société civile et tous les dignes sénégalais qui ne veulent pas de l'injustice.Macky ne respecte pas l'intelligence des sénégalais il pense qu'on a pas un cerveau 🧠 pour réfléchir et il peut faire passer tous les deals qu'il veut vraiment ce il a déçu le sénégalais.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kha

    En Février, 2024 (10:38 AM)
    patience maintenant, les élections peuvent etre organisées dans 3 mois
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:09 AM)
    Depuis quand Macky se souci-t-il de la participation de tous aux élections ? Khana tey ! En 2019, il avait spolié tout le candidats pour n'en retenir que 5. Pourtant, ils ont crié, se sont lamenté...en vain. Avait-il appelé au dialogue ? A chaque élection, il y aura des recallés et c'est le but des filtres (parainnage, caution...).

    Il appelle au dialogue pour intégrer les recallés, rappeler les 193 candidats qui avaient retiré leur fiche de parainnage. Donc le processus reprend.

    Soit c'est pour créer de nouveaux spoliés et après ça sera des réclamations, dialogues, réintégration... un cercle vicieux, un serpent qui se mord la queue. Si l'on suit cette logique, il n'y aura plus d'élections dans ce pays. Bayiken thiaxane. Boulen tal deuk bi.
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (11:59 AM)
    Il traîne encore des pieds et ne mérite plus notre confiance. Il manque de sincérité en disant qu'il veut qu'il n'y ait plus de morts en posant des actes qui vont dans le sens de confrontations. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Paco

    En Février, 2024 (12:22 PM)
    tous sauf les terroristes de pastef amine ya rabi
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email