Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Sédhiou-Santé : 1% des malades a accès aux soins de santé primaires

Single Post
Sédhiou-Santé : 1% des malades a accès aux soins de santé primaires

« Sur 100 personnes, une seule est satisfaite par rapport aux paramètres de soins centrés sur le patient » a révélé à Sédhiou le Docteur Samba Kor Sarr, responsable de la recherche à la direction de la planification, de la recherche et des statistiques au niveau du ministère de la santé et de l’action sociale.

 Un indicateur composite dit-il car il y a plusieurs éléments à prendre en charge comme l’absence de soins spécialisés comme la pédiatrie et la gynécologie. « Sur le plan de la couverture sanitaire en terme d’accès à tous les services de santé et de soins centrés sur le patient il y a encore du fil à retordre à Sédhiou » a-t-il indiqué avant de déclarer que « pour la couverture sanitaire universelle, la seule approche qui vaille, c’est l’approche soins de santé primaires (SSP).

Pour encourager les autorités administratives et sanitaires à relever les défis,  liés au statut de la nouvelle région qui cherche à combler le gap sanitaire par rapport aux autres régions à en croire le gouverneur, un atelier de partage des résultats du rapport du profil des signes vitaux élaboré dans le cadre de la redynamisation des SSP, a réuni hier vendredi les acteurs.

« Sédhiou est dans une dynamique qui peut encourager le processus de densification de cette approche » a expliqué le docteur Sarr qui souligne que sur  certains aspects, que Sédhiou présente des résultats intéressants en terme de disponibilité du personnel, de temps mis pour le patient et d’accès à un certain d’offre de service.

Le choix de la région s’explique selon le docteur Sarr par l’engagement des autorités administratives par rapport aux transformations opérées dans le système de santé, à  l’effort consenti sans les moyens pour améliorer le système et au potentiel existant sur lequel on peut s’appuyer pour appliquer les engagement de l’Etat suite à la déclaration d’Astana.


liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2019 (13:04 PM)
    faut demander votre argent à aliou sall
  2. Auteur

    Abdoun

    En Juin, 2019 (21:07 PM)
    POURTANT AVANT LES LEGISLATIVES PASSÉES ,BOUNE ABDALLAH AVAIT FAIT A SEDHIOU DES TONNES DE PROMESSES ET J'AVAIS DIT QU'IL MENTAIT APRES LA CAMPAGNE QUE PERSONNE NE LE VERRAIT. VOILA LA SUITE, DURANT LES PÉRIODES DE CAMPAGNE, LES POLITICIENS VONT A LA RENCONTRE DES POPULATIONS POUR MENTIR ET SE FAIRE RÉELIR, APRES C'EST FINI, ILS NE SE PROCCUPENT PLUS DE CES GES.
    Auteur

    Lecteur

    En Juin, 2019 (15:20 PM)
    Le docteur SARR en question de quelle casquette il dispose pour se permettre de parler de soins de santé primaires senegal dale mo nekh n'importe qui peut se permettre de parler je suis sure qu'il maîtrise même pas le domaine dans lequel il est entrain de développer c'est vraiment du n'importe quoi notre système de santé on est vraiment loin très loin de l'homme qu'il faut à la place qu'il faut direction de la planification recherche qui se permet de parler de Soins de Santé Primaires décidemment

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email