Mercredi 22 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Seydi Gassama sur les achats de conscience en politique : « Où est la rupture dont on nous parle dans ce pays ? »

Single Post
Seydi Gassama sur les achats de conscience en politique : « Où est la rupture dont on nous parle dans ce pays ? »

A l’origine de ce courroux, l’argent « qui coule à flot » dans cette campagne électorale, selon les dires de  Seydi Gassama. « Il faut que les politiciens respectent les citoyens », a-t-il martelé.

Le secrétaire exécutif d’Amnesty estime que c’est une insulte aujourd’hui au Sénégal que des hommes politiques et parfois les derniers venus, parce qu’ils ont des responsabilités au sein de l’appareil de l’Etat, continuent à distribuer de l’argent de cette façon pour acheter les consciences des Sénégalais.

« C’est inacceptable. Nous le vivons tous les jours dans notre société. Où est la rupture dont on nous parle dans ce pays ? », marque M. Gassama, soutenant que « si des personnes investies de charges publiques deviennent subitement riches et distribuent à tout va des billets de banque aux citoyens, pour des raisons électoralistes, c’est que la situation devient très grave.

Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Lepeuplee

    En Juin, 2014 (09:58 AM)
    Le peuple meme est en train d'incarner la rupture donc prenons nos cartes et agissons pour que nos aspirations soient prises en compte au quotidien de la gestion de l'Etat.
  2. Auteur

    Sat

    En Juin, 2014 (09:59 AM)
    Ce type, vous lui donnez un micro et l'enfermez dans une chambre, il s'énerve tout seul.
    Auteur

    Honoris Causa

    En Juin, 2014 (10:22 AM)
    OUI MAIS OU EST LE NOM EN PATRONYME VÉRIDIQUE DE LA PERSONNE CORROMPUE OU LE SEUL NOM DE SON CORRUPTEUR ? C"EST VRAI QUE CET HOMME PASSERA TOUT SON TEMPS D'ANTENNE A FORGER DES MENSONGES DE POLITIQUE POLITICIENNES AU NOM DE AMNESTY INTERNATIONAL ! UN PATRIOTE NE MENT PAS CONTRE SON PROPRE PAYS ENCORE MOINS CONTRE LE PAYS DES AUTRES !
    Auteur

    Honoris Causa

    En Juin, 2014 (10:25 AM)
    FORGER UN SEUL MENSONGE POUR GAGNER DU FRIC C'EST PIRE QUE CORROMPRE UNE CONSCIENCE POUR L'AMENER A METTRE UN SEUL BULLETIN DANS L'URNE. LE MENSONGE C'EST DU GAZAGE DES MASSES !
    Auteur

    Asstely

    En Juin, 2014 (10:35 AM)
    tout nos politiciens sont des menteurs ,la rupture ,ou est la rupture maky est pire que wade, la il recommence les meme betises d avant c est malheureux,ils pensent meme ps aux pauvres c est dommage
    Auteur

    Honoris Causa Menteur

    En Juin, 2014 (11:07 AM)
    3 milliards distribués aux candidats de l'APR pendant la campagne électorale alors que les étudiants vont vers une année blanche pour des bourses impayés

    Près de 500 véhicules loués et distribués à ces candidats

    Des dettes des paysans du fouta à la cnca annulées en pleine campagne, près de 20 milliards

    Des financements distribués aux femmes à l'orée de la campagne électorale sur des bases laxistes

    La Coalition Macky2012, constituée de vrais patriotes ayant cru en Macky Sall en un moment donné, et qui n'ont rien à voir avec des militants alimentaires comme toi, a dénoncé l'achat des consciences et appelé l'ofnac à s'autosaisir. Mais ce machin ne bougera pas.
    Auteur

    Ethiou42

    En Juin, 2014 (11:42 AM)
    Vu les liaisons dangereuses qu’on les politiques et l'argent, bannir l’achat de conscience politique, c’est rêver en couleur.
    Auteur

    Joe Sylla

    En Juin, 2014 (12:59 PM)
    CONCEPT ‘’BAÑ TAQAL’’

    FAXAS WAX JU ÑAAW

    FAXAS JIKKÓ YU BON

    FAXAS YÀQ ALALU RÉEW MI

    FAXAS POLITIQUE POLITITICIENNE

    FAXAS WAX CI LOO XAMUL

    FAXAS LÉPP LUY TILIMAL XEL YI

    NGIR ‘’BAÑ TAQAL’’

    De la discussion nait la lumière, avait l’habitude de me rappeler un de nos compagnons de parti.

    Et le temps n’a pas attendu pour consolider cette assertion.

    Lors de nos visites de proximité, la Cellule SICAP MPS FAXAS, consciente de la prépondérance d’échanger avec ces icônes culturelles, a rendu visite à un grand acteur culturel de renommé national et international, Amadou BARRY allias DUGGY TEE.

    Parlant de notre programme pour les SICAP liberté, tout en mettant en évidence l’élargissement des actions de ‘’ SET SETAL’’ (nettoiement de l’environnement), DUGGY TEE dans une perspective de contribution nous a suggérer de parler de ‘BAÑ TAQAL’ (esprit proactif qui consiste à bannir toutes actions qui salissent l’environnement) plutôt que de ‘’SET SETAL’’.

    Ce que nous avons spontanément apprécié et adopté.

    Mais, à tête reposée nous nous sommes rendu compte que ce slogan de ‘BAÑ TAQAL’ avait une teneur principielle qui dépasse simplement la préoccupation de sauvegarder l’environnement.

    ‘BAÑ TAQAL’ qui signifie étymologiquement en Wolof, ‘’éviter de salir’’, est utilisé par la cellule SICAP MPS FAXAS pour manifester son ambition à aller à l’encontre de toutes actions, idées et posture de nature à ternir l’image de notre pays.

    Avoir l’esprit ‘BAÑ TAQAL’, c’est :

    Faire preuve de civisme pour ne pas salir et préserver notre cadre de vie

    Dénigrer toute arrogance politique

    Ne pas dilapider des biens de notre pays

    s’ériger en contre offensif culturel face à l’influence négative des autres cultures via la télé et les réseaux internet

    bannir la politique politicienne

    prendre toute les dispositions nécessaires pour que les populations soient en bonne santé

    Le programme ‘BAÑ TAQAL’ élaboré par la liste MPS FAXAS pour les élections locales a été concis avec l’ensemble des investis de notre liste, venus des divers quartiers de la SICAP LIBERTE.

    L’esprit ‘BAÑ TAQAL’ est au-delà de toute appartenance politique, religieuse et ethnique.

    Il est le socle fondamental de tout développement.

    RESPECT AUX HABITANTS DE LA SICAP
    Auteur

    Joe Sylla

    En Juin, 2014 (13:08 PM)
    L’esprit ‘’BAÑ TAQAL’’ est, et sera le dynamo de tous les actes que nous poserons dans le cadre d’une participation citoyenne pour le développement quantitatif et qualitatif de notre pays.

    C’est cet esprit qui nous a poussés à interpeller le Maire de la commune de sicap liberte par courrier afin de lui demander d’indiquer les zone d’affichage prévu au vu des articles 60 à 61 du code électoral.

    Il est évoqué dans ces articles que seul le Maire est Habilité à désigner les zones d’affichage pour les partis et coalitions de partis qui concourent aux élections locales. Toute personne qui pose ses affiches sur les lieux outre que ceux définis par le Maire, est en infraction.

    Le MPS FAXAS, dans un souci de conservation de l’environnement (les murs de notre localité), a décidé de ne poser aucune annonce sur les murs.

    La prétention de diriger notre localité doit se justifier par le respect d’abord des règles les plus élémentaires de la commune.

    C’est dans l’esprit ‘’BAÑ TAQAL’’ que la Cellule SICAP-LIBERTE MPS FAXAS à enlever, avec ces propres moyens (une pelle tracteur et trois camions) les gravats et poubelles qui gisaient le long des deux voies liberté 6 vers le rond point JVC.

    C’est aussi dans ce même esprit, que la cellule a participer à la séance de nettoiement organiser par le jeune Mohamed MBAYE le Samedi 07 Juin 2014. Nous saluons cette initiative citoyenne.

    Au regard de cet esprit ‘’BAÑ TAQAL’’, la cellule MPS FAXAS ne compte absolument pas verser dans l’organisation de ‘’TANE BEER’’ (séance de tam tam nocture) et de Meeting folkloriques comme le font d’autres candidats à la Mairie.

    La seule chose qui sera mise en primeur, serra l’organisation de séances ‘’pentjo’’ pour ne pas dire ‘’thé débat’’. Ceci pour mieux éveiller les consciences sur la prépondérance de ces élections locales.

    Seront mis en évidence :

    - les dysfonctionnements de gestion de la Mairie (données budgétaires à l’appui)

    -les arcanes du programme ‘’BAÑ TAQAL’’

    -les tentatives de camouflage derrière le capital sympathie du Maire Khalifa SALL (Santi AGNE avec la liste TAXAWU DAKARU)

    -ceux qui se cachent derrière les coalitions soi disant à vocation civil (Magnick DIOUF, Président du Mouvement ANDE DEFARATE SICAP LIBERTE)

    -l’implication de certains personnes dans la gestion antérieure de notre localité (les anciens adjoints au Maire et anciens conseillers. Ex Tamsir SOKHNA (liste ANDE DEFARATE SICAP LIBERTE) ex Adjoint au Maire)

    -l’incohérence notoire de certains responsables qui cherche à occuper le poste de Maire (Directeur de société et Ministre Ex Alioune Mara, Directeur du patrimoine bâti et Anta SARR, Ministre de la femme (liste BENNO BOKK YAKAR)

    Et j’en passe

    RESPECT AUX HABITANTS DE LA SICAP LIBERTE
    Auteur

    Lokosso

    En Juin, 2014 (20:28 PM)
    l'achat de conscience existe bel et bien dans la région de Matam et l"acheteur en chef se nomme ABDOULAYE sALLI SALL. Il corrompt en direct et distribue des billets de banque à des gens pauvres qui ne voient que le billet de 10.000F ou celui de 5.000. il prétend carrément qu'il battra ses adversaires parce qu'ils sont pauvres, il ne craint pas les "miskiines". Il a dépensé plus de 400 millions en offrant du cash, en donnant du ciment et des charges de sable. Ce qui est bizarre c'est qu'il ne va jamais à la banque et ne donne jamais de chèque mais transporte des sommes équivalant à 20 ou 30 millions. Il est à presque un demi milliard de dépense pour gagner la mairie d'une communauté rurale. c'est bizarre et la CENTIF devrait s'intéresser à ce conseiller spécial du président qui est si liquide alors que le président dit que l'argent facile n'existe plus.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email