Lundi 13 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

VIDEO - Elections Locales : Abdoulaye Daouda Diallo Rassure les partis politiques

Single Post
VIDEO - Elections Locales : Abdoulaye Daouda Diallo Rassure les partis politiques

Installé hier à la tête du ministère de l'Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo a rassuré les acteurs politiques sur sa volonté de tenir les prochaines élections locales en respectant les lois et règlements en matière électorale. 

 

«Je réitère aux citoyens sénégalais et aux partenaires de l'espace politique l'engagement du gouvernement à prendre toutes les dispositions pour que les prochaines échéances locales se déroulent comme indiqué par les lois et règlements en matière électorale conformément aux directives du chef de l'État''. C'est sur ces notes rassurantes que le nouveau ministre de l'Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo (A2D) a axé hier son discours lors de la cérémonie de passation de service avec son prédécesseur, le général Pathé Seck

 

La nomination de l'ancien ministre du Budget est contesté par une frange des formations politiques de l'opposition comme de la mouvance présidentielle à cause de son appartenance au parti présidentiel. 

 

Mais, a-t-il rassuré hier, ''notre objectif principal communément partagé avec le chef de l'État et le chef du gouvernement, est de répondre aux attentes des populations avec la plus grande célérité et l'efficacité requise''.D'autre part, Abdoulaye Daouda Diallo s'est engagé à veiller à ce que soit garantie la sécurité des biens et des personnes. Cette ''exigence permanente (…) nous impose l'obligation à tout moment de protéger les populations de toutes formes de menaces pouvant affecter leur intégrité'', a-t-il déclaré. Non sans s'engager à travailler à l'instauration d'un État de droit au Sénégal, ''celui même qui, au-delà des libertés fondamentales, fera de la sécurité et de la sûreté les béquilles centrales de ses missions de services publiques''. 

 

En outre, A2D s'est engagé à poursuivre et à accélérer les projets qui sont en cours et qui concernent les volets de construction, de réhabilitation et des équipements.Sans dresser un bilan quelconque, le général Pathé Seck a quant à lui estimé que ''l'intensité, la sensibilité, la délicatesse et le volume des affaires gérées au quotidien durant les onze mois qu'il a passés dans ce département, constituent à ses yeux un motif légitime de satisfaction''

 

.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Poole

    En Septembre, 2013 (21:51 PM)
    Des « enjeux financiers » à l’origine de la nomination d’Abdoulaye Daouda Diallo au ministère de l’intérieurPar: Tidiane Thiam Le : 11 septembre 2013, à 18:45 Dans cet article budget intérieur Sénégal

    index

    La nomination d’Abdoulaye Daouda Diallo continue de faire débat. Et selon le quotidien La Tribune Abdoulaye Daouda Diallo est à l’intérieur pour gérer d’importantes mannes financières qui y sont attendues.

    La nomination d’Abdoulaye Daouda Diallo au ministère de l’intérieur est l’une des plus critiquées. Le quotidien La Tribune de ce jour nous livre les dessous de cette nomination inattendue. Et d’après le journal, il est question de gros sous. En effet le journal croit savoir que Macky Sall a préféré mettre à la tête de ce département un homme de confiance car il y sera beaucoup question d’argent et d’emploi dans les mois à venir. Ces « enjeux financiers » sont d’abord le projet de construction des gouvernances et préfectures à travers tout le territoire national. Ces travaux coûteront 30 milliards de francs.

    Il y a également les 15 milliards prévus pour la confection de visas. A cette ces importantes sommes d’argent, il faut ajouter les 10 mille emplois prévus avec l’agence de sécurité de proximité.

    Ces informations viennent contredire l’information selon laquelle ces sont des questions politiques et électoralistes qui seraient à l’origine de sa nomination. Et le journal informe que Macky Sall a besoin des compétences de son ancien ministre du budget pour gérer les importantes sommes d’argent qui vont passer au ministère de l’intérieur.

    • Auteur

      Papa

      En Septembre, 2013 (23:14 PM)
      mais bien sur ! ces gens arrivées au pouvoir avec tous leurs mensonges de fabrication de haine contre un seul homme. quand ces mercenaires de la plume , et politiques ont rencontré certaines forces occidentales , ils ont bien préparé leur coup : wade 1/ on ne peut pas l'attaquer sur son bilan 2/ on ne peut pas l'attaquer sur ses compétences 3/ on ne peut pas l'attaquer sur x ou y 4/ la seule solution il faut l'attaquer via l'angle familial , nous financerons le travail de sape via la nouvelle arme qu'est la communication , les médias !
      ce qu'il ne savaient pas que wade les connait tellement qu'il avait veillé que de ce point de vue rien ne puisse leur etre reproché. je me rappelle qu'ils avaient commencé en france en disant que la famille wade était même propriétaire de chateau etc. et le pr. wade avait demandé solennellement à tous les maires de france "si jamais vous trouvez un seul m² m'appartenant à part tel et tel bien connus de tous , saisissez les, utilisez toutes vos compétences et si vous en trouvez 1 à part ceux régulièrement connus prenez les et annoncez le au monde entier" , ils cherchèrent mais ne trouvèrent absolument rien!
      c'était le début de l'angle d'attaque wade père fils et mère comme pilleurs pour l'ancrer dans la tete des gens ! une vaste opération financée par de puissants lobbies économiques surtout occidentaux ,impérialistes avait commencé.la diabolisation alla crescendo !
      maintenant ils ont l'appareil d'etat ! mais bien sur, qu'une fois au pouvoir comment vont ils faire s'ils ne tentent pas de donner du crédit à ce qu'ils ont mis pdt 12 ans ds la tete des sénégalais ? ils faut mettre du contenu dans leur politique d'instrumentalisation des masses, des crédules, des anti wades primaires (les merr nguimbou, les rejetons des gros bonnets du feu régime ups ps, les bolchéviques, les pseudo intello rabroués par wade, surtout les défenseurs des intérets occidentaux etc etc ). voilà et bien ils cherchent depuis 2 ans 4000 mds , puis 2000 mds ! quelle farce honteuse:
      -amath dansokho (malade mental )qui disait avoir reçu des confidences d’un agent des services secrets français sur l’immensité de la fortune des wade.
      -des affabulations du forum civil qui disait avoir les preuves de la dissimulation de 450 milliards quelque part dans le monde.
  2. Auteur

    Vuior

    En Septembre, 2013 (21:52 PM)
    Des « enjeux financiers » à l’origine de la nomination d’Abdoulaye Daouda Diallo au ministère de l’intérieurPar: Tidiane Thiam Le : 11 septembre 2013, à 18:45 Dans cet article budget intérieur Sénégal

    index

    La nomination d’Abdoulaye Daouda Diallo continue de faire débat. Et selon le quotidien La Tribune Abdoulaye Daouda Diallo est à l’intérieur pour gérer d’importantes mannes financières qui y sont attendues.

    La nomination d’Abdoulaye Daouda Diallo au ministère de l’intérieur est l’une des plus critiquées. Le quotidien La Tribune de ce jour nous livre les dessous de cette nomination inattendue. Et d’après le journal, il est question de gros sous. En effet le journal croit savoir que Macky Sall a préféré mettre à la tête de ce département un homme de confiance car il y sera beaucoup question d’argent et d’emploi dans les mois à venir. Ces « enjeux financiers » sont d’abord le projet de construction des gouvernances et préfectures à travers tout le territoire national. Ces travaux coûteront 30 milliards de francs.

    Il y a également les 15 milliards prévus pour la confection de visas. A cette ces importantes sommes d’argent, il faut ajouter les 10 mille emplois prévus avec l’agence de sécurité de proximité.

    Ces informations viennent contredire l’information selon laquelle ces sont des questions politiques et électoralistes qui seraient à l’origine de sa nomination. Et le journal informe que Macky Sall a besoin des compétences de son ancien ministre du budget pour gérer les importantes sommes d’argent qui vont passer au ministère de l’intérieur.

    Auteur

    Boy Brooklyn

    En Septembre, 2013 (22:05 PM)
    Il ne vous reste que 3 ans te Dara defoulene lo fi



    Weur di fene rek
    Auteur

    Politikard

    En Septembre, 2013 (22:21 PM)
    C'est triste de constater que nos politiciens refusent de grandir au vu du tollé créé par la nomination de Mr Diallo à la tête du ministère de l'intérieur. Ousmane Ngom fut un ministre partisan, plus partisan que le mot lui-même et pourtant il a organisé des élections qu'il a perdu. Quant est-ce que nos politiciens vont grandir à l'image du peuple sénégalais qui a atteint sa maturité depuis fort longtemps ?
    Auteur

    Sarakh

    En Septembre, 2013 (13:43 PM)
    Faites vos dons sur sarakh.com
    Auteur

    Bok Dialobe

    En Septembre, 2013 (14:34 PM)
    Mais Seneweb pourquoi vous censurez les gens ? pourquoi vous navez pas publier les derives du Ministre de l`interieur dans sa communaute rurale a boke dialloube ? c juste pour l`aider a ne pas faire des betises parcequ`il est maintenant sous surveillance. Mais au moins celui qui a fait la censure lui a l`info et va la refiler a Mr Diallo

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email