Jeudi 19 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sante

Paludisme : 38 646 cas recensés en 2016 à Kolda

Single Post
Paludisme : 38 646 cas recensés en 2016 à Kolda

En 2016, quelques 38.646 cas de paludisme, toute forme confondue dont 6 874 enfants malades, ont été recensés dans le district sanitaire de Kolda. C’est ce qu’a révélé le Médecin-chef du district de Kolda, Abdoulaye Mangane à la veille de la journée du 24 août marquant le lancement de la campagne de Chimio-prévention du palu saisonnier (Cps), à Kolda. ‘’La Cps est une stratégie appliquée dans les zones où l’incidence du palu dépasse 10 cas pour 1000 habitants (10‰). En 2016, nous avons eu 38 646 cas de palu toute forme confondue dont 6 874 chez les enfants.

C’est pourquoi nous mettons en œuvre cette campagne. L’autre aspect est que Kolda est une zone de forte transmission du paludisme où 60% des cas de palu surviennent en période hivernale. Et l’axe sud-sud-est regroupe la majorité des cas sur la carte nationale. Cette stratégie réduit la morbidité du palu et par ricochet la morbidité’’, a indiqué Dr Mangane. Il révèle qu’en 2016, il n’y a eu que 4 décès liés au palu. Comparé aux autres années, ces décès ont diminué’’.

Selon lui, plusieurs facteurs expliquent la forte transmission de la maladie dans cette zone sud-est du pays. Il a cité, entre autres les conditions climatiques, la présence de marigots, la chaleur, l’abondance d’eau, les conditions socio-culturelles, la façon dont est utilisée les moustiquaires. ‘’Dès que le palu entre dans une maison, la maladie peut être transmise au reste de la famille, si des mesures préventives ne sont pas respectées’’, renseigne Dr Mangane. Il est à rappeler que pour cette initiative, près de 600 000 enfants sont visés dans les régions de Kolda, Kédougou et Sédhiou. Mais il existe des critères d’éligibilité", a indiqué le médecin chef de district.

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Monavis

    En Août, 2017 (19:27 PM)
    Ce sera difficile d'éradiquer cette maladie si les comportements des populations ne changent pas. Le Marketing Social doit être l'unique moyen pour combattre ce fléau qui sévit depuis longtemps même très longtemps. Les causes sont les eaux stagnantes, les rigoles, les canalisations à ciel ouvert qui sont des nids pour l’anophèle femelle.



    Donc, les autorités étatiques doivent mettre en place des mesures sanitaires:



    -Nettoiement des canalisations

    -Nettoiement des rigoles

    -Éliminer les flaques d'eau

    -Sensibiliser les populations sur les besoins de maintenir certains lieux propres

    -Aller à l’hôpital pour être dépister si l'on ressent des symptômes liés à la maladie.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR