Samedi 27 Février, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Prise en charge à domicile de Covid-19 : La Direction de la lutte contre la maladie signale 11 mille cas guéris

Single Post
Prise en charge à domicile de Covid-19 : La Direction de la lutte contre la maladie signale 11 mille cas guéris
Le ministère de la Santé et de l’Action sociale compte sur la prise en charge à domicile (PECADOM) pour soulager le système sanitaire face à la seconde vague de Covid-19.

Selon le Directeur de la lutte contre la maladie (DLM), Docteur Babacar Gueye, cette stratégie de riposte édictée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a porté ses fruits au Sénégal lors de la première vague de coronavirus.

« Depuis la mise en œuvre de la prise en charge à domicile, nous avons suivi et guéri 11 mille patients. Actuellement, sur les 3288 malades en cours de traitement, 2960 sont suivis à domicile.

Aujourd’hui, il est plus que jamais important de renforcer cette stratégie dans le cadre de la 2ème vague », a-t-il soutenu, ce dimanche, à la suite du point journalier sur la situation de la pandémie de Covid-19 au Sénégal.

Toutefois, Dr Guèye indique que la décision de la prise en charge à domicile devrait être prise par les médecins et non par le patient.

2960 patients suivis à domicile sur 3288 sous traitement au Sénégal

« La démarche est la suivante dès qu’un patient est testé positif à la Covod-19, une notification est faite au district sanitaire de sa zone de responsabilité. L’équipe dudit district procède à une évaluation initiale qui permet sur le plan clinique d’apprécier l’état du patient.

C’est-à-dire de vérifier si ce patient présente des facteurs de vulnérabilité », a-t-il précisé. Le Directeur de la lutte contre la maladie a ainsi déclaré que « si le patient ne répond pas aux critères, il est transféré au niveau des Centres de traitement des épidémies (CTE).

Avant d’ajouter : « On procède également à évaluation de l’environnement qui devrait nous permettre de voir si au domicile du patient, il y a la possibilité du respect des mesures barrières par le malade et son entourage.

Après cette évaluation, si le patient répond aux critères de PECADOM, un suivi est établi par le district à travers des téléconsultations et une équipe mobile de prise en charge ».

Dans le cadre du suivi à domicile, le spécialiste a renseigné qu’il faudra impérativement guetter la survenue de signes de gravité et en informer les responsables du suivi au niveau district ou appeler le 1515 ou au 800 00 50 50.


5 Commentaires

  1. Auteur

    En Janvier, 2021 (14:05 PM)
    Et combien de morts ??
    Top Banner {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    En Janvier, 2021 (14:19 PM)
    Eh oui, combien de morts à domicile?
    {comment_ads}
    Auteur

    Fatou

    En Janvier, 2021 (14:25 PM)
    Le gouvernement fais un incroyable travail
    {comment_ads}
    Auteur

    En Janvier, 2021 (14:41 PM)
    Macky doit avoir un troisieme mandat il fait un travail incroyable on a besoin de lui
    {comment_ads}
    Auteur

    Zom

    En Janvier, 2021 (17:26 PM)
    Je fais partie des personnes atteintes du coronavirus et suivis à domicile. J'ai de la chance car chez moi, nous sommes 5, ma femme mon fils et les deux bonnes. Seule une des bonnes n'a jamais eu de symptômes, mais pour le reste qui avons fait le test c'était positif. A mon avis, cette méthode peur marcher pour les petites familles vivant dans des zones où les allées et venues peuvent être régulées. De cette façon, avec de la responsabilité chez les patients, le risque d'infecter d'autres personnes est quasi nul. Seulement, il est impossible à gérer efficacement dans les quartiers pauvres pour deux raisons selon moi: 1 le coût du traitement pour quatre personnes avec toutes les ordonnances qu'on a dû changer est élevé. Ça nous a coûté pas moins de 100 000f sur ces deux semaines. Impossible à gérer pour une famille a revenus moyens.

    2. Si on a à faire à une famille nombreuse dans la banlieue, c'est une bombe silencieuse qui va faire des ravages avec les cas asymptomatiques qui vont diffuser la maladie partout.

    Bref chers concitoyens, cette maladie ce n'est pas une fiction, j'ai 40 ans et ça fait 2 semaines que je suis mis KO par cette maladie. Elle n'epargne pas les jeunes contrairement à ce que pensent bcp de gens.

    Soyons responsables et respectons les mesures barrières.

    Que Dieu nous en debarasse au plus vite.

    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email