Dimanche 21 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Audition de Ngagne Demba Touré : des poursuites lancées contre…

Single Post
Audition de Ngagne Demba Touré : des poursuites lancées contre…
Suite mais pas fin de l’affaire Me Ngagne Demba Touré. LeQuotidien informe que le Parquet a décidé de lancer des poursuites contre les personnes impliquées dans les incidents qui ont émaillé, le 23 février dernier, l’audition houleuse du greffier, suite à son arrestation, par le juge d’instruction du 2e Cabinet, Mamadou Seck.

Le journal rappelle que le magistrat instructeur a été conspué par des greffiers du Tribunal de Dakar. Ces derniers, la plupart des membres des structures qui regroupent le Syndicat des travailleurs de la Justice (Sytjust) et l’Amicale des greffiers du Sénégal, s’étaient rassemblées devant le bureau du juge pour s’opposer à l’audition de leur confrère.

D’après la source, il a fallu l’intervention des avocats de la gendarmerie pour les évacuer. Dans tous ses états, l’Union des magistrats avait réagi, condamnant « une impardonnable forfaiture » et dénonçant que « des greffiers se soient permis de se rassembler, de prononcer des insanités à l’endroit des magistrats de façon générale ainsi que des propos outrageants contre le juge dudit cabinet, sur lequel ils ont exercé une pression inouïe. »

Pour l’Ums, ces actes posés « ne sauraient rester sans conséquence au vu de leur gravité. »

LeQuotidien souligne en ce sens que les auteurs ont été identifiés grâce à l’exploitation des vidéos de surveillance et l’audition de témoins. Ils vont être poursuivis pour outrage à magistrat, voies de fait et autres actes de vandalisme, souffle le journal.

Pour rappel, l’arrestation du greffier par ailleurs responsable de l’ex-parti Pastef, Ngagne Demba Touré, après son retour d’exil au Mali, par la Division des investigations criminelles (DIC), s’inscrit dans le cadre de l’exécution d’un mandat d’arrêt décerné contre lui par la justice sénégalaise. Il a été transféré à la prison de Reubeuss.



14 Commentaires

  1. Auteur

    Genisis_751

    En Mars, 2024 (07:52 AM)
    Il urge de revoir les pouvoirs de l'UMS cest triste de voir cette clique sortir a chaque fois que ses interets sont menaces. UMS nous attend votre indignation par rapport a tout ce qui se passe au senegal. Le delit d'outrage a magistrat doit etre repensé 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (08:41 AM)
      L'ums est dans son rôle . Il s'exprime dans la mesure de ses missions . Ce n'est ni un syndicat ni un parti politique pour "s'indigner" comme tu le souhaites . L'ums représente un corps soumis à un devoir de réserve . A moins que tu n'aies que des toiles d'araignées dans le cerveau , ça ne devrait pas être difficile à comprendre . Les magistrats jouent leur rôle . Ils sont les seuls à s'opposer  actuellement au plan institutionnel aux dérives du régîmes à travers le CC. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (08:44 AM)
      Les travailleurs de la justice conscients de ce qui se passe n'ont qu'à faire une grève illimitée immobiliser "justice" bi.
      Une fois au pouvoir les patriotes vont gommer la loi d'Amnistie sandi ci mbalitt bi même si c'est fait illégalement. En mode fast track  seront appliquées toutes les jurisprudences injustes de ce régime sur eux mêmes et leurs complices avant de faire une quelconque réforme judiciaire.
      Un syndicat qui ne recadre pas leur collègue qui a des propos insultants mais s'attaquent aux greffiers ??!
      Greffiers yi am len fouleu
      Magistrats yi euplewouniou len touss ci deuk bi.
      Greffiers yi woné léne sen bopp desolidarisez vous d'eux et défendez vous et rejoignez le peuple dans ses manifestations contre l'injustice 
    {comment_ads} Top Banner
  2. Auteur

    En Mars, 2024 (08:06 AM)
    Ces greffiers ont bien raison de dénoncer ce juge qui est loin d être juste et équitable nitou safara la il a emprisonné et détruit la vie de nombreux jeunes qui n'ont fait que résister à l oppression de ce pouvoir aux pratiques politiques abjectes 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndaffa Sall

    En Mars, 2024 (08:18 AM)
    Tout ce bordel qui se passe dans la justice c'est à cause d'une et d'une seule. Son très deshonorable NDAFFA SALL ALIAS MOR GNANGUAL LE ROI PREMIER DU SÉNÉGAL DE 2024. Il a TOUT détruit dans ce pays. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ze7m

    En Mars, 2024 (08:35 AM)
    La seule solution est que Macky doit quitter le pouvoir afin que le Senegal retourne dans la legalite,
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (08:48 AM)
      Oui Macky Sall doit quitter le pouvoir mais la justice doit rester et demeurer pour que nul n'en ignore que personne n'est au dessus de la loi.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (08:47 AM)
    Depuis 2000, on vit dans une jungle, les rapports sociaux sont tendus, la fonction publique destructurée (le barème des salaires se négocie par corporation), ce qui est inadmissible. Pitié ! Pitié ! On en a marre de tout ça 
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (08:48 AM)
    L agresseur ou les agresseurs de maimouna ndour Faye seront traqués et arrêtés et ne venez surtout pas nous emmerder de détenu politique ok ce qui est sûr ils seront arrêtés 
    {comment_ads}
    Auteur

    Xalass

    En Mars, 2024 (09:07 AM)
    Et le juge qui a  insulté Ngagne Demba, lui, on lui fait Quoi?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (09:08 AM)
    Pourquoi cet acharnement contre les greffiers ? Les juges Keïta et Sabassi Faye ont été traités de tous les noms d'oiseau par des gens bien identifiés dont le plus virulents fut greffier et est actuellement directeur dun groupe de presse. Pourquoi ces reactions différentes ? De grands magistrats du Conseil constitutionnel sont trainés dans la boue par les politiques à chaque occasion surtout lors de la rencontre de Diamniadio. Mis à part un communiqué timoré, l'Ums a semblé absente des débats tout comme elle s'est tue quand les politiques ont piétiné l'independance des juges en faisant libérer des centaines de détenus politques que ces mêmes magistrats les avaient aidés à mettre en prison. L'association, qui a déjà rencontré Amadou Bâ, candidat de BBY , est restée muette sur tout ce qui pouvait gêner le régime allant jusqu'à menacer Sonko s'il ose parler en mal de ses juges et de son dossier, ignorant royalement ce que Maitre El Hadji Diouf et la partie civile en disait . Le President de l'Ums déclarait perfidement n'avoir jamais entendu Adji Sarr parler du dossier. 

    S'ils touchent aux greffiers, comment pourront-ils travailler ensuite ? C'est vraiment con
    {comment_ads}
    Auteur

    Diop Ndiaye

    En Mars, 2024 (09:12 AM)
    Les magistrats veulent déclencher une guerre contre les greffiers, c'est l'erreur qu'il ne faut surtout pas commettre. Qui connaît mieux le magistrat que le greffier et qui connaît mieux le greffier que le magistrat. Une pente dangereuse qui plongera le temple de Temis dans une effroyable crise jamais vu au Sénégal. Il y aura des mutineries dans les prisons du pays, des magistrats vont être recusés, des procès annulé ou même des voies de recours vont être intentés par les avocats, les secrets des cabinets d'instruction vont être découverts au grand jour, les magistrats corrompus vont être identifié et la liste publiées,des Greffiers corrompus vont être dénoncés. Des cadavres vont être déterrés. Le pays va être bloqué parce qu'il n'y aura pas de justice. Les avocats ne sortiront pas indemne de ce bras de fer. Ce sera l'insécurité totale. Des entreprises vont s'écrouler à cause de cette crise, des gens iront au chômage, des familles disloquees et tout celà à cause de Macky Sall. Vraiment ?
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (09:13 AM)
    On s'en fout.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (09:13 AM)
    Bravo ils doivent payer comme tout le monde personne ne peut etre au dessus de la justice
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (09:22 AM)
    Une séparation nette claire des pouvoirs au Sénégal réglerait définitivement beaucoup de problèmes. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal

    En Mars, 2024 (09:22 AM)
    Il faut les virer pour faute grave. 
    Top Banner
    Auteur

    Badara

    En Mars, 2024 (09:33 AM)
    Ces actes ne doivent pas rester impunis. 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email