Dimanche 21 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

BRAS DROITS DU KHALIFE - Ces six hommes qui dirigent tout à Touba

Single Post
BRAS DROITS DU KHALIFE - Ces six hommes qui dirigent tout à Touba

Ils s’appellent Serigne Makhtar Diakhaté, Serigne Atou Diagne, Cheikh Moussa Niang, Fallou Touré, Birane Gaye… Eux, ce sont les hommes de confiance de Serigne Saliou Mbacké, le khalife général des mourides. Et contrairement à ce que peuvent penser certains, la cour du khalife de Touba répond à une organisation bien précise. D’ailleurs, ces hommes qui occupent des positions de pouvoir dans la cour du khalife ne s’en privent pas pour faire de l’influence. Souvent au-devant de l’actualité, malgré eux, ces hommes qui entourent Serigne Saliou ont chacun une histoire et un vécu. Et leurs relations avec le khalife sont généralement fondées sur la confiance et la fidélité, même si…

SOURCE : WALF GRAND PLACE

CHEIKH MOUSSA NIANG Celui qui reçoit les hôtes de marque

La soixantaine environ, Cheikh Moussa Niang est l’un des proches collaborateurs du khalife général des mourides. Si proche que ce dernier l’a élevé au rang de cheikh. Cheikh Moussa passe la journée à la maison des hôtes située à l’extrême ouest du domicile de Serigne Saliou faisant face à la grande mosquée. Depuis l’accession du saint homme au khalifat, Cheikh Moussa s’occupe exclusivement de la restauration des hôtes de marque (ministres, députés, leader de parti politique et autres personnalités nationales et étrangères). D’ailleurs, des sources révèlent qu’il est « trop craint » à Touba à cause de sa proximité avec les membres du gouvernement qu’il reçoit souvent. Pour preuve, des talibés passent souvent par lui pour certains dossiers ou obtenir une recommandation auprès d’une autorité administrative. Toujours habillé en boubou « Baye Lahat », Cheikh Moussa Niang, avec son éternel trousseau de clés à la main, marche toujours pieds nus ou tout au plus avec des chaussettes noires. Il fait la navette entre la concession du khalife où il reçoit des ordres et la résidence des hôtes de marques. Chaque jour, vers 13h, il procède à la collecte des repas, qui viennent parfois même de Dakar. Après les avoir triés avec minutie, il les présente au khalife pour bénédiction avant de les distribuer aux hôtes et autres nécessiteux. Il a à sa disposition un personnel d’une dizaine de talibés environ qui l’aide dans ce sacerdoce. Cheikh Moussa Niang, qui a sa maison au quartier résidentiel de Janatoul Mahwa, n’y rentre que tard dans la soirée. Chaque année, il organise une journée de « Sant » pour rendre grâce à Serigne Saliou. Cette année, lors du « Sant » tenu le 18 février, il a « décrypté » le message du khalife en annonçant la victoire de Wade au premier tour.

SERIGNE MAKHTAR DIAKHATE La fidélité dans les épreuves

Serigne Makhtar Diakhaté est l’un des plus vieux compagnons de Serigne Saliou avec qui il a cheminé durant la période difficile où Touba n’était pas encore ce qu’il est aujourd’hui. Choisi par Serigne Saliou pour diriger le Conseil rural de Touba depuis mai 2002, Serigne Makhtar Diakhaté est une des personnalités influentes de la maison du khalife. Servant d’intermédiaire aux nombreux visiteurs, on le voit souvent s’incliner devant le khalife pour expliciter et relayer les propos de ses hôtes et transmettre à ces derniers les réponses du khalife. Selon un de ses amis, il a grandi dans la cour de Serigne Saliou qui lui a enseigné la voie mouride ou « Tarbiya » avant de lui trouver une première épouse qui vivait elle aussi chez une des épouses du khalife. Souvent attaqué par ses adversaires qui, alléguant son illettrisme, le jugent pas du tout qualifié pour diriger une communauté rurale aussi importante que Touba dont le budget avoisine le milliard de francs. Son image et sa crédibilité se sont effritées au fil des années, même si du reste il continue de bénéficier de la confiance du khalife. L’homme est très connu par les membres du gouvernement et les leaders de l’opposition, car il est toujours présent lors des audiences que Serigne Saliou accorde au président Wade, aux ministres et aux leaders de l’opposition, surtout en période électorale ou de Magal. Ce rôle d’intermédiaire que Serigne Makhtar joue dans la cour du khalife fait de lui un homme qui détient souvent des informations très sensibles. Aussi devient-il la cible de malfaiteurs et autres personnes malintentionnées voire jalouses. D’ailleurs, il a récemment été victime d’un cambriolage perpétré dans sa résidence de Janatoul Mahwa, un vol à l’issue duquel les assaillants auraient emporté un butin estimé à plus de cent millions de francs. La réussite de ce coup spectaculaire est d’autant difficile que la résidence de Serigne Malkhtar est surveillée 24 h/24 par des vigiles et un agent des forces de sécurité de l’Etat mis exclusivement à la disposition du marabout. Autre force avec laquelle Serigne Makhtar Diakhaté a fort à faire : le lobby des petits-fils de Serigne Touba qui voit en lui un personnage qui profite de sa proximité avec Serigne Saliou pour ses intérêts personnels, en écartant les propres fils du khalife. Une accusation toujours rejetée avec véhémence et indignation par Serigne Makhtar. Un de ses vieux compagnons de daara nous apprend qu’il est le plus fidèle des proches collaborateurs du khalife qu’il n’a jamais quitté, tout au contraire de beaucoup d’autres qui disparurent de l’entourage de Serigne Saliou aux jours difficiles. « C’est cette fidélité à Serigne Saliou dans les épreuves qui a valu à Serigne Makhtar d’être récompensé par le khalife lui-même en le nommant à la tête du conseil rural de Touba », nous apprend notre interlocuteur.

SERIGNE ATOU DIAGNE Le filtre de toutes les infos

La cinquantaine environ, il est le patron du puissant dahira Hizbut Tarqiyya. Intellectuel, titulaire d’une maîtrise en géographie et très imprégné des nouvelles technologies de l’information et de la communication, il gère une grande partie du patrimoine de Serigne Saliou, mais surtout le volet communication. Après la période difficile qu’il a vécu après son conflit (perdu) avec Serigne Moustapha Saliou fils du khalife dans les années 90, il est chargé, depuis sa repentance, de relayer les informations en provenance du khalife. Des informations qu’il « nettoie » et auditionne avant de les communiquer aux journalistes basés dans le secteur et même à la presse nationale et internationale au moyen d’un mailing très élaboré. Ce dévouement n’a pas épargné la radio de son dahira des effets de la fatwa du khalife expulsant de Touba toutes les radios privées qui ont dû se redéployer à Mbacké. Même si c’est toujours pas la grande estime entre lui et le fils du khalife depuis plusieurs années, Serigne Atou continue à bénéficier de la confiance de Serigne Saliou qui l’a désigné l’année dernière pour collecter les dons et autres contributions destinés aux grands chantiers de Touba. Un jour, il a révélé au cours d’un entretien que le dahira Hizbut Tarqiyya travaille exclusivement au service de Serigne Touba, et étant donné que le khalife est son représentant sur terre le dahira n’écoute que son ndigël. Contrairement aux autres collaborateurs de Serigne Saliou, Atou Diagne est moins visible au domicile de ce dernier, mais toujours présent par les centaines de plats copieux qu’il remet chaque jour au khalife. Hormis le président de la République, tous les hôtes de marque passent la nuit au siège de Hizbut Tarqiyya qui abrite également les grandes réunions de préparation des événements religieux.

SUHAIBOU CISSE Le traducteur fidèle des messages

La quarantaine environ, il est le fils de Serigne Mor Mbaye Cissé, grand précepteur du Coran dans les années 80 à Diourbel. Toujours habillé en grand boubou blanc, il s’occupe exclusivement de préparer les audiences de Serigne Saliou qui se tiennent tous les jours, sauf le mercredi. Serigne Suhaïbu se charge également de démentir les rumeurs et autres propos que des personnes malintentionnées véhiculent à travers le pays en utilisant le nom de Serigne Saliou. Il traduit la plupart des discours du khalife en clair pour leur bonne compréhension par les talibés. D’aucuns le considèrent même comme le secrétaire du khalife, mais il récuse souvent ce titre avec humilité.

BIRANE GAYE Un intello dans la cour du khalife

Lui aussi, c’est un intellectuel, grand connaisseur de questions agricoles. Ce quinquagénaire à la barbe blanche toujours en boubou traditionnel est une personne incontournable au domicile du khalife. Très proche de Serigne Makhtar Diakhaté, dont il est le conseiller spécial, le député Afp Birane Gaye passe une bonne partie de son temps au service du khalife qui lui aurait même demandé de rester fidèle à sa formation politique qu’est l’Afp. Classé parmi les intellectuels de la cour du khalife, il s’occupe souvent de commission à l’intérieur de la maison et reçoit parfois, sur instruction du khalife, des hôtes de marque dans la résidence qui leur est réservée en attendant leur introduction auprès du maître des lieux. Des tâches relevant du Conseil rural lui sont aussi assignées de par ses connaissances et sa capacité de manager des dossiers sensibles en toute discrétion, et parfois mieux que les élus locaux dont les 90 % sont illettrés. Certains individus le considèrent même comme le vrai président du Conseil rural de Touba, car chaque fois que le président officiel, en l’occurrence Serigne Makhtar Diakhaté, est pris pour cible par la population, Birane Gaye monte au créneau pour défendre l’institution. Lors de la prière des deux fêtes à Touba, le khalife lui confie très souvent l’organisation technique de l’événement.

FALLOU TOURE Chargé de communication du Magal

Toujours souriant, il est considéré comme l’un des plus grands intellectuels de la ville sainte. Il doit cette qualification à ses diplômes supérieurs obtenus dans les grandes universités françaises. Serigne Falilou comme l’appel ses amis, est un homme de confiance d’une grande notoriété de Serigne Saliou. Les dossiers administratifs du khalife sont gérés par cet homme d’une cinquantaine d’années environ. Le dénouement de la grave affaire de la Mosquée mouride de Champ de course de Rufisque, c’était lui. Sur instruction du khalife, il s’était déplacé à Rufisque et a résolu avec une grande diplomatie ce litige foncier entre des habitants du quartier Champ de courses de Rufisque et la communauté mouride du quartier. L’affaire s’était aggravée du comportement de "baye fall" qui rasèrent des maisons du quartier à la grande furie des propriétaires et de leurs familles. Récemment, Serigne Fallou a joué un rôle important pour l’érection de Khelcom en communauté rurale rattachée à la ville sainte de Touba. Cet homme qui peut voir le khalife à n’importe quel moment pour lui rendre service, a effectué cette année le pèlerinage à La Mecque aux charges du khalife. Il l’avait aussi désigné pour accompagner le président de la République, Me Wade, aux Lieux saints de l’Islam. Depuis plus de trois ans, Serigne Fallou s’est vu confier par le khalife la commission communication du Grand Magal. Et c’est ainsi que beaucoup de reporters ayant couvert le Magal ont appris a apprécié l’efficacité de son travail et sa grande disponibilité. Et même en période ordinaire, il peut toujours être un bon contact pour tout journaliste. Au début de sa mission, Fallou Touré avait organisé une grande visite guidée avec la presse nationale et internationale pour rendre visible les réalisations de Serigne Saliou et des talibés mourides, geste que le saint homme avait beaucoup apprécié à l’époque en rendant de sa propre bouche hommage aux journalistes pour le travail qu’il mène à travers le pays et à l’étranger.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email