Vendredi 03 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Brevet d’exclusivité : Le Cetud accusé de complicité sur une affaire de contrefaçon

Single Post
Brevet d’exclusivité : Le Cetud accusé de complicité sur une affaire de contrefaçon
L’affaire opposant le gérant de la Startup Transpay, qui dit être détenteur de 3 brevets d’exclusivité, le Conseil Exécutif des Transports Urbains de Dakar (CETUD) et le Mercatrans se poursuit devant la justice. En conférence de presse ce dimanche, Mouhamadou Moustapha Ndiaye, le gérant de Transpay a déclaré avoir reçu 12 assignations de référé de la part de ses «contrefacteurs. »

Face à la presse, Mohamadou Moustapha Ndiaye déclare : « Je suis  détenteur de trois (3) brevets internationaux, dont l’un, de billetterie dans le secteur du transport, et un troisième qui permet de faire de la collecte des recettes municipales. Un autre qui (...) permet le développement d’une application pour les services de sécurités de l’Etat. ».

Toutefois, il accuse ces derniers de vouloir copier son invention et le contourner pour s’accaparer du marché dans le secteur du transport, au plus haut sommet de ce secteur et dont des responsables du CETUD.

A cet effet, en 2019, il avait demandé l’arbitrage du Président Macky Sall. C’était au sortir d’un procès qu’il avait remporté. Mais une  décision qui ne sera pas exécutée d’après lui. 

Par la suite, argue M. Ndiaye, le Président de l’AFTU avait décidé de l’épauler pour stopper cette « injustice » à son encontre.  « Une chose que le Dg des opération du CETUD qui tente, coûte que coûte de l’« éliminer » en envoyant des emails  à certains responsables dont une banque de la place n’a pas apprécié. Cette banque, renseigne Mouhamadou Moustapha  Ndiaye,  est chargée d’aider les transporteurs à se procurer leurs bus », dit-il. 

« Et dernièrement, on m’a assigné en référé. Une assignation supposée de la part des 7 GIEs (Taxi vert-blanc)… Ils ont voulu me court-circuiter en imposant, à qui veut se procurer une voiture, au lieu de passer par moi pour se procurer une billetterie électronique, de passer par les contrefacteurs. Une grosse arnaque de la mutuelle qui va, ainsi gagner doublement », dénonce la startup. 

« Et quand  j’ai saisi le Gie qui aurait déposé cette assignation, ils lui ont fait savoir qu’ils ne l’ont jamais fait et se préparaient même à venir me rencontre pour voir comment travailler ensemble. Ils m’ont fait savoir qu’ils savent que je suis une victime dans cette affaire et que certains responsables tentent de me voler mon invention et veulent les imposer ces contrefaçons. Ils ont même dit que s’ils devaient assigner, c’est MECTRANS qu’ils allaient assigner. J’ai été déçu par MECTRANS qui, par la voie de son Dg Mamadou Kanté m’avait fait une offre », conclut-il. 




0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email