Mercredi 01 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Societe

Capitaine Dièye révèle : "Je n'ai jamais vu, dans l'armée, un psychologue se déployer pour...»

Single Post
Capitaine Dièye révèle : "Je n'ai jamais vu, dans l'armée, un psychologue se déployer pour...»
La santé mentale des hommes en uniforme, exposés au stress et autres cas de troubles mentaux, semble négligée au Sénégal. Alors qu’au même moment, beaucoup d'éléments des forces de défense, qui n’ont pas bénéficié de suivi psychologique post-traumatique, finissent par porter atteinte à leur vie comme c'est le cas du policier Gabriel Basse et tant d’autres. Dans cet entretien accordé à Seneweb, le capitaine Dièye révèle que l’armée sénégalaise n'accorde aucune importance à la santé mentale de ses troupes.

Capitaine Dièye, aujourd’hui (hier 11 décembre 2019, Ndlr) le policier Gabriel Basse s'est suicidé en plein centre-ville. Par expérience, avez-vous été témoin de cas de suicide ? Et qu’est-ce qui peut pousser un homme de tenue, pourtant mentalement préparé, à se suicider ?

Cela peut-être dû à plusieurs choses parce que déjà au niveau du service le personnel doit être suivi médicalement.

Est-ce que ce suivi médical est fait ?

Pour l’instant je ne me suis pas trop intéressé à cela mais d’après les informations que j’ai eues, il souffrait de trouble mental. Si c’est avéré, c’est un échec au niveau de ses supérieurs hiérarchiques. Parce que quand-même un policier qui porte atteinte à sa vie, cela veut dire forcément qu’il souffre d’un mal être profond. Ça par expérience, en tant que quelqu’un qui a commandé des hommes, on doit s’assurer que ces hommes sont dans des situations sociales et médicales qui leur permettent d’exercer correctement le boulot.

Il a porté atteinte à sa vie, il aurait pu porter atteinte à a vie de quelqu’un d’autre. Donc au niveau du service il y a un souci de suivi par rapport au personnel, par rapport à leur situation sociale et médicale. Au sein des armées, comme dans la gendarmerie et dans la police, il y a beaucoup de cas comme ça.

Ah oui !


Exactement ! Vous allez à l’hôpital militaire de Ouakam (Hmo), les blessés de guerre sont là-bas sans aucun suivi médical. Ils sont livrés à leur propre sort. Pourtant ce sont des gens qui ont sacrifié leur vie pour la nation. Ils sortent à plusieurs reprises pour manifester pour que leur situation sociale soit revue et que leur situation médicale soit prise en compte.

Donc un policier qui se suicide et que les médias disent qu’apparemment il souffrait de problème mental, c’est-à-dire que ce policier ne devait même pas être de faction, il ne devait pas être employé dans le service. Il devait être suivi par ses supérieurs. A mon sens, si c’est avéré qu’il souffrait de problème mental, cela veut dire qu’ils ont tous échoué et des sanctions doivent être prises.

Y a-t-il une périodicité pour le suivi médical des troupes ?

Le suivi médical, à partir du moment où vous êtes déclaré apte à subir une formation, quel que soit le corps (gendarmerie, police, armées), c’est au chef de faire le suivi médical de ses hommes. Par exemple j’ai commandé des hommes au Soudan, mais chaque matin je m'enquiers de la situation médicale de mes hommes. Et la compagnie est structurée de telle sorte que quelqu’un qui ne peut pas être dans les rangs est signalé pour qu’il ne puisse pas être dans les rangs et qu'il aille à l'infirmerie pour que le médecin puisse le prendre en charge. Ça c'est capital !

Donc, le premier qui doit assurer le suivi médical des troupes c'est le chef…

C'est le chef ! Exactement ! Parce que le médecin n'est pas avec vous. Vous êtes dans une caserne, il y a souvent un médecin, il y a une infirmerie mais les troupes sont avec leur chef. Donc les compagnies, les bataillons sont structurés de telle sorte qu’il y a des gradés de contact qui sont tout le temps avec les hommes. Ces gradés de contact font le suivi quotidien des hommes. La preuve, il y a des appels, des vérifications qui permettent de savoir que telle ou telle autre personne se porte bien ou mal.

Y a-t-il des psychologues dans les compagnies pour la prise en charge mentale des hommes ?

Personnellement je n’en ai pas vu ! Je n’en ai pas vu dans les armées. Il y a des médecins militaires qui sont des psychologues mais moi je n’ai jamais vu dans l’armée sénégalaise, en tout cas partout où j’ai été, des psychologues se déployer pour suivre les hommes, s’enquérir de leur situation mentale. En Casamance c’est très compliqué, et les armées devaient faire beaucoup d’efforts liés à cela. Ce sont des domaines (la santé mentale des troupes) qui sont négligés. Comme on est dans la grande muette, on est dans le mutisme. Il y a beaucoup de failles, beaucoup de choses qui peuvent avoir des conséquences désastreuses, comme c’est le cas de ce policier mais personne n’ose en parler.

Qu’est-ce qui peut être la cause de stress ou de troubles mentaux au niveau des armées ?

On peut vivre des situations liées à des incidents. Comme par exemple, vous partez en intervention et que psychologiquement vous vivez une situation qui peut vous déstabiliser. Vous avez besoin d’être suivi. Vous pouvez être aussi dans une situation de précarité sociale, c’est-à-dire que vous voyez des personnes qui sont dans l’armée mais qui sont dans des situations où il y a beaucoup de personnes qui dépendent d’eux. Vous avez entendu des militaires braquer des banques ou voler des moutons.

C’est souvent ces genres de situations qui compromettent même la probité des hommes de tenue. Mais au sein des forces, que cela soit dans l’armée, dans la gendarmerie ou la police, nous participons souvent à des missions, à des exercices qui peuvent parfois, dans la nature des actions et des conséquences, créer des troubles pour beaucoup de personnes et les amener à une situation d’instabilité mentale.

liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    En Décembre, 2019 (10:55 AM)
    Tout à fait d'accord avec lui...............On néglige ce coté dans nos pays .
  2. Auteur

    En Décembre, 2019 (11:07 AM)
    Pour la 1ére fois je suis d'accord avec Mr Diéye, s'il y avait un psychologue dans l'armée il allait déceler ta maladie mentale pauvre con de minable
    Auteur

    En Décembre, 2019 (11:17 AM)
    Au même moment, les officiers supérieurs font la bamboula et la troupe reste dans la misère.

    Sur YouTube, j aime bien regarder les interventions de l'armée US en Afghanistan où de hauts gradés (colonels, commandants. .) Partagent le front des combats avec la troupe .



    Ici , au Sénégal, être officier supérieur c'est rester dans son bureau climatisé avec son gros ventre à magouiller sur les avantages destinés à la troupe .triste Afrique. Ce capitaine a bien fait de quitter ce regroupement qui est tout sauf une armée.

    À l'heure où l'on parle de guerre électronique...nos soldats sont sous-équipés, affamés, Malpayés. ..c'est normal que certains se suicident ou que le taux de mortalité soit conséquent chez les soldats libérés qui ne bénéficient d'aucun suivi après la formation.



    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (10:53 AM)
      ahhahahaha. sawaay reyy ngama bama deh... mais vous avez parfaitement raison.. tok si bureau di dokhot.. ak khalat jigenn ak nouniouye ameh khaliss..

      pensant qu'ils ont atteint le sommet de la reussite..
      afrique daal dafa khalkou
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (10:53 AM)
      ahhahahaha. sawaay reyy ngama bama deh... mais vous avez parfaitement raison.. tok si bureau di dokhot.. ak khalat jigenn ak nouniouye ameh khaliss..

      pensant qu'ils ont atteint le sommet de la reussite..
      afrique daal dafa khalkou
    Auteur

    Verite

    En Décembre, 2019 (11:22 AM)
    Sérigne Moutaha doit aussi arrêter les Mbacké Mbacké de faire la politique.c'est là ou il doit commencer d'abord.Il faut éviter d'élire comme Président de la république des gens qui sont des mourides sinon la constitution sera remplacer par un ndigueul.
    Auteur

    Modou Mouss

    En Décembre, 2019 (11:23 AM)
    mec ce nest pas parce que vous a vez demissioner del armee que tout ce que vous dites est parole d evengile il y a encore des senegalais qui reflissisent
    • Auteur

      Anonyme

      En Décembre, 2019 (11:12 AM)
      j'ai démissionné à tant que sous officiers des eaux et forêts mais tout ce qu'il dit, il en reste trop à dire
    Auteur

    En Décembre, 2019 (11:32 AM)
    Cette capitaine n aurait pas du s engager.

    Il n a pas la tête d un militaire

    Un type si pleurnichard
    Auteur

    En Décembre, 2019 (11:35 AM)
    lui c'est le premier fou qui n'a pas ete suivi, il y en a encore des fous dans l'armee.comment un capitaine peut avoir des idees aussi basses
    Auteur

    Hole

    En Décembre, 2019 (11:40 AM)
    Pourquoi essayer de donner une attention a cet usurpateur? Il a fichu sa carrière, good for him. Les Senegalais ne sont pas stupides comme il le pense. SHUT AF... UP parbleu.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (12:02 PM)
    Désolé mais DIEYE tu racontes du grand n'importe quoi. Depuis quand tu es médecin ou sociologue ou psychologue??? tes réponses montrent à suffisance que tu ne sais même pas comment est organisé le soutien santé dans les armées. En matière de suivi et de soutien psychologique, c'est vrai tout n'est pas parfait (manque de personnels, moyens...) mais l'Armée effectue un excellent travail là dessus. Maintenant si on mélange angleterre et pomme de terre, on peut se permettre de tout dire. le ridicule ne tue pas. toi et l'autre commissaire devraient avoir la décence de décliner l'offre des journalistes quand ils vous intérrogent sur des dommaines que vous ne maîtrisez pas, alors du tout. C'est rien , c'est juste qu'il n'existe pas une personne qui connait tout dans tous les domaines. Sans rancune !
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (14:32 PM)
      vous ne savez pas lire monsieur,il n'a pas dit qu'il etaait psychologue ou sociologue il a seulement fait un constat.
      de toute facon un pschychologue ne peut rien contre les fetiches.je connais un cas precis ou il s'agissait de mon ami policier qui a gifle
      un bonhomme a l'entree d'un bar ,et ce dernier lui a dit c'est la derniere gifle que tu as livre et le lendemain il a eu des problemes de foie une semaine il est partie ,donc faisons tous attention
    Auteur

    Ancian Militaire

    En Décembre, 2019 (12:24 PM)
    C'est extraordinaire. Tant de gens ignorent comment notre armée est assez bien structurée et commandée. Nous n'envions pas ces grandes armées européennes ou africaines en terme d'organisation et de gestion. Notre seul faiblesse c'est les sous, un budget adéquat qui puisse permettre d’acquérir ce que nous savons nécessaire pour n'importe quel type de menace, n’importe quand et n’importe ou. nous défions qui que ce soit en matière de ressources humaines (comprenez les hommes avec leur intelligence, formation et professionnalisme) même ces français que vous autres admirez autant. Nous faisons le mêmes cours et formations et leur damons les pions dans beaucoup de domaines. le seul privilège qu'ils ont c'est comme je l'ai dit leur pays peut mettre a leur disposition tout ce dont ils ont besoin, c'est tout. le jeune Dieye est un gosse intelligent (il l'a pas ramassé car son père fut un excellent sous officier de marine, intègre, très ordonné et très cultivé), nous le saluons en passant. Mais Dieye ne peut pas fournir une analyse militaire complète surtout lorsqu'il s’agit des armées sénégalaises simplement parce qu'il n'a pas pu acquérir expérience, le vécu nécessaire pour bien comprendre les Forces armées sénégalaises. Il parle comme un capitaine et c'est normal. Il le fait bien a son niveau mais ne tirez pas des conclusions globales et hâtives partant de ses réflexions. Vous risquez de vous tromper. Un simple exemple: il a fait la Casamance mais il ignore que des officiers psychologues et psychiatres ont depuis longtemps été avec nous sur le terrain et accompagnent tous les malades mentaux que nous avons a l'HPD et ailleurs depuis belle lurette. Dieye était alors jeune et/ou en formation en France. Et comme lui dans son unité, les officiers qui commandent suivent leurs hommes ou qu'ils soient, donc personne n'est laissé a lui même. Encore une fois bravo le jeune mais il faut davantage creuser dans les têtes des anciens comme ton papa pour ta propre culture militaire. Nous progressons, lentement mais surement et bien. La France qui nous veut auprès de nos camarades du G5 ne dira pas le contraire. Merci

    Dieu protège notre Senegal. ''On nous tue, on ne nous déshonore pas''
    • Auteur

      Baye Peul

      En Décembre, 2019 (12:48 PM)
      ouf !
      ce qu'il faut faire c'est qu'on nous colle la paix avec cette drianké d'apparence male.
      aucune expérience de la vie , encore moins de l'armée.
      les gars un capitaine sortant des écoles d'officier c'est 3 à 4 ans d'expérience. on est loin de l'expertise.
      ce gosse n'a qu'à continuer son chemin politique et il verra que dans l'armée il vivait un luxe royal
    • Auteur

      Keops

      En Décembre, 2019 (13:16 PM)
      ancien militaire, déjà tu commences par le rabaisser en disant "le jeune dieye est un gosse intelligent ". et pourtant, il fait partie de la crème de la crémè. ce gosse comme tu l’appelle est saint cyrien contrairement à 80 % des officiers de pacotille que compte notre armée.

      personne ne vous dit que nos militaire n'ont pas la connaissance mais il faut accepter qu'ils sont dépassés.j'ai tantôt parlé de guerre électronique.

      les russe, rien qu'avec un dispositif de guerre électronique incorporé dans un avion de chasse ont eu à immobiliser un porte avion us.

      les armées du futur forment des ingénieurs qualiticien, électronicien, informaticien, en génie civil , en intelligence artificielle, sont dans la recherche et la prospective et j'en passe.

      les nouvelles guerres se mèneront à 80% sans se déplacer de chez soi. aujourd’hui, un petit hacker russe installé dans sont garage peut déstabiliser notre système bancaire, pirater les sites gouvernementaux et tout notre écosystème electrique ou de gestion de l'eau...c'est ça les nouveaux enjeux.
      mais pas des guerre à l'ancienne comme elles se faisaient au moyen âge.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (14:24 PM)
    je connais pourtant in médecin militaire, spécialisé en psychiatrie, qui est tout le temps dans les theatres d'oprétions.

    quand il rentre de mission, il est à l'HPD; mais en ce moment, il est hors du pays, il accompagne Presque tout le temps les contigents qui vont en guerre

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email