Lundi 16 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

(Dossier) Prévarication de deniers : Quand la société encourage le détournement et la corruption

Single Post
(Dossier) Prévarication de deniers : Quand la société encourage le détournement et la corruption

Détournement de deniers publics, surfacturation, corruption... Au Sénégal, les maigres ressources du pays semblent être un énorme gâteau que de nombreux politiques ont éhontément taillé pour s’enrichir. Mais très souvent, ce sont les populations très prompts à critiquer qui poussent les gouvernant à puiser dans les caisses de l'Etat.

En effet, la clientèle politique, au Sénégal, est tellement portée vers l’argent que pour ces politiciens, il devient obligatoire de trouver une source de revenus supplémentaire conséquente. Ce qui, parfois, mène directement à des comportements délictueux et à une gestion émaillée de corruption, de vol ou de détournement de nos deniers publics, car pour faire de la politique au Sénégal, il faut avoir une manne financière.

Au sein même de l’arène politique, certains politiques sont conscients de l’influence négative que la société exerce sur nos hommes politiques. «Les politiciens qui pillent les caisses, c’est parce qu’ils savent que quand ils descendent sur le terrain, les populations leur réclament de l’argent. Les politiciens, dès qu’ils arrivent à une station  ministérielle, leur  premier réflexe c’est de se dire, ‘‘il faut que je mette de l’argent de coté. Pour aller voir les populations aussi il me faut avoir quelque chose», explique Ousmane Sonko, inspecteur général des impôts, et Président de la formation politique Pastef.


La pauvreté, la racine du mal

Si aujourd’hui une telle situation s’est enracinée dans notre société, c’est parce que le niveau de pauvreté, chez nous, est plus fort que celui de la citoyenneté. Avec 46,7% de la population vivant sous le seuil de la pauvreté, une bonne partie des citoyens de notre pays ne parvient pas à joindre les deux bouts. Et quand ces populations pauvres attendent de leurs hommes politiques des billets de banque et des sacs de riz, pour pouvoir régler leurs problèmes pressants et ponctuels, certains politiciens n’hésitent pas à exploiter la vulnérabilité de ces populations considérées comme du bétail politique. Ce, en trouvant, légalement ou illégalement, les fonds nécessaires, pour s’assurer du soutien de ces populations.

«La population ne doit pas être exemptée et exonérée de la situation. Pourquoi Karim Wade, malgré tous les moyens que son père a mis à sa disposition, a lamentablement échoué au Point E en 2009 ? Et pourquoi en 2014 Aliou Sall a réussi à Guédiawaye ? C’est parce qu’il est évident qu’au Point E, les populations sont moins exposés à ces choses-là. Vous ne pouvez pas aller au Point E pour donner aux populations 50 000 francs et leur demander de ramener les bulletins de tous les autres électeurs. Mais en banlieue et dans les zones rurales, disons les choses clairement, vous venez avec 2 000 francs, dites leur ‘’ramenez-moi tous les autres bulletins’’ et ils vous les ramènent. Donc, c’est cette exigence des populations qui pousse beaucoup d’hommes politiques à s’aménager des matelas financiers pour pouvoir faire de la politique aisément», analyse M. Sonko.


«Ils prennent l’impôt que nous payons tous»


Quid de ces ressources que les politiques détournent ? Ce n’est rien d’autre que les impôts que chacun des 13 millions de sénégalais payent pour en faire le budget national. Budget qui devait servir à construire des hôpitaux, des écoles, des routes et mettre le pays sur les rails du développement. «Ils prennent l’impôt que nous tous nous payons, l’argent des populations, pour en détourner l’objectif qui était un objectif de politique publique, pour s’aménager un matelas financier», a indiqué le technicien des impôts.

Le sociologue politologue Ibou Sané, n’a pas hésité à pointer du doigt la société sénégalaise, dans son analyse. De son avis, chez nous, on a «une société arc-boutée sur l’argent, qui ne réfléchit et ne vit que pour l’argent». «Quand vous écoutez les sénégalais du matin au soir, ils ne parlent que d’argent. Ils ne vous parlent pas de culture, ni de connaissances de technologie». Et c’est là où le bat blesse, signale-t-il.


«C’est souvent les sénégalais qui poussent les hommes politiques à détourner»


«C’est souvent les sénégalais qui poussent les hommes politiques dans une situation telle qu’ils ne peuvent plus s’en sortir. Résultat, ils sont obligés de détourner des biens publics. Parce que si vous n’entretenez pas votre clientèle politique, vous ne donnez pas à manger, à boire et à acheter les ordonnances, vous n’êtes pas dans les décès, dans les baptêmes …, elles vous laissent tomber. Résultat, vous êtes obligés de puiser dans les caisses», renseigne Ibou Sané. Et ce n’est pas pour rien que les postes les plus juteux, restent les plus convoités. «Certains fonds logés à la présidence, à la Primature à l’Assemblée nationale sont des moyens incitatifs. Les  gens sont dans des positions stratégiques qui les conduisent à vouloir prendre le maximum pour s’enrichir. Or, le propre de la politique, ce n’est pas de s’enrichir, mais de travailler pour l’intérêt général. Au Sénégal, c’est le contraire. Malheureusement, les gens font de la politique une profession. La preuve, au Sénégal, les gens vous disent si vous voulez vous faire de l’argent faites de la politique», se désole le politologue. De son avis, les corps de contrôle devront davantage jouer leurs rôles.

Aujourd’hui, ce qui est clair, c’est que les populations ont une part de responsabilité dans de nombreux cas de détournement. Et pour que l’ère de la prévarication de nos deniers publics soit tournée, l’adoption d’une nouvelle mentalité, plus citoyenne, plus éthique, semble être nécessaire, aussi bien du côté des populations, que chez les politiques. Le tout, sous-tendu par une politique de lutte contre la pauvreté.

Article_similaires

33 Commentaires

  1. Auteur

    Fdf

    En Avril, 2015 (08:09 AM)
    CET ARTICLE INTERPELLE SUR UN FLEAU DE SOCIETE ... LE PARAITRE ... AVOIR ET EXISTER EN VERTU DE TOUTES BONNES VALEURS ... ON APPRECIE L AUTRE PAR SA RICHESSE OU PAR INTERET PERSONNEL ...



    SENEWEB JE VOUS DIS BRAVO  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   .. UN AUSSI BEL ARTICLE EST LA BASE DE TOUTES DEPRAVATIONS ....



    UN BIEN S ACQUIERT SUR FOND DE LABOUR ..... NITT YI DAGNO TITTEU .... DEUGGOU BAKHNA SI NITT GEUNA BARKE AK BEW SI AMM AMM .
    • Auteur

      Ses Faux

      En Avril, 2015 (08:18 AM)
      s faux ton resonement il y a des digne fils dans la banlieu , ne raconte pas des bla bla
  2. Auteur

    Identité Remarquable

    En Avril, 2015 (08:15 AM)
    Vérité bien dite: ce sont les gens qui amènent les politiciens à la prison. Vous avez touche la ou ça fait mal: Société corrompue= classe politique corrompue. Point barre
    Auteur

    Faux

    En Avril, 2015 (08:21 AM)
    Dans la banlieu il y a de digne fils des noble , tu parle que de bla bla ton resonement est fausse
    • Auteur

      Fdf

      En Avril, 2015 (08:25 AM)
      faux

      comprenons nous bien ..... heureusement qu il y a des gens bien partout dans lle pays ... mais acceptes tu que ce fleau existe bel et b8ien sans designer une localite .....
    Auteur

    Aida Ndiongue

    En Avril, 2015 (08:49 AM)
    Moi, AIDA NDIONGUE baffa cisse awa diagne, sathie bi si walo, la voleuse walo walo, je n'ai pris que 47 milliards pour acheter des lunettes, des bijoux et des cremes de beaute dans les capitales occidentales. Je ne suis pas Karim Wade.
    Auteur

    Yah!

    En Avril, 2015 (08:53 AM)
    C'est un douanier sur le dessin! Hum.....

    Auteur

    Atypico

    En Avril, 2015 (08:57 AM)
    La pauvreté est bien sûr le terrain favorable pour que la corruption se développe. Mais elle n'explique pas tout. Il y a aussi nos mentalités 1) issues de nos rapport sociaux anti - égalitaires traditionnels fondés sur les castes, 2) issues aussi de notre religion musulmane qui pérennise les rapports sociaux de domination des riches sur les pauvres au travers du devoir de charité donc de la mendicité, 3) issues enfin de l'esprit de revanche sur le colon dont on reprend dès qu'on détient une parcelle de pouvoir ou de richesse (en le caricaturant sans le savoir) les comportements d'abus de pouvoir et d'arrogance ! Mais expliquer n'est pas excuser ni justifier ! Et il est possible de faire changer ce qui existe et qui nous tue à petit feu !
    • Auteur

      C'est Faux

      En Avril, 2015 (10:37 AM)
      atypico tu dis k la religion musulmane "pérennise les rapports sociaux de domination des riches sur les pauvres au travers du devoir de charité(et déduction fait par toi) donc la mendicité". tu es vraiment con ou bête pour faire le rapport entre les inégalités sociales et la charité préconisée par allah. a l'opposé de ce que tu affirme, la charité contribue plutôt à éradiquer sinon diminuer la pauvreté. en prenant des biens appartenant aux riches et les donner aux pauvres je ne vois absolument pas en quoi cela constitue une " mentalité" qui favorise la corruption.
      une question: es-tu vraiment un musulman ?
    • Auteur

      Serv Du Peup

      En Avril, 2015 (22:02 PM)
      pourtant il vient d'insulter tes traditions négro africaines et toi tout ce que tu trouves à défendre c'est la tradition importée des arabes. le syndrome de stockholm est aussi un des facteurs de ce fléau et il atteint beaucoup de sénégalais
    • Auteur

      @serv Du Peup

      En Avril, 2015 (05:05 AM)
      service du peuple
      serveur du peuple
      serviteur du peuple

      trois variables serviables à ne pas confondre en termes de charité bien ordonnée qui commence par
    Auteur

    C'est Pas Serieux

    En Avril, 2015 (09:12 AM)
    C'est pas serieux d'accuser les populations a pousser les politiCHIENS a detourner
    Auteur

    Las

    En Avril, 2015 (09:52 AM)
    C'est quoi cet analyse sociologique a la con ? Un entrepreneur politique vole l argent des contribuables pour s'acheter une clientèle politique et ce sont les populations qui sont responsables? Franchement ça vole pas haut chez nos intellos !! Les pauvres victimes sont transformés en coupables!!
    • Auteur

      Bravos Las

      En Avril, 2015 (05:39 AM)
      enfin quelqu'un qui reflechit. la simplicite dans le raisonnement est un grand atout qui manqué souvent a nos soi-disant "intellectuels"
    Auteur

    Gege

    En Avril, 2015 (09:59 AM)
    vous n ' avez trouvé rien d ' autre comme circonstance atténuante , afin de leur donner bonne conscience peut être ........ je vole mais ce n ' est pas de ma faute c est parce qu ' on me demande de l ' argent !!!!!! mentalité de merde ..........
    Auteur

    Hmmm

    En Avril, 2015 (10:02 AM)
    Bel article, mais confond prévarication et concussion...
    Auteur

    Citoyendebanlieue

    En Avril, 2015 (10:40 AM)
    Chaque mois, je vois le tiers de mon salaire versé aux impôts et en même temps, je fais un découvert chaque mois pour combler mes fins de mois. Quand je vois cet argent versé à l'Etat dilapidé, volé par des citoyens nommés ou élus pour mener à bien des politiques publiques, cela me fait mal.La politique peut être noble en essayant de servir et pas se servir mais c'est le contraire qui est souvent constaté. Ce ne sera jamais un motif valable de justifier le vol de deniers publics par une demande pressante des clients politiques. Ah non!Hier nuit j'ai failli pleurer en lisant l'arrêt rendu par la CREI car j'ai compris même s'il y a une dose de politique dans ce procès, il n'en demeure pas moins que nous sommes en face d'un prédateur extraordinaire des finances publiques qui essaie de tout justifier par des dons de son père et de chefs d'Etat arabes.
    Auteur

    Poison Du Senegal

    En Avril, 2015 (10:41 AM)
    C ' est vraiment ces comportements qui Gangrène le Sénégal . Et ceci concerne tous les établissements sans exception ( Mairie , Commissariat , Consulat , Aéroport , Banque , Poste , Palais de justice , Hôpital , etc ..... !!! Vraiment honteux
    Auteur

    Transhumons

    En Avril, 2015 (10:59 AM)
    Nous ne voulons pas avoir affaire avec la CREI, la justice, nous ne voulons pas rendre compte de notre gestion. De deux maux, il faut choisir le moindre, nous sommes intelligents, nous préférons de loin le titre de transhumants à celui de taulards.

    Comprenez-nous.

    Merci.
    • Auteur

      Gadday National Vers La Verite

      En Avril, 2015 (05:08 AM)
      transhumons tous vers la vérité
      transhumez tous vers la vérité
    Auteur

    Hoddere Pinal

    En Avril, 2015 (11:02 AM)
    Pourquoi cette tenue?
    • Auteur

      Transhumez Tous Ver La Vérité

      En Avril, 2015 (05:12 AM)
      tant qu'il y aura une caste politicienne au sénégal
      il n' y aura point de classe politique ici au sénégal
    Auteur

    Sly

    En Avril, 2015 (11:18 AM)
    Pourkoi, quand Malal( fou malade) a parlè du phenomene il s'est retrouvè en prison.........Celui qui a dessinè alors?
    Auteur

    @realite

    En Avril, 2015 (11:40 AM)
    ON OUBLIE AUSSI DE DIRE QUE LE GRIOTISME, LES CONFRERIES ET FAMILLES RELIGIEUSES ONT UNE GRANDE PART DE RESPONSABILITE DANS CES DERIVES. AUCUN CHEF RELIGIEUX NE SE PRIVE OU NE CHERCHE A COMPRENDRE OU A SAVOIR L'ORIGINE DE L'ARGENT QU'ON LUI DONNE, MAIS AUSSI NE DECOURAGE PAS LES DONNATEURS CORRUPTEURS.
    Auteur

    Farlou

    En Avril, 2015 (11:44 AM)
    thiey au senegal on voit du tout;des voleurs qui crient au voleur,des mediocres qui ont participé à la destruction de l'education avec le système double flux qui osent nous pympaniser et se presenter comme des saints.Yalnagnou yalla diegal
    Auteur

    Deugdji1

    En Avril, 2015 (12:05 PM)
    Le Sénégal est confronté à deux grands fléaux : l'analphabétisme et la pauvreté de ses classes sociales. Conséquences : le langage politique accaparé normalement par une élite intellectuelle politique est en déphasage par rapport au niveau intellectuel des citoyens qu'ils sont censés représenter. Ce langage politique est remplacé tout simplement par l'argent. Les politiciens parlent avec l'argent. Je me rappelle de ce politicien qui avant les week ends sollicitant auprès des banques des billes neufs de ...500 FCFA. Si on y ajoute des intellectraîtres de bas étages (chiffonniers par dessous le marché) qui n'ont jamais eu de métier dans leurs vies, cela volera toujours bas.
    Auteur

    Dave

    En Avril, 2015 (12:06 PM)
    La corruption doit ètre combattue dans toutes ses formes.Ne cherchons pas à lui touver une excuse qui du reste n'existe pas.C'est pas en cherchant à entretenir une clientèle politique avec nos maigres ressources qu'on va rendre service à notre pays,au contraire.Il urge que les corps de controle de l'Etat accomplissent leur role en effectuant des descentes inopinèes dans les ètablissements publics.Quit à avoir des complices pour prendre les fonctionnaires sans scrupule la main dans le sac.Il faut installer la peur en leur sein,ce qui pourrait ,à mon avis,dissuader toute attitude dèluctuelle.
    Auteur

    Foudre

    En Avril, 2015 (12:08 PM)
    A Y VOIR DE PLUS PRES, LA CORRUPTION EST UNE CULTURE DANS PLUSIEURS MILIEUX SENEGALAIS ET EST INSCRITE DANS LES VALEURS NOBILIERES. CERTAINS GROUPES CORPORATIFS TELS QUE LES CHAUFFEURS ET AUTRES COMMERCANTS VONT JUSQU'A CREER DES FONDS DESTINES A CORROMPRE DES AGENTS DE SECURITE OU DES IMPOTS ET DOMAINES, LA DOUANE N'EST PAS EN RESTE. IL FAUT OSER TOUT DIRE POUR POUVOIR CORRIGER LE MAL.
    Auteur

    Jo

    En Avril, 2015 (12:49 PM)
    En tout cas les policiers amou gnou bène kersa. Ils le font à vue d'oeil.

    J'ai honte.

    Les policiers et les gendarmes devaient être les premiers à refuser cela. DOMMAGE.
    Auteur

    Decouverte

    En Avril, 2015 (12:58 PM)
    Bonjour,

    JE SUIS JOURNALISTE, JE L'ETAIS DU MOINS JUSQU'A CE QUE JE VOIR CLAIRE ET QUE JE COMPRENNE QU'ESSAYER DE DIRE LA VERITE N'EST QU'UNE PERTE DE TEMPS, PERSONNE NE VEUX SAVOIR LA VERITE, PERSONNE NE VEUX SAVOIR LA TERRIBLE VERITE, NOS VIES SONT CONSTRUITE AUTOURS DE MENSONGE. ON INVENTE CONSTAMMENT DES HISTOIRES POUR NOUS MANIPULER. TOUTES CES HISTOIRE NE FONT QUE SERVIR LES INTERETS DES GOUVERNEMENTS, DES FRANCS MAÇONS, DES ENTREPRISES, DE L'EGLISE MAIS AUSSI DE CERTAINS SOIT DISANT MARABOUT ET DE LEURS DECENDANTS.

    J'AI EFFECTUE DES ETUDES AUX ETATS UNIS ET AU CANADA ET J'AI EU MON DOCTORANT EN JOURNALISME, JE SUIS CHERCHEUR ET MON SITE AETE DETRUIT POUR DES DECOUVERTES QUE JE VOULAIS REVELER.
    Auteur

    Diop

    En Avril, 2015 (13:10 PM)
    AAAA yangi soga Wakh Wakhdji gérre Ak dorok nô Yèm



    Danoy galangcor djeum sa Kannam
    Auteur

    Gaz

    En Avril, 2015 (13:49 PM)
    Vous Aviez Des Smartphone Maintenant allez filme tout en directe et faite Une page Facebook et Youtube mettez Les En direct Corruption du jour poste chaque jour Comme ca Sa changera Un peu.
    Auteur

    Ndiayed

    En Avril, 2015 (14:29 PM)
    Tout un article bidon pour laver l'honneur de nos pourris politiciens et jeter l’opprobre sur nos pauvres concitoyens.



    Pour se développer tout ce qu'on a besoin c'est des personnalités fortes, compétentes et patriotes à la tête de l'Etat: DE GAULLE pour la France après 1945 en est une parfaite illustration.



    Les masses sont partout pareilles. C'est le rôle des dirigeants de changer les mentalités en donnant l'exemple.
    • Auteur

      Chefs De Partis Voleurs

      En Avril, 2015 (20:07 PM)
      nous ne pourrons jamais jamais changer de mentalité avec les voleurs à la tête de tous les partis politiques
    Auteur

    Corrupteur & Corrompu

    En Avril, 2015 (14:39 PM)
    Pour qu'il y'ait corruption, il faut un CORRUPTEUR, un CORROMPU , et un moyen de corruption. Ce dernier peut etre financier ou autre. L'ignorance, la mal education, le manque de transparence, .... etc, sont des terreaux propices au development de la corruption, which has attained des proportions considerables au Senegal, embrassant tous les secteurs y compris politico maraboutiques. I think we should conveine les etats generaux de la corruption au Senegal to brainstorm about the root causes of the phenomenon qui greve lourdement nos efforts pour ledevelopment, le doing business au Senegal.
    Auteur

    Djourhi

    En Avril, 2015 (15:03 PM)
    L'article donne partiellement une explication des détournements, explication sur laquelle on peut tous être d'accord. Une fois qu'on a dit cela, il faut trouver la solution.

    Je récuse les solutions utopiques qui consistent à dire on "attend des populations une conscience concitoyenne". Il faut être réaliste, tant que la pauvreté restera aussi répandue, la conscience citoyenne restera un abstrait concept. La seule réponse à mes yeux c'est de renforcer les organes de contrôles, cours des comptes, IGE, etc. et la CREI. Les politiciens ne craignent qu'une chose c'est la prison et la déchéance qui la suit.
    • Auteur

      Alteranace Generationnelle Ici

      En Avril, 2015 (20:13 PM)
      toute solution passe par le changement de mentalité du capital
      tout changement de mentalité du capital passe par l'alternance générationnelle
      toute alternance générationnelle passe par le changement de cap et de capitaine
      tout changement de cap et de capitaine passe par la peine capitale du faux
      toute peine capitale du faux passe passe par la décapitation du mensonge
    Auteur

    Moda

    En Avril, 2015 (16:01 PM)
    Les populations semblent reprendre de la main gauche, à ces politiciens, ce que l'Etat leur refuse de la main droite. La "politique du ventre" explique même pourquoi certaines franges sont contre la gestion rigoureuse. Quelque part, si le robinet se ferme, ces gens trinquent aussi. Il n y a pas que les "gorgorlous" d'ailleurs. Certains marabouts qui s'acharnent sur Macky et son régime regrettent "les mallettes" et "les lobbies" qu'ils exerçaient sur Wade et compagnie. Le "deukk bi dafa Macky" c'est tout cela en fait. Cette "révolution culturelle" de la transparence est incontournable pour pouvoir retrouver nos capacités d'investissement et de politique sociale. C'est pourquoi une amnistie de Karim Wade serait un gros coup dur pour le Sénégal. Macky ne cherche pas un 2ème mandat, au contraire de Wade qui a voulu tordre le cou à notre charte et mettre en péril notre pays pour un 3ème mandat. Serrons la ceinture et soyons lucides. L'émergence est à ce prix.
    Auteur

    Krime Kontre L'humanite

    En Avril, 2015 (16:59 PM)
    Une grace presidentielle a Karim est comme la legalisation du vol, du crime economique, de la corruption.
    Auteur

    Amnistie Krime Kontre L'humani

    En Avril, 2015 (17:37 PM)
    AMNISTIER Karim = KRIME KONTRE L'HUMANITE
    • Auteur

      Ici Ancien Voleur Ps Newlook

      En Avril, 2015 (05:23 AM)
      pas de pardon ni de pitié pour 1 ancien voleur ps newlook
      doublé en cache de brigadier de rumeur forgeron forgeur
    Auteur

    Indigné

    En Avril, 2015 (20:06 PM)
    quel article bidon, léger et irréfléchi!!!le gars nous dit que c est la Population innocente qui est resposable de l´attitude dévergondée des politiciens??? Mais, l auteur de l´article est lui meme un minable.....Persdonne, je dis bien personne n est coupable de l attitude des politiciens á voler l argent du peuple... Ce sont les politiciens eux memes qui sont nés comme cela...car aimer la politique , c est aimer le pouvoir et l´argent.....La Population est juste innocente et naif, mais les malfaiteurs ce sont bel et bien les polticiens, et personne d autres!!!!!!
    Auteur

    Mara-parasites

    En Avril, 2015 (21:26 PM)
    ON OUBLIE AUSSI DE DIRE QUE LE GRIOTISME, LES CONFRERIES ET FAMILLES RELIGIEUSES ONT UNE GRANDE PART DE RESPONSABILITE DANS CES DERIVES. AUCUN CHEF RELIGIEUX NE SE PRIVE OU NE CHERCHE A COMPRENDRE OU A SAVOIR L'ORIGINE DE L'ARGENT QU'ON LUI DONNE, MAIS AUSSI NE DECOURAGE PAS LES DONNATEURS CORRUPTEURS. :haha:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Etats Generaux Sur La Corrupti

    En Avril, 2015 (21:52 PM)
    Vive les etats generaux de la corruption au Senegal.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR