Mardi 17 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Les images de l'arrivée de Kémi Seba à Paris

Single Post
Les images de l'arrivée de Kémi Seba à Paris

Article_similaires

20 Commentaires

  1. Auteur

    Cheikh Gaye

    En Septembre, 2017 (11:32 AM)
    Pé for my brother Abdou

    HAPPY BIRTHDAY TO YOU BRO

    DOUNDEUL 1111ANS :jumpy2: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (11:35 AM)
    Son combat est noble et puis on expulse quelqu'un pour ses idées il ne méritait pas d'être expulsé comme un malpropre
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (11:40 AM)
      il avait la possibilité de faire un recours pourquoi l'a t'on privé de ce droit ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (13:03 PM)
      c'est l'histoire qui se répéte. durant l'esclavage, nos ancetres vendaient bien leurs frères noirs non?
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (11:38 AM)
    il rentre chez sain et sauf c'est bien :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (11:45 AM)
    L'Afrique a besoin des fils comme AKON et non ceux ont l'insulte contre nos institutions







    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (11:58 AM)
    rien a foutre de ce gars
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (12:04 PM)
    SENEWEB vous nous tankalé avec ce gars là !

    Wakh lène si ouverture des classes à l'horizon !

    Est-ce que tout est en place ?

    Est-ce que les écoles ne sont pas inondées ?

    ....

    Et oubliez Assane Diouf et ce gars là ? Wassalam

    ngène baalma ak.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (12:05 PM)
    jai du respect pour ce gars car il se bat pour que lafrique puisse etre autonome,decidé de seule de ses politques pour lintéret des africains ses mon point de vue sur ce monsieur
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (12:08 PM)
    bonjour

    mais pourquoi il n a pas défendu sa position de fcfa au bénin ensuite a le suivre dans ses debats mais je ne vois pas le pragmatisme de ses propos c a d qu est ce qu il propose pour que l afrique sorte de cette misere tant decriee et que nous n avons pas le courage d en debattre

    allez travailler mes amis y a pas de magie la chine s est developpee et elle etait plus pauvre que le senegal mais tant que nous creons des milliardaires et les aitres cherchent a les enfermer quand est ce que nous travailleront

    et mfiez vous bien tant que vous utilisez les produits des francais dans vos bureaux menages hopitaux etc vous n etes pas encore libres donc ne nous tympanisez pas avec ces histoires sordides de sortir ou de rentrer du franc cfa

    Auteur

    A Non

    En Septembre, 2017 (12:11 PM)
    ooooooooouuuuuuuuuuuuufffffffffffffffffffff !!!!!!!!!!!!!!!!

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (12:23 PM)
    Regarder le peuple togolais



    qu'attend le peuple sénégalais pour sortir dans la rue et sans casser



    il faut calmer Macky Sall



    BASTA MACKY



     :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 
    Auteur

    Deug Deug

    En Septembre, 2017 (12:24 PM)
    Aucun pays ne permet qu'un ressortissant puisse critiquer son président de la république et en ou semer de désordre ce gars a brulé un billet de 5 000frs pire il fait des diffamation en vers notre président de la république alors je suis pas d'accord, si c'est lutter contre le franc CFA JE SUIS D'accord mais aller jusqu'a traiter notre président de tous les noms d'oiseau c pas bien cela et aucun etat digne de son nom ne l'acceptera pas en tout cas
    Auteur

    Dymo

    En Septembre, 2017 (12:41 PM)
    C'est bien simple de venir se rebeller dans le pays de la tèranga" ,pour les memes faits au Bénin

    tu fini dans une fosse septique.Laisser les senegalais laver leur linge sale en famille!
    Auteur

    Anonyme : Vérité

    En Septembre, 2017 (12:44 PM)
    Mais il n'a qu'a aller au bénin faire cela. Il n'ose pas on le coffre de suite. Nous sénégalais on laisse passer trop de choses. L'état a bien fait de le re renvoye r
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:27 PM)
      mais vous etes aussi extremement complexé, racistes envers vos autres frères africains et toujours traître quand il s'agit de la cause africaine. le senegal et la rci constituent eux deux le frein du décollage de l'ao. vous êtes foncièrement méchant et rancunier.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (12:45 PM)
    Que va t'on faire de cet homme là en France! On s'en fout du CFA cela ne nous apporte que des emmerdes. Avec les présidents, gouvernements, administrations prédateurs, il faut voir l'allure de vos économies nationales! Faites le ménage avant de nous renvoyer des clowns économiques.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:11 PM)
      tu mens sans le cfa et lafrique la france nest rien...c nest un secret pour personne c votre president meme chirac qui l'a dit "largent qui se trouve dans nos porte-monnaies c'est largent des africains"...si c que tu dis es vrai alors lâchez le cfa et vous allez bientôt recevoir l'aide alimentaire des allemands
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:50 PM)
    OUF Enfin mais ce gars nous pompe l'air. Aucun apport dans nos économies comme ses seytané de "ya en marre". Ya en marre si vous êtes cohérent avec vous même, ils ne faut plus aller en Europe. Vous êtes les premiers à courrir se faire soigner en Europe pour une petite Rhume et vous êtes là à ouvrir votre grande Gueule. L'Union Europééne devrait vous priver de visas et vous verrez, ils seront là à pleurnicher. Il faut être cohérent j'aime pas les seytané et opportunistes.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:47 PM)
    tchibitiii ,oussste ,domou khaaraam bi

    sénégal déy dou nékeu sa garage ,éspéce de singe

    enprenti des deumeu sharia jihade bi chiime :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (15:41 PM)
    Les dossiers déposés auprès du Procureur de la République de Dakar mettent gravement en cause la gestion du Directeur général du COUD et de celui de la Poste. Le premier a profité de l’inauguration par le président-politicien d’un pavillon à l’université pour s’adonner à cœur joie à un pillage systématique des deniers publics. Les enquêteurs de l’OFNAC découvriront, à leur grande surprise que, tous les dix jours, 150 millions sont prélevés du budget du COUD, pour « l’achat de légumes et de condiments » dont les prix défient tout bon sens, et qui seraient livrés par le restaurateur désigné de la structure. La Présidente de l’OFNAC avait d’ailleurs établi des ordres de mission pour que les enquêteurs, ayant terminé avec les actes délictueux qui faisaient l’objet de la plainte, fassent la lumière sur cette affaire de 150 millions prélevés tous les 10 jours, pour « l’achat de légumes et de condiments ». Les enquêteurs devaient s’intéresser aussi aux 150 jeunes de Podor recrutés par un même acte, « sur instruction du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique ».

    Le Directeur général de la Poste, un autre ami du président-politicien et responsable de l’APR à Thiès, a été lourdement épinglé par les enquêteurs de l’OFNAC. Suite à une plainte faisant état de « l’existence de dysfonctionnements graves au sein du Groupe de la Société nationale de la Poste », les enquêteurs ont mis en évidence « l’existence d’arriérés de paiement d’un montant de plus de quatre-vingts (80 000 000 000) milliards de francs CFA dus au Trésor public, dans le cadre de la compensation du paiement des chèques postaux ». Ce montant a probablement continué de monter. Des spécialistes de finances publiques interrogés affirment que de tels dysfonctionnements n’auraient jamais dû se produire si les services du Trésor public avaient convenablement fait leur travail. Ils expliquent notamment ce dérapage par la tendance lourde qui jette dans la mare politicienne, un nombre de plus en plus grand de hauts fonctionnaires des régies financières. La politisation outrancière de ces régies risque de coûter très cher à nos maigres finances publiques, si elles n’ont commencé déjà à en souffrir.

    Les enquêteurs se sont aussi intéressés aux dépenses exécutées, notamment à celles concernant les fournitures de bureau pour lesquelles « des indices graves d’irrégularités avaient été décelés ». Ils ont exactement constaté de graves « pratiques de faux et usages de faux », largement développés dans le dossier qui concerne la Poste. Signalons que ce DG, comme son homologue du COUD, s’adonne au recrutement massif et inconsidéré d’individus sans aucune qualification professionnelle, et appartenant pour l’essentiel à son ethnie et à l’APR.

    C’est la mise en cause de ses trois amis et camarades qui a profondément dérangé le président-politicien. N’ayant pas réussi à les faire extraire du Rapport d’activités 2014-2015 de l’OFNAC, il décide de ne pas recevoir la Présidente pour la présentation de ce rapport.

    Rappelons quand même que l’article 17 de la Loi n° 2012-30 du 28 décembre 2012 portant création de l’OFNAC dispose : « L’OFNAC établit chaque année un rapport d’activités qui comporte notamment les propositions et mesures tendant à prévenir les actes de fraude ou de corruption. Ce rapport est remis au Président de la République. Il est rendu public par tous les moyens appropriés. » Comme le prévoit donc la loi, la Présidente de l’OFNAC devait présenter au Président de la République le Rapport public 2014-2015. Elle n’y est jamais parvenue, le Directeur de cabinet du Président-politicien lui opposant imperturbablement son agenda chargé. Pourtant, dans la même période, dans l’intervalle de deux jours, le président-politicien reçoit sans aucun problème le Rapport d’activités de la Présidente du Conseil économique, social et environnemental et celui de la Présidente du Haut Conseil du Dialogue social. En réalité, le président-politicien ne supportait pas que le rapport de l’OFNAC fasse état des trois dossiers où ses amis et camarades de l’APR étaient épinglés.

    Comme le lui permet la loi, la Présidente de l’OFNAC rend public le Rapport, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au King Fahd Palace. Cette initiative, pourtant en accord avec la loi, plonge le président-politicien dans une colère noire et le fait sortir carrément de ses gonds. Après avoir tout essayé, vraiment tout essayé pour la convaincre de quitter à l’amiable la présidence de l’OFNAC, il la limoge le 25 juillet 2016. Dans ces conditions, elle rejoint son corps d’origine, l’Inspection générale d’Etat. C’était sans compter avec la colère du président-politicien qui lui interdit de fait, l’accès à la Présidence de la République. Le Vérificateur général de l’IGE qu’elle fut pendant plus de six ans, est affecté hors du palais présidentiel, dans un modeste bureau annexe qu’elle n’a jamais rejoint.

    L’OFNAC, qu’il se glorifiait d’avoir créé pour lutter efficacement contre la corruption, est morte de sa belle mort depuis le 25 juillet 2016, et retrouve dans la tombe la CRÉI. Les autres corps de contrôlés sont surveillés comme de l’huile sur le feu : ils ne présentent plus (publiquement) de rapports et même si c’était le cas, ni citent plus de noms de ministres, de directeurs généraux, etc.
    Auteur

    Anonyme Saf

    En Septembre, 2017 (15:50 PM)
    Bon débarras
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (16:12 PM)
    tas pas honte!
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (16:26 PM)
    Faut que la France s'occupe de cet énergumène décérébré

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR