Vendredi 12 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Limogé du commissariat au pélerinage : Thierno Diakhaté paie sa sortie contre Madické Niang

Single Post
Limogé du commissariat au pélerinage : Thierno Diakhaté paie sa sortie contre Madické Niang

Le commissaire général au pèlerinage à La Mecque, El Hadj Thierno Diakhaté, a été limogé en Conseil des ministres et remplacé par El Hadj Amadou Mansour Diop. Une destitution que tout le monde attendait depuis sa sortie virulente contre son ministre de tutelle, Madické Niang, et relatée dans les colonnes de Walf n°5320.

 La réaction de l'Etat ne s'est pas fait attendre à la suite de la sortie du commissaire général au pèlerinage à La Mecque fustigeant les immixtions à forts relents clientélistes de son ministre de tutelle, Madické Niang, dans la désignation de certains missionnaires. El Hadj Thierno Diakhaté faisait état d'une attitude de copinage du ministre des Affaires étrangères qui lui avait demandé d'ajouter quatre nom sur la liste déjà bouclée des chargés de mission. Des éléments qui, selon lui, ne sont ni plus ni moins que ‘ses parents de Saint-Louis’.

Des propos qu’il vient de payer, avec son limogeage survenu avant-hier, jeudi, sur décision du Conseil des ministres. Une défenestration qui peut être perçue comme une volonté de la tutelle de prendre le dessus sur lui et de reprendre, du même coup, en main le commissariat au pèlerinage à La Mecque. Pour preuve, elle n'a pas cherché loin pour lui trouver un remplaçant. Pour lui succéder, Madické Niang a pris le chef du bureau chargé du pèlerinage à La Mecque pour l’édition 2009, l’expert en transport aérien El Hadj Amadou Mansour Diop. Cette sortie de l'ancien commissaire avait installé un climat délétère au sein du ministère des Affaires étrangères.

Oubliant son obligation de réserve, celui-ci avait mis en mauvaise posture son ministre de tutelle qui venait juste d’hériter de l'organisation du pèlerinage à La Mecque qui avait atterri, un moment, à la Primature. Mais avec ce limogeage, l'Etat a cherché à montrer qu’il voulait lui faire payer une faute dans l'organisation du pèlerinage aux lieux saints. D’ailleurs, réagissant à la sortie de l’ancien commissaire général, le chef de cabinet de Madické Niang, Mafatim Mbaye, avait souligné que c'est au contraire, le commissaire Diakhaté qui avait commis une erreur de management.

 Celle d'avoir recruté ‘un surplus de missionnaires’. La sortie du commissaire sortant au pèlerinage avait également les allures d'un bras de fer tournant autour de la gestion des finances. Thierno Diakhaté n’avait-il pas dénoncé une volonté des autorités de ‘lui mettre les bâtons dans les roues’, en lui créant d’énormes difficultés dans les décaissements pour le fonctionnement de la structure ? Tout ceci, disait-il, n’a été rendu possible qu’après que la gestion du budget du Hajj a été confiée du Dage du ministère des Affaires étrangères et non au commissaire du pèlerinage ou ses services.

 Ce que ne partage pas la tutelle qui, dans son droit de réponse, rappellera que ‘le ministère des Affaires étrangères est l’administrateur des crédits, il a un Dage qui est délégataire. Mais, par souci de transparence, les fonds sont gérés par Omar Lèye Ngom, un inspecteur du ministère des Finances, qui est l’agent comptable’. Pour dire que c'est peut-être une volonté d'avoir une certaine mainmise et un droit de regard sur la gestion des fonds qui a perdu l'ancien commissaire général au pèlerinage. Et c'est presque avec le même style que son prédécesseur Moustapha Guèye avait été débarqué. Car l'homme aussi a un tempérament qui le mettait souvent en contradiction avec sa tutelle et les autres membres de la commission.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email