Vendredi 15 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Mansour Faye: «l’assainissement est un parent pauvre dans le budget national»

Single Post
Mansour Faye: «l’assainissement est un parent pauvre dans le budget national»

Mansour Faye, ministre de l’assainissement et de l’hydraulique estime que  «beaucoup d’efforts ont été réalisés pour les objectifs du millénaire pour le développement. Mais ils n’ont pas été atteints», a-t-il fait savoir lors de la cérémonie d’ouverture du deuxième atelier régional sur les approches innovantes sur l’assainissement Urbain en Afrique subsaharienne, tenue ce lundi 3 octobre 2016.

Selon Mansour Faye, «l’assainissement est un parent pauvre surtout au niveau du budget national. Pour que les ouvrages puissent être réalisés, cela nécessite énormément de moyens, de ressources en terme d’accompagnement. Le budget seul ne suffit pas. » Donc pour le ministre, «il faudrait procéder à des stratégies, à des approches innovantes, en assainissement urbain au niveau de l’Afrique pour pouvoir accompagner l’atteinte des objectifs dans le développement durable pour atteindre la vision africaine sur l’assainissement».

«Depuis 2002, nous avons noté dans le cadre du programme d’amélioration de l’assainissement des quartiers périurbains de Dakar (Paqpud)  la réalisation des ouvrages semi-autonomes, des stations de Keur Momar vidange couplé en cela par des strategies permettant au secteur privé de pouvoir intégrer ces mécanismes ». Toutes ces stratégies combinées permettraient en termes d’intégration de pouvoir atteindre l’universalité en assainissement. Mais aussi de pouvoir mobiliser des ressources pour que les populations puissent bénéficier d’un assainissement adéquat.

Néanmoins, l’Etat a des projets en vue selon le ministre, «nous avons un programme, la réhabilitation de la station de Cambérène qui est financée à hauteur de 40 milliards environ qui va contribuer à démultiplier par trois la capacité de traitement de Cambérène. Nous avons aussi lancé les travaux de la Cité Soleil et sommes dans une dynamique de procéder au bouclage final du programme de la dépollution de le Baie Hann. Cela va permettre de traiter l’ensemble des eaux usées au niveau de Dakar. En plus, il y’a d’autres projets qui sont en cours de réalisation et cela va nous permettre de réaliser davantage au niveau de la région de Dakar et au niveau de toutes les zones ou Onas intervient».

Il lance un défi, «l’assainissement est un objectif important. Nous allons nous y atteler pour que nos populations puissent bénéficier de l’assainissement autonome, collectif ou semi-collectif en fonction des zones et des milieux».

A cette occasion, Jean Michelle Osseté, coordonnateur de la facilité Africaine de l’eau est revenu sur la mission de la Facilité Africaine de l’Eau (Fae) admettant que «la facilité Africaine de l’eau en tant qu’instrument de financement doit tout faire pour aider les pays Africains de façon à ce que ces pays disposent des projets qui soient préparés, prêtre à être financé. Et surtout de façon à ce qu’ils, immédiatement, appellent la réalisation des différentes études que l’on passe à la réalisation des infrastructures sur le terrain». Il ajoute que « tout le monde ne sait pas que l’on peut faire un marché en gérant la boue de vidange alors que c’est de l’assainissement». 

La FAE compte montrer qu’à différents bouts de maillons, l’on peut faire identifier des activités qui peuvent faire l’objet de marché, de business gérés par des opérateurs privés en gérant l’assainissement.
Ndèye Fatou Ndiaye


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (00:20 AM)
    bouffe le budget de ton ministere et laisse nous en paix. Ta soeur t'a nommé alors profite et ne nous fatigue pas.
    • Auteur

      Sac De 20 Millions Vole A L'ae

      En Octobre, 2016 (00:44 AM)
      les 20 millions que tu as vole par l'intermediaire de ton comptable c'est cela qui creer les difficultes du budget:

      sac contenant 20 millions place sur le siege avant du vehicule du comptable de mansour faye

      vole alorsque le chauffeur parque a l'aeroport est alle faire du change

      au moment ou le comptable lui meme est dans le haall de l'aeroport pour accompagner sa soeur devant se rrednre a paris

      jamais nos 20 miillions ont ete rembourses

      et pire est que il s'agissait d'un deal avec la promotion du pse au niveau du terrou bi

      l'argent etant destine a paywer cache le terroubi hotel ( pratique anorthodoxe


      on aura tout vue entre la gouvernance macky sall et celle de wade


      entre alternoce et apernoce on aura tout vue comme migmag corruption vol
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (02:49 AM)
    Bonjour monsieur ministre

    Il faut revoir le cas d' ONAS qui deverse les eaux usées dans la mer sans les traiter.

    Toutes les plages de dakar sont poluées , il y a des remontées d'algues le long de nos plages .

    Aux parcelles assainies il est courant de voir les gens cohabiter avec les eaux usées pendant des semaines .

    N 'attendez pas que les gens sortent dans la rue pour agir de grace anticipez .

    ONAS n'arrete pas d accuser les populations de jeter des objets dans le reseau ce qui n'est pas exact.

    Il,y a une centaine de points ou il ne se passe pas une semaine sans debordement des eaux usées ( de keur damel a hlm grand medine le prolongemnt de la vdn, diamalaye, cite djily mbaye ,le centre aere de la bceao,unité 15 ,premier garage unité 6 ) pour ne citer que ceux la
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (06:56 AM)
    les parents riches de la dynastie faye sall
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (07:37 AM)
    Toi tu es un parent riche du budget national
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (08:17 AM)
    Je me demande si le Sénégal se limite à Dakar ,Touba ,Thiès ou Saint Louis . Chaque fois que vous parlez d'assainissement ,vous ne mentionnez que ces villes que j'au citées plus haut ,alors qu'il s'agit de l'argent du contribuable sénégalais .dans les régions de l'intérieur,les mêmes besoins d'assainissement sont aussi cruciaux .

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (08:18 AM)
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2016 (08:21 AM)
      mr le ministre aider nous a enlever les herbes du bassin de guediawaye marche boubess
    Auteur

    Pfff

    En Octobre, 2016 (08:25 AM)
    ou "un parent riche du budget national".

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email