Dimanche 22 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Nouha Cissé aux combattants du MFDC : ''Nous sommes au 21ème siècle, dans un monde d'échanges''

Single Post
Nouha Cissé aux combattants du MFDC : ''Nous sommes au 21ème siècle, dans un monde d'échanges''


L’historien Nouha Cissé, observateur averti de l’évolution du conflit casamançais, a invité dimanche à Birkamanding, siège de plusieurs bases rebelles, les combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC, rébellion) à accepter les projets étatiques dans la zone des palmiers pour favoriser vers le développement.
 
‘’Nous ne sommes plus au 18ème siècle. Personne ne souhaite ici vivre de la manière de nos aïeux il y a 200 ans. Nous sommes au 21ème siècle dans l’ère de la communication et dans un monde d’échange’’, a-t-il lancé devant un groupe de combattants du MFDC, accusés de bloquer les projets étatiques dans la zone.
 
Il prenait part à une rencontre jugée ‘’inédite’’ avec plusieurs combattants du MFDC, les populations de la zone des palmiers et d’autres acteurs concernés, à l’initiative du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (GRPC) dirigé par l’ancien ministre Robert Sagna.
 
Sous une tente dressée pour la circonstance sur la place publique de ce village entouré d’une douzaine de bases rebelles et connu pour son refus d’accueillir les projets étatiques, Nouha Cissé a défendu devant les combattants la nécessité de s’ouvrir pour assurer le désenclavement de cette zone frontalière avec la Gambie et où les structures socio-économiques de base sont quasi inexistantes.
 
‘’Pourquoi vous refusez que l’Etat construise des pistes de production dans une zone pleine de potentialités, alors que sans infrastructures de base vous êtes enclavés et marginalisés ?’’, s’est interrogé l’historien sur un ton ferme.
 
‘’Avec ce refus, vous maintenez cette zone dans cette situation de désenclavement. Même la ligne téléphonique est connectée au réseau d’un pays voisin. Faites preuve d’ouverture pour permettre à cette riche localité de se développer. Nous ne pouvons plus faire comme avant’’, a insisté Nouha Cissé devant plusieurs chefs de village, des imams et des rebelles.
 
‘’Nous vivons dans un monde de compétition qui n’admet pas de médiocres. La zone des palmiers est une zone déshéritée et une zone de pauvreté. Mobilisez-vous pour la paix en Casamance’’, a ajouté Robert Sagna avant de se retirer avec les combattants pour une audience privée de 16h à 20h.
 
Le conflit casamançais, marqué par des centaines de victimes civiles et militaires, connaît une certaine accalmie depuis cinq ans environ, après des pics de violence dans les années 1990.
 
Mis à part des attaques d’éléments isolés ça et là, suivies très souvent d’opérations de ratissage de l’armée sénégalaise, ce conflit semble connaît un processus de paix engagée à partir des années 2000 par l’Etat et le MDFC, ce qui a permis le retour de milliers de personnes déplacées et la reconstruction de villages rasés ou désertés.
 


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Assempoul

    En Novembre, 2016 (19:12 PM)
    Il faut tourner la page de la rébellion pour le bien des populations de la Casamance!

    Dji Sabary!
  2. Auteur

    Origine Diols

    En Novembre, 2016 (21:19 PM)
    Le radicalisme n'a jamais payé quand l'homme suit un mauvais chemin. Les rebelles et ceux qui croient à la partition du Sénégal perdent leur temps. Inspirez-vous sur le sort des rebelles colombiens qui ont lutté pendant 50 ans pour maintenant négocier une insertion dans la société et demander le pardon du peuple colombien. Vous n'avez pas le droit d'agir au nom des casamançais et freiner le développement de la région. Vous êtes des incultes des paresseux des aigris des méchants et des voleurs. Vous allez tous mourir le cœur serré. Le professeur Nouha CISSE qui est un intellectuel un visionnaire a raison contrairement à Elinkine DIATTA ce grand con qui ne connait rien à qui on tend le micro pour raconter des bêtises. Lui-même est ballante de la Guinée Bissao qui ignore ses origines. Affaire de rébellion c'est dépassé
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (21:49 PM)
    Le nord a son intelligence son armee redoutee son petrole et son gaz ou vous vous civilisez ou vous mourez cest simple
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (22:03 PM)
    Robert Sagna est le pyromane et sapeur pompier...Il a profité de cette situation de tout temps. Nouha Cissé c'est sa caniche!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (22:42 PM)
    Les Allemagnes sont réunies, la colombie est en paix, pourquoi encore cette rebellion en Casamance? Qui est Casamançais, aujourdhui? Qui eqt Nordiste? Construisons ce pays au lieu de le détruire!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (01:12 AM)
    • Auteur

      Sudiste

      En Novembre, 2016 (10:08 AM)
      je pense dans l'interet de tout le monde c'est d'avoir la paix , la casamance a trop souffert. pour l'avenir repentissez vous car la population a bcou souffert et demande la paix pour vivre. il faut se rebeller contre le manque de districtes sanitaires contre le manque d'infrastructures contre le manque d'electrification contre le chomage ect...
    Auteur

    Solution Paix

    En Novembre, 2016 (09:26 AM)
    Salam! chers parents, discutons ensembles dans le respect et dans l'idée de trouver une solution à une sortie de cette situation de ni paix ni guerre tout en unissons nos cœurs. Par la grâce de du bon Dieu le sud trouvera une paix définitive. Allahu akbar ! :smile:  :sunugaal: 
    Auteur

    Xalaat

    En Novembre, 2016 (10:50 AM)
    LE REFUS DE L'AVILISSEMENT VOUS L'AVEZ DANS LE SANG A L'IMAGE D'ALINE SITOE, DE DJIGNABO ET DES MULTIPLES FIGURES HEROIQUES CONNUS ET NON CONNUS DE LA CASAMANCE. UTILISEZ LE DANS LE BON SENS, CELUI DE REVENDIQUER LA VALEUR ET LA CONSIDERATION ISSUES DE L'IMPORTANCE DE CETTE REGION DU SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT EQUITABLE
    Auteur

    En Novembre, 2016 (11:12 AM)
    les Casamançais n'ont jamais réclamé une quelconque indépendance.

    c'est une minorité de parasites qui ne représente qu’elle-même qui bloque l'essor de la Région pour leusr propres intérêts
    Auteur

    Loi

    En Novembre, 2016 (00:38 AM)
    Ce que l'etat fait pour Touba il doit faire pour la casamance.Les casassais ont raison il faut chercher un statut special vous aussi .
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (12:09 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR