Jeudi 29 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Vive polémique en Guinée autour de l'interception à Dakar d'une cagnotte appartenant à la Guinée

Single Post
Vive polémique en Guinée autour de l'interception à Dakar d'une cagnotte appartenant à la Guinée

Une vive polémique éclate en Guinée après l'annonce de la saisie par la douane à l'Aéroport international de Dakar d'une cagnotte estimée à plus de quatre milliards de francs CFA, en provenance de la Guinée et qui devait être acheminée par avion à Dubaï, a appris APA samedi de bonnes sources.

 

Tout est parti d'un article d"un site internet sénégalais qui révèle le transfert par fret de quelques 4 milliards de francs CFA, qui appartiendrait au président Alpha Condé.

 

Cette dépêche, relayée en boucle par la presse locale, a obligé les autorités de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), à apporter des précisions.

 

Pour les dirigeants de la BCRG, ce transfert est une procédure normale, qui entre dans le cadre de l'approvisionnement de ses réserves domiciliées à l'étranger.

 

Avec la récente suspension des vols de la compagnie aérienne, Emirates, vers la Guinée en raison de la présence de la fièvre Ebola dans le pays, le transporteur des fonds a jugé utile de louer un petit avion devant acheminer les fonds à Doubai où se trouverait sa banque, via l'Aéroport international de Dakar.

 

Contre toute attente, lors de la procédure de transbordement, la douane Sénégalaise a intercepté la cagnotte avant de porter la nouvelle à ses supérieurs.

 

Les autorités sénégalaises ont aussitôt saisi leur homologue Guinéen pour trouver une solution.

 

Mais pour la BCRG, ce transbordement ne concerne ni le Président Alpha Condé, ni aucun officiel politique ou administratif mais au contraire, concerne une de ses propres opérations destinées à l'approvisionnement de ses comptes à l'étranger.


liiiiiiiaffaire_de_malade

54 Commentaires

  1. Auteur

    Yaya

    En Août, 2014 (22:52 PM)
    Les journaleux sénégalais qui se ridiculisent pour la ennième fois helas.......

    Journalisme sénégalais = sabar gou tass
    • Auteur

      Taf

      En Août, 2014 (10:47 AM)
      et tu pense que les explications des guineens ont un sens alors que les virement ça existe, dans ce monde interconecté meme si il était necessaire d'avoir du liquide les banques correspondantes ça existe!! , et puis c'est quoi alimenter les reserves a l'étranger et puis à dubai!! si les transports de fond son si régulier pourquoi il n'ont pas informé les autorités sénégalaises!! nos douaniers sont de gros corrompus mais ils savent trés bien faire leur boulot!! si les guinéens sont aussi con pour gober ces explications capilotracté c'est leur problème
  2. Auteur

    Cagnotte Ebola

    En Août, 2014 (22:55 PM)
    Est ce que la CAGNOTTE n'a pas la maladie d'EBOLA?
    Auteur

    Leboom

    En Août, 2014 (23:16 PM)
    Les journaleux senegalais ne verifient pas lurs infos on dirait.

    Ils aiment trop se bousculer sur une info et la deformer à leur façon avant de la publier.

    Mais c'est quand meme bizarre que Dakar devient de plus en plus la plaque tournante de tous les trafics que ça soit la drogue,de l'argent il y a rien de clair.

    Mais bon on a eu un certain Karim Wade qui utilisait son jet pour transporter des fonds c'est louche toutes ces histoires tous des voleurs.
    Auteur

    Baba

    En Août, 2014 (23:36 PM)
    pourkoi s acharner sur la Guinée ,si nous cherchons des voleurs il n y a pas a aller loin ,ici on djoloff y en a plein , et a tous les niveaux meme
    Auteur

    Re

    En Août, 2014 (23:39 PM)
    Rien de nouveau, de minables journalistes a l'oeuvre. A la recherche de scoop, leur credo est maintenent : publier des conneries d'abord et verfier apres . Pour votre gouverne, la Guinee est financierement beaucoup plus independante que tous les pays de la zone Franc des Colonies d'Afrique (FCFA) reunis qui depuis 1945 continuent d'utiliser cette monnaie de Nazi-Französisch

     :down:  :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Patt

    En Août, 2014 (23:43 PM)
    Nous occidentaux, nous avons une responsabilité envers les africains, à l'image de nos ancêtres qui ont évangélisé, colonisé et mi à l'école les pauvres africains. De la même maniéré, nous devons trouver une solution contre ce virus Ebola. Je suis en Afrique depuis 10 ans mais je sais que si les occidentaux tardent à trouver le remède, ces pauvres africains vont mourir comme des mouches. Il n'ont aucune emprise sur eux même, encore moins sur une quelconque maladie. Je demande et souhaite que les laboratoire occidentaux fassent vite pour éviter le pire. C'est déjà difficile pour les africains.
    • Auteur

      Re

      En Août, 2014 (23:49 PM)
      va te faire e--ler en enfer !!! les problemes ont commence le jour ou vous aviez mis vos pieds de demons en afrique
    • Auteur

      You Et Obama

      En Août, 2014 (00:08 AM)
      obama et you ont une grande estime l'un pour l'autre. ceci va faciliter l'acces aux serum test contre ebola pour les africains.
    Auteur

    Lobs

    En Août, 2014 (00:11 AM)
    Foutaises toutes ces explications non fondees.Il sagit juste d'un detournement de deneirs publics non avoue comme ils savent bien le faire ces minables dirigeants afrcains.Et ce qui est le plus regrettable pour la guinee actuellement c'est justement au moment ou elle est confrontee a une epidemie d'ebola sans precedent que leur president s'adonne a de tels actes.Il est pire que la fievre d'ebola elle meme.Pauves africains quand estce qu'allons nous nous reveille?Nous aimons trop nous apitoyer sur notre sort mais comme le dit l'adage on ne recolte que ce l'on a semer, pour dire que tous les maux dont souffrent notre continent sont entierement causes par nos propres dirigeants,qui du reste ne sont preoccupes que par leur enrichissement personnel.Pitoyables pauvres afrcains,lheure de la revolte partout a sonne,retroussons nous les manches et allons au combat jeuns d'afrique..
    Auteur

    Farida

    En Août, 2014 (00:41 AM)
    Ce sont des € sur la photo :)  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   c quelle cagnotte ça?
    Auteur

    Immigration Canada

    En Août, 2014 (00:45 AM)
    Vous souhaitez immigrer au Canada

    Pour :

    Travailler,

    Etudier,

    Investir,

    Entreprendre,

    Rejoindre votre famille (Regroupement familial),

    Avocat sénégalais pratiquant à Montréal, membre en règle du barreau de Québec vous offre un accompagnement pour une meilleure réalisation de votre projet.

    Consultez notre site internet au : www.bambayelawyer.ca

    Prenez un rendez-vous par courriel et nous vous accorderons une entrevue via Skype pour vous offrir une évaluation gratuite de votre situation.

    Nous ne pourrons vous accorder d’entrevue que si vous avez préalablement fait votre demande par courriel via notre site internet a l’adresse ci-haut indiquée.

    Auteur

    Louche

    En Août, 2014 (00:46 AM)
    Je me demande pourquoi ils n'ont pas fait un transfert interbancaire? c'est louche tout cela.
    • Auteur

      Banque

      En Août, 2014 (10:23 AM)
      le transfert interbancaire n'est que l'argent virtuel. or à un certain moment les banques sont obligées de transferer de l'argent liquide pour couvrir l'argent virtuel. une banque à qui vous devez de l'argent, vous pouvez lui faire un virement interbancaire toutefois vous devez aussi transferer du liquide pour matérialiser ce virement afin de permettre à la banque de disposer de l'argent liquide pour répondre à la demande de ses clients qui veulent retirer de l'argent dans les distributeurs. (avant cela ya bien évidement un système de compensation entre banques. on fait le compte et on regarde qui doit quoi et à qui. ainsi ceux qui ont un compte débiteur payent aux autres banques. )
    Auteur

    Samba Dierry Diallo.

    En Août, 2014 (01:27 AM)
    Les leaders africains a l'exception de quelques uns,sont pour

    la plupart des transporteurs detourneurs de deniers publics.

    La mentalite de l'africain n'a pas encore atteint le niveau de

    comprehension elementaire de la chose publique.Pour les

    leaders africains,une fois au pouvoir,ils se la approprient et

    la transforme en association familiale et en club d'amis et de

    proches.Et se lancent a la course a l'enrichissement stricto

    personnel sans pitie au reste de la population.Meme si un

    tente ou essaie de rester honnete et positif,ses proches et

    parents lui conseilleront d'en profiter et de me pas faire le

    con,car pour l'africain,les serieux et honnetes gerants sont

    des cons qui ne veulent rien.C'est pourquoi tous les tyrans,

    de Bokassa,Mobutu,Idi Amin,Wade et fils et proches se sont

    acharnes sans pitie aux richesses de leur pays respectifs.

    L'afrique est le continent le plus riche au monde,mais les

    africains sont parmis les etres les plus pauvres de la planete

    terre.Dommage pour la mentalite africaine :sad: 
    • Auteur

      @samba Dierry Diallo

      En Août, 2014 (12:15 PM)
      cette afrique traditionnelle que nous cherissons tant et tant nous empeche depuis toujours de nous developper economiquement et politiquement à cause de cette mentalité clanique que notre éducation tradittionnelle enferme nos dirigeants les mieux intentionnés et qui du coup se transforment en voleurs au profit de la minorité clanique ethnique villageoise au detriment du reste du pays laissé en friche .....
      que faire ? ....expliiquer ...instruire , mettre la nation au devant !!!
      hous ignorons la portér de ce mot de nation c'est un terme qui est nouveau pour nos populations d'ou les problemes que nous rencontrons depuis notre independance !!
    Auteur

    Amy

    En Août, 2014 (01:28 AM)
    Thy. Fin. Du. Monde. La. Noui. Nekk. Lou. Wayy. Deff. Yalah. Werre. La. Qiu. Mo fegne. Souniou. Autorite. Nio. Guene. Grave. Citizen. Noiyy. Dee  :up: 
    Auteur

    Tangkhole

    En Août, 2014 (06:26 AM)
    approvisionnement à l'étranger pour quoi faire? qui peut m'aider?
    Auteur

    Goor

    En Août, 2014 (06:45 AM)
    On veut nous faire avaler que pour alimenter les comptes d'un etat à l'étranger, il faut transporter physiquement l'argent? Sincérement, je croyais que celà pouvait se faire tout simplement par ordinateur. En tout cas, si je veux faire un transfert de fonds en Afrique, il me suffit tout simplement de me rendre à ma banque et le tour est joué. Je pensais que pour un état , ce serait plus facile. On loue un petit avion pour transférer des fonds. N'est-ce pas plus cher que le transfert par SWIFT? Tout ça c'est un peu bizarre pour ne pas dire louche. Parmi les intervenants dans ce forum, il y en a qui disent que 4 milliards ce n'est rien pour un état. Le problème ce n'est pas le montant sinon la procédure . Si le gouvernement guinéen veut faire transiter cette Somme par le Senegal et que cette opération soit des plus normales, pourquoi ne pas saisir les autorités sénégalaises pour information?
    Auteur

    Goor

    En Août, 2014 (08:16 AM)
    @manding, sais-tu que le Palais est actuellement appelé "Little Fouta". Je pense que va gagne partout!
    Auteur

    Yaaye

    En Août, 2014 (08:39 AM)
    Et voila, c'est comme ca que fonctionnent les nouvelles. Il faut faire attention a l'interprétation des nouvelles.
    Auteur

    Peuls,

    En Août, 2014 (08:53 AM)
    Certains-es & certainisés-es, ignorants-es-incultes-bornés-es-arrogants-es-impolis-es ataviques, ne ratent aucune occasion pour s'exhiber-exhiber leurs angoisses-frustrations-peurs bleues-délires (qui laissent les dignes-nobles Sénégalais-es amplement de marbre!) pour glisser sottement leur CERTAINISME cruellement HANDICAPANT partout, en empruntant les voies-chemins-sentiers les plus sinueux-sinistres, comme les déguisements-trucages-charcutages-greffages, arrivant même à répondre à leurs infects crachats sous des pseudonymes usurpés-falsifiés. Revenons à la question ici en question relative à ce container de sous découvert à LSS, propriété présumée du Président guinéen ou de l'Etat de ce pays plus que frère. Les raisons de ce transfert de sous vers un pays arabe fournies par les autorités guinéennes sont mesquines, humiliantes pour toute l'Afrique riche en TOUT, mais appauvrie par ses minables filles-fils, au détriment de ses dignes populations qui croulent dans les misères les plus inhumaines depuis des siècles. Pauvre Afrique! Minables Africains-es! PEULS.
    Auteur

    Peuls,

    En Août, 2014 (09:13 AM)
    Alors que la peste, re-baptisée "Ebola" sous les tropiques, gagne du terrain en Afrique de l'Ouest, en Guinée particulièrement, faisant des ravages dans les populations guinéennes, les Autorités de ce pays plus que frère tendent leurs sébiles aux "blancs" pour quémander des sous, des médicaments aptes à freiner l'avancement de cette cruelle maladie. Au même moment, ces Autorités guinéennes exportent des mallettes de sous vers un pays dont la réputation reste crasseuse dans les pays civilisés. NOUS sommes solidaires avec les dignes-nobles peuples de Guinée, pays plus que frère. Mais le Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT a connu pire que ça. Le sinistre wade & sbires & bandes & certains-es & certainisés-es & archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux & affluents, exportaient des wagons-camions-cargos combles de sous issus de leurs saccages des deniers publics, détournements de fons publics, de leurs rançons-rapines-trafics-lavages de sous souillés, de leurs crimes-vols. Le Rapport de l'IGE, à la portée de tous, confirme nos propos. Le CERTAINISME est un cruel HANDICAP. PEULS.
    • Auteur

      @foulbhe

      En Août, 2014 (17:28 PM)
      ly est il senegalais ? svp. merci.....il rate jamais les wolofs-wolofisès et malinkès.....
    Auteur

    Lune

    En Août, 2014 (09:28 AM)
    tres drole n'importe quoi comme explication UNE BANQUE DOIT APPROVISIONNER SES COMPTES A L'ETRANGER DOIT LE FAIRE PAR MALETTES ET LE TRANSFERT PAR LA VOIE LEGALE

    Vraiment les guineens sont des tares ou ils nous prennent pour des cons donc ils ont invite UN NOUVEAU MOYEN RAPIDE POUR TRANSFERER DE L'ARGENT PAR AVION !!!!! ET DANS DES MALETTES !!!!!

    ON SENT LE RETOUR DE WADE !!! ALLEZ LES MALETTES REMPLIES D'EUROS !!!!! DIRECTION TOUBA !!! MADICKE NIANG VA VOIR CONDE IL A BESOIN DE TON EXPERTISE EN TRANSFERT DE MALETTES
    Auteur

    Bonjour

    En Août, 2014 (09:54 AM)
    ALPHA CONDE ET ABDOULAYE WADE ont le meme SANG de PREDATEUR.



    sONT DES PILLEURS ?DES rats de ville,des macaques.
    Auteur

    Nd

    En Août, 2014 (09:57 AM)
    Vraiment peulh et fatiguant tjrs la meme chose basta change de theme
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (10:13 AM)
     :sn: Corinne Dreyfus-Schmidt. Pour les délits financiers. Dans ce domaine, il y a des dossiers qui mettent ?dix ans, quinze ans ?avant d’arriver devant une commission de jugement. Certes, il peut y avoir des commissions rogatoires internationales, les investigations sont parfois compliquées, mais juger les gens dix ans après les faits, ça n’a pas vraiment de sens. Parce qu’il s’agit de finance, on considère que le trouble à l’ordre public n’est pas aussi grave. Donc, les moyens ne sont pas là AVOCATE DE BIBO bourgi CORINNE dreyfus les delits financiers 10 a 15ans



    Entretien réalisé par Anne Roy :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (10:26 AM)
     :sn: INTERVIEW - Pour Me Corinne Dreyfus-Schmidt, présidente de l'Association des avocats pénalistes, «les méthodes employées par les juges d'instruction et les services de police ne sont pas justifiables.»  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (10:30 AM)
    Vous accusez les juges d'attitudes de plus en plus attentatoires à ce principe de confidentialité…

    Depuis 2010-2011, on assiste à une dérive, un glissement des magistrats qui, parce qu'ils ont besoin de plus en plus d'informations, sur des dossiers sensibles, grignotent ce principe et tordent la loi. Ce n'est pas le Far West, mais pas loin. Ces excès sont devenus intolérables et très inquiétants. :sn: 
    Auteur

    Ebola Konde

    En Août, 2014 (10:34 AM)
    Je viens de comprendre vraiment la mentalite guineenne.VS devriez remercier les Seglais qui ont mis la main sur les pilleurs de la rebublique soeur de Guinee.Nos dirrigeants qui s'enrichient sur le dot de nos peuvres citoiyens. Je suis surpri qu'on parle d'argent voler par vos dirigeants et vs parlez d'ethnis que soit manding peul on s'en fou deS querellesL ethniques de chez vs .Au sengal on n'a depassé ça .

    C'est pour cela que vs etes tres en etard avec tout vos richesses

    vous evez une mantalité de coq

    BON ENTENDEUR SALUT

    ESPECES DE CON  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 

    • Auteur

      E

      En Août, 2014 (13:50 PM)
      ce monsieur est juste un parent de alpha condé,il ne represente pas les guinéens.les guinéens félicitent la presse senégalaise qui a denoncé ce detournement de fonds et blame le gouvernement qui a laissé passer les fonds malgré le bon travail de la douane!
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (10:37 AM)
     :sn: Evacuation en France: la CREI disant niet, les avocats de Bourgi passent par Macky MME corinne dreyfus :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (10:38 AM)
    Evacuation en France: la CREI disant niet, les avocats de Bourgi passent par Macky MMe corinne dreyfus
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (10:46 AM)
    point de presse ce matin. Le but était de revenir sur le rejet par la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) de la demande d'évacuation de leur client en France pour se soigner. La décision du juge Henry Grégoire Diop est tombée hier vendredi. Et les conseils du témoin-clé dans l'affaire Karim Wade, ne sont pas du tout contents. Me Corinne Dreyfus Schmidt dénonce avec fermeté la décision de la Cour qu’elle qualifie comme étant scandaleuse. Saluant la compétence des médecins sénégalais, selon elle, les conditions ne sont pas pour autant, réunies pour la prise en charge du cas de Bourgi qui est spéciale, ici au Sénégal. La robe noire n'hésite pas à qualifier ce geste comme étant une non-assistance à une personne en danger. Me Papa Leïty Ndiaye considère que ce refus s’inscrit dans la logique de la Cour elle-même, qui n’a pas hésité invoquant en cela la jurisprudence de Hosni Moubarak qui a comparu devant la Cour couché sur une civière.

    Auteur

    B

    En Août, 2014 (11:03 AM)
     :sn: Affaire des "biens mal acquis". Le Président sénégalais Abdoulaye Wade et son fils Karim Wade ont porté plainte contre l’avocat William Bourdon et le journal Le Parisien à la suite d’une interview indiquant qu’ils pourraient être poursuivis en France dans le cadre de l’affaire des "biens mal acquis".



    Le Président sénégalais Abdoulaye Wade et son fils Karim Wade ont déposé deux plaintes auprès du Tribunal de Dakar contre William Bourdon, président de l’association Sherpa et avocat de l’ONG Transparency International, et contre le quotidien français Le Parisien. En cause, une interview publiée par Le Parisien où Me Bourdon indique que la procédure française dite des "biens mal acquis" pourrait concerner le Sénégal. « Nous travaillons sur le patrimoine immobilier d’Abdoulaye Wade, le Président du Sénégal, et de son fils Karim. Plusieurs éléments liés au climat de corruption du 2e mandat du Président Wade font l’objet de vérifications. Elles pourraient déboucher sur une procédure judiciaire en France et à l’étranger. Notre plainte pourrait être élargie au Sénégal et à d’autres pays africains mais aussi à d’autres chefs d’État sur d’autres continents », affirme l’avocat.



    L’Agence de presse sénégalaise (APS)  :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (11:07 AM)
    se fait l’écho d’un communiqué de la Présidence dont le porte-parole, Serigne Mbacké Ndiaye, rappelle que des accusations similaires avaient déjà été portées contre Abdoulaye Wade en 2009, sans aucune suite au final, et que « le Président Abdoulaye Wade avait en outre déclaré, dans un communiqué du 5 décembre 2009 qu’il n’est propriétaire en France et à l’étranger que d’un studio de quarante et un mètres carrés situé au 41, avenue des Ternes à Paris, acquis il y a plus de 28 ans alors qu’il était dans l’opposition ». « D’ailleurs, poursuit Serigne Mbacké Ndiaye, pour couper court à toutes ces insinuations, Me Wade avait déjà donné mandat le 12 décembre 2009 à tous les maires de communes françaises s’ils venaient à découvrir des propriétés lui appartenant en France de les vendre et d’en verser le produit aux bonnes œuvres de leurs communes respectives ». :sn:  MERCI de tenir VOS dire M WADE

    Repondre  :sn: 
    Auteur

    Green

    En Août, 2014 (11:08 AM)
    Des conneries..les banques centrales n'ont ps besoin de transferer du cash pour couvrir les ecritures comptables...les reserves exterieures sont faites pour couvrir ces operations...en plus un deuxieme fait troublant est le fait que le FCFA ne sert a rien en dehors des frontieres des pays qui emettent cette monnaie...Soit la cargaison etait destinee a financer des goupes installer au Senegal ou dans la zone uemoa soit elle etait destinee a approvionner un compte dans une banque locale..les dispositions sur le blanchiment font que un banquier normal ou tout autre individu ayant une connaissance minimale de la legislation bancaire international ne ferait pas une telle erreur....Tout cela fait que cette affaire est tres louche...
    Auteur

    Ablaye Wade

    En Août, 2014 (11:18 AM)
    cest pas la premiere foi que le PRESI CONDE fait ca mais pour garder le bon voisinage nous nous somme dit faut fermer les yeux,vous savez que conde accuse toujours le senegal meme lors de lattaque de son domicile que les preparatifs etaient faitent a dakar
    Auteur

    Douanier

    En Août, 2014 (11:22 AM)
    CONDE NEST PAS LE SEUL A LE FAIRE MAIS ABLAYE WADE ET TOUT SON REGIME LE FAISAIT ET ON NOUS DISAIT DE FERMER LES YEUX
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (11:27 AM)
    Avocat depuis 1979, Hervé Temime s’est immédiatement spécialisé dans la défense pénale. Il a par la suite fondé le cabinet Temime & Associés en 2008.



    Le cabinet Temime & Associés intervient dans tous les domaines du droit pénal, qu’il s’agisse du droit pénal général ou du droit pénal économique. Le cabinet intervient également en matière de contentieux civil et commercial.



    Le cabinet Temime & Associés s’est notamment forgé une compétence reconnue dans de nombreux dossiers sensibles de droit pénal des affaires, droit pénal financier et boursier, de droit pénal fiscal, de droit pénal médical ou encore de droit pénal de l’environnement. Le cabinet traite également des dossiers en droit de la presse ainsi qu’en matière de protection de la vie privée.



    Les avocats du cabinet interviennent devant toutes les juridictions, répressives, civiles et commerciales, en France comme à l’étranger. Le cabinet assiste aussi ses clients devant les Autorités administratives.



    La clientèle du cabinet Temime & Associés est constituée de particuliers et d’entreprises. :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (11:43 AM)
    Titulaire d’une Licence ès Lettres (Université de Paris IV Sorbonne), d’une Maîtrise de droit privé général (Université de Paris II – Assas), d’un Certificat de spécialisation en droit pénal, d’un Certificat de spécialisation en droit public et diplômé de l’IEP de Paris, Pierre Olivier Sur est inscrit au barreau de Paris en 1985.



    Il rejoint le cabinet comme Associé en 2000 et exerce au sein du pôle Pénal et Santé publique.

    Il fut Secrétaire de la Conférence du Stage (1990), Membre du Conseil de l'Ordre (1999-2000), et Membre du Comité d'Ethique du Barreau de Paris (2001-2009).



    Il est professeur à l'Ecole de Formation du Barreau et à l'IEP.

    Il est également administrateur du Fonds de Garantie des victimes des actes de terrorisme et autres infractions depuis 2002 et Membre du Conseil d’Administration de l’INHESJ.



    PUBLICATIONS

    Il est notamment l’auteur de :



    « Cours de droit pénal général, Dalloz, 1996 »

    « Nul n’est censé ignorer la loi, Editions J.C. Lattès, 2004 »

    « Dans les yeux du bourreau, Editions J.C. Lattès, 2010 »



    ACTUALITÉS 0

    fleche"Droit à la vie", article du 22 mai dans l'Orient Le Jour

    fleche"Non au "bashing" du système juridique français!"

    flecheDévelopper l'Interprofessionalité dans l'intéret du Client

    fleche16 au 18/2/2014 CAMPUS ASIE INTERNATIONAL

    flechePortrait du Bâtonnier de Paris  :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (11:47 AM)
     :sn: A STRUCTURE filet

    Créée en 1985, Fischer, Tandeau de Marsac Sur & Associés propose une assistance juridique et judiciaire à compétences multiples. FTMS est organisée en pôles d’activités dirigés par un ou plusieurs associés dans les domaines suivants : sociétés et engagements commerciaux, banque- finances et international, pénal et santé publique, social, immobilier, famille, patrimoine et voies d’exécutions, contrats commerciaux et relations franco-allemandes. Au-delà d’une exigence d’excellence, les associés se sont rassemblés autour d’une vision commune du métier d’avocat, qui privilégie la confiance partagée, la proximité et l’engagement personnel.

    Structure indépendante, FTMS conseille des institutions, des entreprises, des dirigeants et une clientèle privée. Ses associés et collaborateurs les conseillent et les représentent dans les procédures judiciaires et arbitrales.

    Située à Paris, au cœur de l’Europe, FTMS intervient non seulement dans les pays de l’Union, mais également dans les autres places internationales du droit et des affaires ; ainsi FTMS a plus particulièrement tissé des relations étroites de coopération avec l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Amérique. :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (11:52 AM)
     :sn: "Quand j'ai prêté serment, en 1985, le droit pénal était en chute libre", explique Pierre-Olivier Sur. "Après l'abolition de la peine de mort, cette matière intéressait moins. Il n'y avait pas encore d'affaire de pédophilie, ni d'abus de biens sociaux."

    Pourtant, le jeune avocat choisit alors de devenir pénaliste. Ses premières affaires le conduisent à défendre les traficants de drogue, il plaide devant les Assises. "Mais comme j'étais passé par Sciences-Po, j'avais beaucoup d'amis dans le monde des affaires", avance-t-il pour expliquer son évolution vers ce milieu.

    Il a défendu André Guelfi dans l'affaire Elf, Bernard Poussier dans l'Angolagate, les parties civiles face au Crédit Lyonnais et même le président Campaoré du Burkina-Fasso. En ce moment, c'est le dossier de l'Erika qui l'occupe. Mais à côté de ces grosses affaires, il continue de plaider dans des dossier moins médiatiques. "Quand le prêtre Guy Gilbert me demande de défendre gratuitement des personnes qui n'ont pas d'avocat, j'accepte volontiers." :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (12:01 PM)
    Etonnant inédit : pour la première fois, un avocat pénaliste pourrait bien être élu le 13 décembre prochain Bâtonnier de l’ordre des avocats, pour la période 2014/2015. Présidant le conseil de l’ordre, Pierre-Olivier Sur, 49 ans, interviendrait alors – s’il se transforme de favori en élu – à la fois sur toutes les problématiques internes à la profession – démographie, internationalisation, discipline, etc. – autant que sur les enjeux actuels de l’évolution de la justice.



    Pour que l’innovation soit complète, le candidat vice-bâtonnier faisant équipe avec lui – Laurent Martinet, 47 ans, associé du cabinet Jones Day – donne également des couleurs inédites à ce ticket à la tête de l’ordre : ce serait la première fois qu’un avocat d’affaires d’un grand cabinet international accède à ces vastes responsabilités. Ces cabinets dont le poids économique est pourtant dominant dans la profession n’ont jamais participé à cette instance. Conversations avec ce candidat malheureux, à quelques dizaines de voix près à la précédente élection, qui, cette fois-ci, s’y est redoutablement préparé. Pierre-Olivier Sur analyse les raisons de cet échec : “Avec ma colistière Catherine Paley-Vincent, nous étions trop semblables alors que cette fois, nous sommes très complémentaires.” :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (12:11 PM)
     :sn: Des barreaux de cour qui éliraient le bâtonnier des bâtonniers selon une structure pyramidale classique, et non plus des petits barreaux partout.”



    Par Patrick Arnoux :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (12:22 PM)
     :sn: Que peut attendre le citoyen lambda de ce partenariat ?



    Le citoyen burkinabè est dans un pays qui est, en ce moment, en développement. Pour accompagner un développement, il faut des véhicules. La première fois que je suis passé au Burkina, il y avait des bicyclettes. La deuxième fois, il y avait des mobylettes. La troisième fois, il y avait des voitures. La quatrième fois, il y avait des embouteillages partout. Maintenant, il y a un périphérique. C’est ça le développement. Le développement passe par des véhicules. On connaît le véhicule qui est la voiture, mais il y a un autre véhicule qui est le droit. Et, le droit est un véhicule de développement.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (12:30 PM)
     :sn: Est-ce que cette évolution du dossier à Paris prouve que Karim Wade est blanc comme neige ?



    Je peux vous dire une chose, c’est que je connais son père. Il vit en France dans un petit pavillon qui est situé entre Versailles et Paris. C’est un pavillon bourgeois, je puis vous le dire. Un point, c’est tout. Il ne roule pas sur l’or. Et le fils Karim a un appartement de moins de 100 m2. C’est tout ce qu’on a trouvé en France. S’il avait détourné un milliard d’Euros, tandis que sa famille vit en France –sa maman est française-, on aurait trouvé l’argent en France. Mais, on n’a pas trouvé. :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (12:41 PM)
     :sn: Vous avez dit que le droit en Afrique est meilleur. Paradoxalement, les dirigeants africains sont renvoyés devant la CPI. En tant qu’avocat, ne pensez-vous pas que l’Afrique peut juger ses dirigeants ?oui elle peut   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (12:46 PM)
     :sn: Vous avez dit que le droit en Afrique est meilleur. Paradoxalement, les dirigeants africains sont renvoyés devant la CPI. En tant qu’avocat, ne pensez-vous pas que l’Afrique peut juger ses dirigeants ?



    Si ! Je pense que ce qui est fait au Sénégal dans l’affaire Hissène Habré, c’est bien. C’est une cour africaine qui va juger un Africain. La procédure Hissène Habré me parait bonne, même si c’est très difficile. J’ai été moi-même un des avocats de Hissène Habré. En tant qu’ancien avocat de Hissène Habré, en tant qu’homme de loi, il est bien que Hissène Habré soit jugé par une juridiction africaine même si j’émets toutes les réserves sur la façon dont cette juridiction africaine a été mise en place.

     :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (12:49 PM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn:  Les systèmes juridiques, c’est une adaptation par rapport à la culture, à la mentalité et à l’histoire d’un peuple. Donc, il n’y a pas de concurrence sur ce point. Les Français doivent améliorer leur système. Sans donner de leçon aux autres Nations, nous ne sommes pas les derniers du peloton. Nous avons un système qui nous convient .





    Propos recueillis par Alphonse C. GUEBRE et Roland S. KI

    Commentaires  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (13:20 PM)
     :sn: Quand vous êtes poursuivi dans tous les Etats de droit du monde, c’est à l’accusation de prouver que vous êtes coupables. Ici, on vous poursuit. On vous dit : ‘’vous avez violé, vous avez volé, c’est à vous de prouver que vous êtes innocent’’. Mais moi, si je vous accuse d’avoir volé un billet de 10 Euros lors de votre dernier passage à Paris, il sera très difficile pour vous de prouver que ce n’est pas vrai. Vous avez été à Paris et vous aviez dans votre portefeuille un billet de 10 Euros. Le seul système juridique possible, c’est à moi de prouver que vous avez volé. ‘’Regardez, j’ai trois témoins, j’ai une photographie, il y a une vidéo-surveillance, on le voit prendre le billet de 10 Euros’’. L’accusation doit prouver. Alors, on peut envisager de vous condamner. Mais, on ne peut pas vous demander de prouver que vous n’avez pas volé le billet de 10 Euros. C’est la preuve négative :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (13:27 PM)
     :sn: Mais, on ne peut pas vous demander de prouver que vous n’avez pas volé le billet de 10 Euros. C’est la preuve négative. Or, dans ce système de la CREI, on demande aux personnes poursuivies de prouver qu’elles n’ont pas volé un milliard d’Euros. :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (13:35 PM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: Le Quotidien : Pourquoi défendez-vous tant le droit OHADA ?



    Bâtonnier Pierre-Olivier Sur : Derrière le symbole, il y a une tradition commune, une culture commune, une langue que nous partageons. C’est important parce que le droit français, notre système juridique, n’est pas le droit continental, le droit du code civil. C’est notre droit ensemble, c’est le vôtre et c’est le nôtre.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (13:58 PM)
     :sn: A l’audience suivante, les avocats de la défense et de la partie civile ont procédé à leurs réquisitoires et à leurs plaidoiries sur l’incompétence ou la compétence de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) à juger ou non Karim Meissa Wade, ancien président du conseil de surveillance de l’Anoci et ancien inistre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire des Transports aériens et des Infrastructures.

    Mais ce point sur la légitimité de la Crei a provoqué des joutes oratoires émaillées de propos injurieux et à la limite racialistes chez certains avocats français de la défense et de la partie civile. Et selon les avocats de Karim Wade, cette incompétence ratione materiae, ratione loci c’est-à-dire en raison de la matière, en raison du lieu caractérise la Crei. Ce que récuse la partie civile qui soutient l’exact contraire. :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (14:01 PM)
    Qu’est-ce qui lie le plus célèbre détenu du Sénégal à la plus grande des Îles Anglo-Normandes, connue pour être le plus fermé et le plus sophistiqué des paradis fiscaux ? Un compte bancaire en son nom d’où il a tiré, début et fin avril 2007, au moyen de deux virements d’égal montant, la somme de 4 014 000 dollars américains. Soit 1 906 665 000 FCfa ; à l’époque, le cours du dollar étant à 475 FCfa. Et c’est de la Hong Kong & Shanghai Banking Corporation (Hsbc), une des 80 banques présentes à Jersey, qu’est parti l’argent pour atterrir à Monaco dans un autre compte ouvert par Karim Wade à la Ing Bank, qui s’est fondue dans la Julius Baer Group Limited après son rachat, en 2009.  :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (14:03 PM)
     :sn:  :sn:  272 240 milliards de Cfa, réputée être la plus raffinée et la plus opaque des paradis fiscaux du globe, hante le sommeil des autorités sénégalaise en charge de la traque des biens présumés mal acquis. Elles sont convaincues, après avoir été mises par les Américains sur cette piste fructueuse, qu’elle fait office de caverne d’Ali Baba pour Karim Wade. Et depuis quelques semaines, sont survenus des développements qui fondent les tenants de la répression de l’enrichissement illicite à garder espoir. Révélations :sn:  :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (14:15 PM)
     :sn: Dakar se heurte à un gros écueil qui anéantit tous ses espoirs de jeter un coup d’œil à ce qu’il présume être la caverne de l’ancien ministre d’Etat : dans le monde des paradis fiscaux, les peuples souffres a cause de CES PARADIS FISCAUX que certain avocats terroristes financiers les proteges: :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (14:38 PM)
    Me Pierre-Olivier SUR, Avocat De Karim Wade menace « Si Karim est condamné, le Sénégal sera.... »

    Le procès du fils de l'ancien Président de la République est annoncé pour le 31 juillet prochain. Dans la préparation active du dossier de leur client, les avocats de Karim Wade par la voix de Me Olivier dénoncent l'anticonstitutionnalité de la CREI et parlent de l'État de droit au Sénégal. Le bâtonnier de Paris brandit ainsi la menace dans l'interview accordée à Diaporama et independantnews.com.  :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (14:51 PM)
     :sn: Par l’intermédiaire de ses avocats, il a écrit à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), le Fonds monétaire internationale (FMI) et à la Banque Mondiale (BM) pour leur demander de faire rapatrier au Sénégal tout fonds suspect lui appartenant à Singapour.

    La CREI sur rapport d’un administrateur avait répertorié une fortune de 47 milliards dans une banque à Singapour. Il a même saisi transparency international et l’organisme de l’ONU qui est « Stolen Recovery » spécialisé dans le rapatriement des biens volés pour mettre la main sur ses 47 milliards de Singapour.  :sn: 
    Auteur

    Ledr

    En Août, 2014 (15:53 PM)
    les peul vons mourir jamais au plus que grand jamais préside la gunnee le jour ou vs ave gagne les élections on vs jure on vas vas massacre touse le joure ou les peul on gagne les arme sons avec nous e vs ave que la commerce si vs vouler vrement la paix oublie se qu on na palle politique un jour ou l'autre on va vs touse massacre

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email