Mardi 07 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

Banni à vie, Pape Omar Faye rêve de la clémence de la FIFA

Single Post
Banni à vie, Pape Omar Faye rêve de la clémence de la FIFA

Sur la pelouse dégradée du stade Demba Diop, sous les ordres de l’entraîneur Abdoulaye Sarr, une bonne vingtaine de joueurs crient et chahutent sous un chaud soleil. Parmi eux Pape Omar Faye, banni à vie par la FIFA pour son implication dans une affaire de match truqué.

 

Chez les ‘’vert-blanc’’, les dirigeants notamment le secrétaire général Léonard Diagne ‘’sont au courant’’ du passé du footballeur originaire de Thiès qui, avant d’aller jouer en Suisse, a évolué à la Compagnie sucrière sénégalaise et au Cameroun avec le Coton Sports de Garoua.

 

Interrogé sur le sujet, le dirigeant ne se défile pas, avançant que le footballeur a ‘’expié sa faute’’.

 

‘’Il a payé pour son erreur et il doit avoir droit à une seconde chance comme tout le monde dans la vie’’, plaide le dirigeant de l’équipe de la Médina qui informe que son équipe monte un dossier qui sera transmis à la Fédération sénégalaise de football (FSF), charge à cette dernière de le transmettre à la FIFA.

 

D’ailleurs, le Jaraaf, qui doit jouer en Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), compte sur le footballeur pour son expérience et ses qualités de finisseur en attendant que ses démarches soient couronnées de succès.

 

A la fin de la séance d’entraînement à midi, Pape Omar Faye, qui a connu une sélection chez les moins de 23 ans du Sénégal avant son bannissement, le sourire aux lèvres, ne se fait pas prier pour répondre aux questions.

 

‘’Depuis deux ans, le Jaraaf est venu aux nouvelles mais j’ai préféré décliner, parce que tout me dégoûtait. Mais de l’autre côté, je me disais qu’il faut que je travaille, parce que je ne sais faire que du football dans la vie’’, a indiqué le joueur âgé actuellement de 26 ans.

 

L’attaquant international avait commencé à toucher du doigt son rêve après avoir joué contre Arsenal, son équipe de cœur en Ligue des champions en 2007. Il n’a qu’un mot à la bouche : ‘’revenir à la compétition’’.

 

Le banni aurait touché quelque 7000 euros (le double de son salaire dans un club évoluant en D2 suisse à l’époque), pour avoir accepté de baisser le pied lors d'un match. Mais il clame avoir payé à la société et attend fébrilement que ses nouveaux dirigeants puissent convaincre la FIFA.

 

Il a fallu l’intervention de ce mafieux dans sa vie pour que tout aille de travers dans sa prometteuse carrière. Il avait alors décidé de cracher le morceau suite aux harcèlements du délinquant et croyant se protéger et en même temps soustraire sa famille de cette pression.

 

Avant le scandale des matchs truqués, Faye avait été cité avec des coéquipiers dans une affaire de viol sur mineure. Après la résiliation de son contrat, il a eu une pige au Vietnam.

 

En plus d’avoir accepté de collaborer avec la police à l’époque pour démanteler le réseau, l’ancien attaquant international s’est mis à préparer les jeunes footballeurs à éviter de tel piège. 

 

Dans ce cadre, il est passé à plusieurs reprises à l’institut Diambars ces derniers temps pour parler de son expérience aux apprentis footballeurs ‘’et surtout les mettre en garde’’.

 

‘’J’ai fauté oui, j’ai payé aussi et aujourd’hui, je dois sortir de ce cauchemar. Et seul le football peut me le permettre’’, a-t-il dit, à la fin de la séance d’entraînement de ce jeudi matin.

 

Pape Omar Faye dont le quotidien épousait le championnat national populaire appelé navétane, en attendant une grâce de la FIFA, a commencé à faire des plans.

 

‘’Le Jaraaf est en coupe de la CAF, je suis prêt à tout faire pour briller et repartir dans un championnat professionnel pour reprendre le cours des choses’’, poursuit celui qui avait pour rêve de porter le maillot des Gunners d’Arsenal.

 

Il espère que son récent témoignage dans un document de la télévision suisse aidera la FIFA à lui donner une nouvelle chance. Selon lui, malgré la lourdeur de la faute et de la sanction, ses proches ne l'ont jamais lâché.

 

‘’C'est pour eux que je dois aussi me battre’’, a indiqué l’ancien attaquant qui a invité le Mayacine Mar, directeur technique national (DTN) à s’intéresser à son cas pour l’aider à revenir dans la famille du football.


liiiiiiiaffaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    Majid

    En Décembre, 2013 (17:30 PM)
    J ai regarde son documentaire a Arte HD mais il avait un bon depart ce gosse. Un buteur prolifique qui a joue la ligue des champions contre Arsenal, son club de coeur a Highbury. J crois que la fede suisse a abuse son pouvoir. Il etait meme parti en Thailande mais elle a saisie immediatement la FIFA. La sanction est tres severe. Money is the root of all evil. Courage Pape Oumar.
  2. Auteur

    Coeil

    En Décembre, 2013 (17:38 PM)
    Quand c'est un aluplar on jete des fleurs. Soyons respectueux et laissons la violence des animaux.
    Auteur

    Femolissa

    En Décembre, 2013 (17:42 PM)
    j'ai suivi de documentaire sur racine tv mais dommage pour lui il avait deja le talent sur les pied prions que la FIFA est pitié et lui accorde la grace
    Auteur

    Kouri Ambou

    En Décembre, 2013 (18:01 PM)
    FIFA dou CNG de lutte deh! S'ils mettent une sanction ils l'appliquent. Mais nak j'espere que ce frere pourra retrouver un autre club et remettre sa carriere sur les rails.
    Auteur

    Chifo2galsen

    En Décembre, 2013 (18:08 PM)
    FIFA DOIT LE PARDONNER, pourkoi FIFA 'avais pas banni à vie certains cleubs européens ki avaient truqués plusieurs match, on se rappelle le scandal de certains cleubs français et cleubs italiens vous savez de se que je parle....graciez le svp FIFA....JESPER que Pape Omar Faye ne retombera pas dans ces pièges de match truqué. Bonne chance pour la suite de ta carrière
    Auteur

    Ifra

    En Décembre, 2013 (18:19 PM)
    Grain.org
    Auteur

    Pape Oumar Diop

    En Décembre, 2013 (18:39 PM)
    Les dirigeants du Jaraaf doivent etre cons et betes pour selectionner un joueur banni a vie par la FIFA

    Auteur

    Bravo Zuma Le Digne

    En Décembre, 2013 (19:57 PM)
    « Nous ne laisserons pas Gbagbo en prison. C’est une Valeur africaine inestimable ». Cette déclaration a été faite par le président sud-africain, Jacob Zuma
    Auteur

    La Dette Morale

    En Décembre, 2013 (20:13 PM)
    l’Afrique du Sud qui dit avoir une dette morale vis-à-vis de l’ancien président ivoirien, fait corps pour obtenir sa libération de la Cour pénale internationale (CPI), où il est injustement détenu depuis deux ans. A l’étape sud-africaine de cette tournée du président américain, Jacob Zuma et son prédécesseur Thabo MBéki ont fini par faire tomber avec des preuves tangibles et troublantes à l’appui, les écailles des yeux d’Obama sur la crise ivoirienne. Une véritable « évangélisation » qui a édifié le président des Etats-Unis sur le complot international ourdi contre Laurent Gbagbo.







    A en croire nos sources, Thabo MBéki, médiateur dans la crise ivoirienne de 2004 à 2008, a fait comprendre à Barack Obama qu’en Côte d’Ivoire, on a mis l’innocent, la victime à la place du bourreau. Il a signifié à son interlocuteur que dans les douloureux évènements que la Côte d’Ivoire a connus depuis l’éclatement de la rébellion armée, le 19 septembre 2002 jusqu’à la crise postélectorale de 2010-2011, c’est bien Laurent Gbagbo qui a raison. Et que « c’est bien lui qui a en réalité gagné l’élection présidentielle de novembre 2010 ». MBéki ne se serait pas arrêté à de simples déclarations en l’air. Il a également invité Obama à visionner des cassettes vidéo sur la crise ivoirienne.







    Successivement, il a regardé la cassette vidéo des massacres des dizaines de jeunes Ivoiriens par l’armée française à l’hôtel Ivoire en novembre 2004 ; la cassette sur les fraudes massives lors des élections présidentielles de 2010 au nord de la Côte d’Ivoire contrôlée à l’époque des faits par la rébellion des Forces nouvelles acquise à la cause de son adversaire Alassane Ouattara.







    CLICHES DEGRADANTS



    ACHETEZ CES LIVRES POUR L'HISTOIRE









    Une autre cassette qui montre comment les observateurs de l’Union africaine amenés par Joseph Koffi Goh ont été exfiltrés par hélicoptère de cette zone d’insécurité contrôlée par les rebelles; le bourrage des urnes avec la passivité des forces dites impartiales de l’ONUCI. Le tour d’horizon a été bouclé par la cassette des bombardements de la résidence présidentielle pendant une dizaine de jours par les avions de guerre de l’armée française et l’ONUCI en avril 2011. Au cours de cette même rencontre qui présentait le caractère d’une véritable séance de « désenvoutement» du président américain de tous les clichés dégradants et mensongers des médias de propagande contre Gbagbo, MBéki a fait, selon nos sources, une révélation de taille. Il a expliqué à Obama qu’il était au départ contre Laurent Gbagbo qu’il ne connaissait pas du tout. Mais il été amené à laisser tomber son ami Alassane Ouattara au profit de Gbagbo à cause de ses qualités humaines et sa grande valeur africaine.







    L’ancien président sud africain a également ajouté que c’est lui qui a demandé au président Gbagbo de faire d’Alassane Ouattara un candidat exceptionnel à l’élection présidentielle une seule fois. Ce que Gbagbo a accepté en utilisant l’article 48 de la Constitution. L’ancien médiateur dans la crise ivoirienne a indiqué qu’il a demandé ce sacrifice à Gbagbo pour préserver la paix dans le pays. Le successeur de Nelson Mandela qui dit n’avoir pas misé sur le scénario contraire qui s’est produit en Côte d’Ivoire, a dénoncé devant Barack Obama la guerre injuste livrée à Séplou à cause d’une élection. C’est pour toutes ces raisons que les autorités sud-africaines n’entendent pas renoncer au combat de la libération du père de la démocratie en Côte d’Ivoire.







    Pour elles, audelà de la dignité africaine, c’est une dette morale qu’elles ont vis-à-vis de Laurent Gbagbo qui leur a fait confiance au nom de la paix. Et d’autres actes diplomatiques se poursuivent pour la libération de celui qui avait préconisé le recomptage des voix rejeté au profit de l’usage de «la force légitime» préconisée par Alassane Ouattara et Guillaume Soro. Une injustice contre laquelle Jacob Zuma, l’UA et tous les dirigeants et citoyens de l’Afrique digne comptent se dresser jusqu’au bout. Ils demandent de ce fait le soutien de toute la communauté noire américaine. La rencontre entre Barack Oboma et cette communauté conduite par Jesse Jackson en novembre au sujet de Gbagbo constitue l’un des résultats de la séance d’exorcisme subie à Pretoria par Obama.
    Auteur

    Mic Mac

    En Décembre, 2013 (21:03 PM)
    Ici on parle fball mon ami,j'espere que vs avez aussi montré à Obama que gbagbo faisait des monuments ds abidjan avec des humains à l'intérieur.

    J'aime pas Ouattara, mais votre gbagbo n'est pas ds mon ideal africain leader.

    Keep dreaming.
    Auteur

    Kunda

    En Décembre, 2013 (21:53 PM)
    Oumar

    dotto khalè. commences a penser a autre choze si toutefois le foot ne te va plus.
    Auteur

    @papeomar Faye

    En Décembre, 2013 (22:37 PM)
    Ah bon, il a eu une pige au Vietnam? Il aurait dû y rester, trouver une rizière et cultiver cette céréale pour l'exporter à Galsen. Le football c'est fini pour lui! :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
    Auteur

    Regret

    En Décembre, 2013 (23:21 PM)
    vraiment mon frere YALLA tatiouwone nala mais fethio je suis mille fois plus fort que toi mais j,ai pas eu la chance de jouer pro mais bon aduna diekhoul tente autre chose et on verra je te connais bien et on jouait ensemble au terrain dixieme a thies
    Auteur

    Ohnonfifa

    En Décembre, 2013 (00:01 AM)
    Moi aussi je l'ai suivi sur youtube mais trop triste
    Auteur

    Boldak

    En Décembre, 2013 (06:44 AM)
    De mauvais exemples à montrer aux jeunes...j'espère que les dirigeants du jARRAF ne sont pas des cons...Ce bonhomme peut se recycler dans la confection ou meme la confection des articles de sport...Il n'est meme pas bon de le laisser dans l' encadrement des jeunes!
    Auteur

    Ok

    En Décembre, 2013 (07:35 AM)
    que dieu laide vraiment c'est triste

    Auteur

    Pardon

    En Décembre, 2013 (07:40 AM)
    c vré kil a fauté mais il a payé et il c repenti dc ayez pitié de lui au lieu de lui rabacher ca . je c kil a tiré une lecon de ce ki c passé donc pardonnez

    Auteur

    Vrai

    En Décembre, 2013 (08:02 AM)
    Tircher c'est voler et c pas bon! La FIFA ne reviendra jamais dessus pour eviter d'autres cas ds le futur ! Trouve toi une eutre occupation !
    Auteur

    Deugeu Rek

    En Décembre, 2013 (09:15 AM)
    Allah aime les repentis et Allah pardonne. Donc pourquoi pas la FIFA? Si en effet des clubs ont purges des peines et ont ete reinseres dans leur ligue, donc pourquoi pas les joeurs aussi.



    De toute facon avec une tache aussi grosse sur son front, il est sur que la plupart des gros clubs ne prendront le risque de le recruter...



    Donc La FiFA pourrait bel et bien lui permettre de renouer au moins avec le championnat de son pays, et Continent.



    Wa Salam!



    Jummah Mubarak

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email