Mardi 18 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Transport

Aéroport de Dakar : Un zouk urbain pour les passagers !

Single Post
Aéroport de Dakar : Un zouk urbain pour les passagers !
Voir Dakar et mourir ! Voilà comment pourraient s’exclamer les Sénégalais qui, après de longues années passées à l’étranger, voient leur euphorie de retrouver la terre de leurs ancêtres douchée dès qu’ils foulent le sol de Dakar par l’aéroport Léopold Sédar Senghor.

 Les passagers qui ont pris le vol Corsair Paris-Dakar du 3 octobre dernier ont rencontré d’énormes difficultés pour récupérer leurs bagages et sortir de l’aéroport de la capitale sénégalaise. Le problème est récurrent au niveau de cet aéroport. Si pour les départs de Dakar sont très faciles pour les usagers, l’arrivée constitue toujours une catastrophe pour eux.

 Un véritable calvaire. Ce n’est pas ce journaliste de Seneweb qui a pris ce même vol, vendredi dernier, en provenance de Paris, qui nous démentira. Lui qui a atterri à Dakar à 20 h, pour ne sortir de l’aéroport que vers 1 h du matin. Le même temps d’attente que la durée de son voyage : cinq heures. Du jamais vu ! Ce qui amène certains passagers à péter les plombs. A juste raison.

Pour justifier ce désordre, on dit qu’il s’est posé un problème d’organisation dû à l’arrivée simultanée des vols Air France et Corsair. Ainsi, les bagages des passagers des deux avions se sont retrouvés mélangés sur le tapis roulant, et cela allait dans tous les sens.

Pour ne rien arranger, on note ces problèmes rencontrés à l’aéroport : des chariots pourris que certains soi-disant facilitateurs marchandent entre 500 et 1000 F Cfa. En sortant des formalités douanières, tout en sueur, faute de climatisation, on est littéralement assailli par des revendeurs de puces téléphoniques et des « coxeurs » (rabatteurs de taxis clandestins) qui enquiquinent les passagers avec insistance.

Si l’image d’un pays organisé se mesure à l’aune de sa porte d’entrée, le Sénégal se classe parmi les cancres.
Les ministres en charge des Transports aériens et du Tourisme doivent, très rapidement, soigner cette image qui écorne gravement l’image de notre pays. Dans des pays comme la France, les pratiques des services dits « d’intermédiaires » sont interdits et punis par la loi. 


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

9 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

9 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email