Samedi 21 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Transport

Les transporteurs routiers renoncent à leur grève des 3 et 4 septembre

Single Post
Les transporteurs routiers renoncent à leur grève des 3 et 4 septembre

Les transporteurs routiers du Sénégal ont renoncé mardi à leur grève prévue les 3 et 4 septembre prochains et donné à l’Etat du Sénégal un délai de 30 jours pour le respect de l’engagement qu’il a pris de satisfaire cinq des six points de leurs revendications.‘’Nous allons lever le mot d’ordre de grève des 3 et 4 septembre puisque nous avons eu gain de cause auprès de l’Etat. Nous avions posé un problème, là nous sommes en début de solution’’, a dit le secrétaire général du Syndicat des transporteurs routiers du Sénégal affilié à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Forces du changement (CNTS/FC). 

Gora Khouma s’exprimait lors d’un point de presse conjoint organisé par son syndicat et le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, représenté par le Directeur des transports routiers, El Hadji Seck Ndiaye Wade. Selon M. Khouma, les transporteurs ont décidé de renoncer à leur grève, mais donnent à l’Etat un délai d’un mois pour lui permettre de respecter ses engagements. ‘’ Si les promesses ne sont pas tenues, nous irons en grève sans possibilité de négociation’’, a-t-il prévenu. Gora Khouma indique que bien que tous les points de revendications n’aient pas été satisfaits par l’Etat du Sénégal, le syndicat a décidé de se contenter des acquis déjà obtenus. Les travailleurs des transports-leurs militants inclus - réclament "un grand parking" dédié aux gros porteurs. 

Ils remettent en cause "la fiabilité" des machines de pesage en acier installées à Diamniadio, à l’est de Dakar. Ils dénoncent aussi une "mainmise étrangère sur sept hectares dans le parking de Grand-Mbao (région de Dakar)’’, et cela, à leur ‘’détriment". Les conducteurs des gros porteurs réclament davantage d’espace de stationnement à Dakar et la limitation du nombre des contrôles routiers à trois, entre Dakar et Kidira. Sur tous ces points de revendication, a indiqué M. Wade, l’Etat du Sénégal a engagé une série de discussions et de réunions avec le syndicat et a pris l’engagement de satisfaire certains des points de revendication des syndicalistes, pour ainsi les convaincre de renoncer à leur décision d’observer une grève.

 Dans un communiqué conjoint lu devant les journalistes, le Directeur des Transports routiers soutient que le gouvernement a ‘’identifié un terrain et des démarches sont en train d’être menées pour le mettre à la disposition du syndicat de manière temporaire, en attendant l’aménagement d’un site définitif’’. ‘’L’Etat, en relation avec le syndicat, vérifiera la fiabilité des instruments de pesage et accepte la présence d’un membre du syndicat comme facilitateur au niveau du pesage acier et il sera intégré dans le comité national de suivi de la mise en œuvre de la charge à l’essieu’’. Des dispositions, poursuit-il, seront prises par l’Etat du Sénégal, pour que le contournement du corridor Dakar-Bamako par Thiès-Diourbel-Kaolack ou Fatick-Diakhaw-Kaolack ne soit plus pris comme un déplacement hors itinéraire. 

Concernant la limitation à trois des points de contrôle sur ce même corridor (Diamniadio-Kaffrine-Kidira), l’Etat s’engage à mettre en place un système de contrôle. ‘’En cas de payement d’une pénalité au niveau du pesage acier pour surcharge de poids, aucune amende ne devra être prononcée pour le même motif, trajet et véhicule’’, a-t-il expliqué. ‘’En ce qui concerne l’axe Kidira-Dakar, dit-il, le contrôle sera maintenu pour mieux lutter contre le trafic’’, a-t-il dit, soulignant que l’Etat va continuer à respecter l’accord pris avec le gouvernement du Mali de tolérer l’utilisation de deux réservoirs connectés au moteur. L’accord sur le corridor Dakar-Kidira a été signé entre le ministère de l’Intérieur du Sénégal et celui de la Sécurité et de la Protection civile du Mali en février 2014. SK/ASG


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Gyuiop

    En Septembre, 2014 (15:41 PM)
    il nous pompe l'air ce gora khouma .au lieu d'aller s'occuper de ses.........il nous emmerde avec ses français a la con
    • Auteur

      D

      En Septembre, 2014 (16:17 PM)
      je demande a letat de reprivatiser ce secteur du transport

      je ne comprends pas pourquoi mobliger a prendre une voiture de 30 ans dage ensuite me loger dans larriere la ou il est prvu 2 personnes au lieu de 3

      je suis pret a payer par exemple 10000f pour aller a saint louis dans une voiture limatise moins de 8 ans importe
      et 2500 ou 5000 au lieu de 1500 pour aller a thies

      pourquoi niveller par le bas ???
      k
  2. Auteur

    Blek

    En Septembre, 2014 (15:59 PM)
    Ces maitres chanteurs, aucune culture de la citoyenneté. Les gros porteurs sont tombés 3 fois de suite la semaine dernière sur la route de Mbour. L'un d'entre eux a tué un grand entrepreneur, tombant sur sa voiture.

    Continuer à céder sur leurs chantages et ils crééront l'hécatombe ...
    Auteur

    Vérité Crue

    En Septembre, 2014 (16:31 PM)
    Transporteur analphabète, chauffeur analphabète, apprenti analphabète, coxeur analphabète: comment est-ce qu'un secteur tenu par des analphabètes de A à Z peut-il marcher? Ces gens sont contre le progrès. L'Etat doit prendre ses responsabilités et aider à mettre en place deux ou trois sociétés de transports gérées par des professionnels privés qui vont mettre les moyens et moderniser un secteur clé de notre économie au lieu de le laisser entre les mains de ces energumènes qui se plaisent à prendre les populations en otage à chaque fois que leurs intérêts égoistes sont menacés. Il faut arrêter!!!!
    Auteur

    H

    En Septembre, 2014 (18:40 PM)
    Seneweb merci de ne pas effacer mes commentaires contre la politique de l unions africaine mon parti FNS FROND NATIONAL SÉNÉGALAIS quittera unions africains s i le peuples est avec FNS beaucoup de constitutions beaucoup de corruptions tous mes 10commentaires sont effacés mon parti aux pouvoirs fera des audites depuis que senghor est parti du pouvoir LE FNS aura un nouveaux visages dans tous les ministères du Sénégal les étudiants nous devons prendres le pouvoirs changer le visages des politiques du Sénégal l ua est la cause de notre envol chacun pour soi Dieu pour tous FNS sera des réformes mettre les étudiants aux commende du pays vous les étudiants combien êtes vous aux chômages j appel une révolutions sans violences pour mettre nos idée en places la politique de l ua ne marche pas preuves alpha condé et combien autres chacun pour soi Dieu pour tous l UA est la cause STOPS aux corruptions partout les mêmes cela fait des années le peuples FNS à besoins de vous nous changeront le visages des politiciens du Sénégal mettre la nouvel générations SENEWEB supprime tout mes commentaires et pourquoi ? Repondre | +0 -0 | Permalink SignalerFNS contre la politiques de UA ne marche pas chacun pour soi Dieu pour tous depuis que UA est créer y a aucun pays qui ces développées il faut OSER UA ne marche pas. Repondre Un virage de 360degres IL faut OSER FNS intérêt national avant tout STOPS aux corruptions dans UA Repondre | +0 -0 | Permalink Signaler Repondre... regarder le chiffres affaires des banques privesdu pays c est avec votre argents FNS supprimera les banques national et la place aura que la banque central du pays uniquement et les banques d etats OUI je le dit haut LE FNS fera les AUXDITES DEPUIS QUE SENGHOR A QUITTE LE GOUVERNEMENT DU SENEGAL tous seront auxdites les presidents et les ministres tous les responsables des societes d etat et sera rendu publicsle FNS STOPS A LA CORRUPTIONS  :sn: 
    Auteur

    Citoyen Du Monde

    En Septembre, 2014 (10:21 AM)
    Vraiment ces gens là nous pompent l'air. ce faux type de gora khouma n'a rien à dire il doit fermer sa sale gueule d'analphabete. toutes nos routes sont par ces gros porteurs qui surchargent leur cargaison. Donc pourquoi négocier jusqu'à céder ? les surcharges détruisent les routes . regardez la route kaolack tamba c pire k fatick kaolack meme pas receptionnée définitivement tous ca a cause de ces surcharges meme si "la qualité laisse à désirer" mais k il respectent au moins le poids autorisé. et il faut jamais supprimer les sanctions en cascade. un poids lourd qui est srrchargé doit payer ses amendes tout le long de son trajet. wa salam
    Auteur

    El Hadji Dia

    En Septembre, 2014 (20:18 PM)












    Contribution

    Rétablir la vérité suite à la sortie dernièrement de Mbaye NDIAYE Ex DG ADS portant fausses allégations à la personne du Ministre Mor NGOM.

    - Comment Mor Ngom a atterrit à L’ ASECNA ?

    EN 1988 lorsqu’un journal de la place a publié un appel à candidature pour le pourvoir d’un poste à l’ASECNA, naturellement Mr Mor Ngom à postulé et était le 1er parmi les 10 dossiers. Un jour quelqu’un de l’ASECNA téléphona Mr Mor Ngom pour lui faire savoir qu’une manœuvre frauduleuse visant à invalider sa sélection était entrain de se faire ; c’est tout de suite après ce coup de fil qu’il s’est rendu au bureau de Mr le Ministre des transports Aérien en ce moment Alassane Daly Ndiaye ;

    Se souvenant même MR Ngom était habillé en pantalon jean polo lacoste. Une fois dans le bureau du Ministre, il lui a fait part de ce qui se tramait, séance tenante le Ministre a téléphoné au Directeur Général de l’ASECNA pour être éclairé sur la situation relativement au sélectionné.

    C’est ainsi que le DG de l’ASECNA d’alors lui a répondu que c’est Mor NGOM qui a était effectivement sélectionné et que dés demain il faut venir.

    C’est donc par voie de sélection rigoureuse et sérieuse qu’il a intégré l’ASECNA en tant que chef de bureau ; A cette époque Mbaye NDIAYE n’avait aucune ambition. Par conséquent dire que c’est Mbaye NDIAYE qui a fait recruter ou payer des salaires induit à Mor NGOM est fondamentalement faux et forgé de toute pièce. Mbaye NDIAYE à commencé à avoir des ambitions de cadre à l’époque ou Madjièyna DIOUF était Ministre chargé des transports Aérien et Malick Gackou comme Directeur de cabinet de ce dernier.

    Sur proposition de la banque Mondiale, le président de la République à nommé Mr Mor NGOM par décret le 22 janvier 2002 au POSTE DE PRESIDENT DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AEROPORT.

    Mais en Décembre 2008 son Ministre de tutelle d’alors convoqua Mor NGOM dans son bureau pour lui demander de choisir entre son poste et son amitié avec le président Macky SALL.

    Au regard de son compagnonnage fidèle et sans faille avec Macky SALL, il a choisi naturellement son ami de toujours Macky SALL.

    A partir de là le salaire de Mor est bloqué pendant 8 mois et a reçu la visite d’un huissier du nom de Goudiaby pour l’expulser de son bureau.

    Par ma voie Bambey n’acceptera plus qu’un fidèle talibé de Cheikh Ahmadou BAMBA, d’une fils du Baol, fidèle compagnon du président de la république Macky SALL en l’occurrence Mr Mor NGOM soit attaqué, calomnié par des personnes mal intentionnées ou des marionnettes de Dimanche. Bambey reste et demeure derrière Mor NGOM pour réélire le Président Macky SALL en 2017 dés le 1er Tour.



    El Hadji DIA

    Président National de la Convergence

    autour de Macky, Coordonateur APR Bambey Commune



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR