Jeudi 04 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Procès Barthélemy Dias contre Me Moussa Diop : Clash entre avocats devant le juge

Single Post
Procès Barthélemy Dias contre Me Moussa Diop : Clash entre avocats devant le juge
Face au juge, la défense de Me Moussa Diop a évoqué la nouvelle entente entre le maire de Mermoz-Sacré-cœur et l'ancien Directeur Général de Dakar Dem Dikk. N'empêche, ses avocats n'ont pas hésité à rappeler les raisons de la présence des deux parties devant le juge. Par ailleurs, ils ont fait savoir qu'il ne s'agissait que de la diffamation du côté de Barthélémy Dias à l'endroit de leur client Me Moussa Diop.

Une réaction qui a très vite poussé la défense de Dias fils à la réplique. "L'opinion doit savoir que nous sommes pas demandeurs de cette entente" estime Me Fall, avocat de Barthélemy Dias.

Cependant, même si les deux parties confirment qu'il y a eu un poignet de mains en public, aucune d'elle n'a accepté de céder. Car ils estiment que l'opinion publique doit savoir la réalité de ce qui a créé cette entente entre les deux hommes politiques.

"Nous nous réjouissons de cette entente, nous souhaitons que ça dure et nous saluons le geste de Me Moussa Diop et l'humanisme de Barthélemy Dias" a conclu Me Fall.

Finalement, l'affaire sera classée sans suite car Moussa Diop a retiré sa plainte, ce qui officialise l'entente entre les deux parties déjà voisines à Sacré-cœur Mermoz.

A leur sortie du palais de justice, chacune des parties a déclaré qu'elle se réjouissait de cette entente et remerciait davantage Ousmane Sonko, le leader du PASTEF. Mais ils nient toute alliance avec ce dernier.


15 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2020 (15:33 PM)
    Du vrai théâtre. Inquiétant pour le pays. Et toutes les accusations de part et d'autre? Aux calendes grecques. Qu'on vienne plus insulter ou diffamer un autre, par la suite trouver un arrangement. C'est mauvais pour Barth s'il défend le principe de bonne gouvernance et de transparence que d'accepter que Me Diop retire sa plainte. A moins qu'il sache qu'il mentait et risquait d'être condamné.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (15:59 PM)
      les politiciens ne respectent même pas la justice de leur pays. y compris sonko grand " médiateur " .
    {comment_ads}
    • Auteur

      Latdior

      En Novembre, 2020 (16:13 PM)
      diambar,
      barth ne peut quand même pas forcer diop à maintenir sa plainte si il veut la retirer
      wassalam
    {comment_ads} Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (17:21 PM)
      moussa a retiré sa plainte où est la responsabilité de diaz. au contraire il en sort plus que fort.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Cauchemar

      En Novembre, 2020 (17:48 PM)
      bon ce que je vais dire c est hors sujet mais nak je veux juste comprendre loutah sama mbokkeu senegalais yi gnaw ! regardez les têtes qui sont derriére moussa diop on dirait des guinaw k.... sorry
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (17:49 PM)
      mais ça n’empêche pas la justice de faire son travail. Ça n’a absolument rien à voir. arrêtez d’être de mauvaise foi. c’est maky qui détient les rênes de la justice il n’a qu’à éclaircir le dossier
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (20:17 PM)
      quand quelqu'un quitte une bande de malfrats, la police le récupère, l'encadre afin qu'il aide à faire tomber la bande.

      moussa diop a quitté la bande de l'alliance des pilleurs de la république et semble animé par un esprit rebelle qui le galvanise dans sa nouvelle guerre aux côtés du peuple contre ses anciens compagnons. il est tout à fait recommandé de le récupérer car il est le mieux placé pour faire tomber la bande à macky. il est détenteur de secrets fatals. de plus jusqu'à ce jour, à part d'avoir travaillé dans le régime de macky qui n'est pas composé que de gens mauvaises, on ne connait pas encore à me moussa diop une seule accusation de malversation, détournement, vol, crime, etc.

      il est donc tout à fait normal qu'on lui demande de faire la paix avec barthélemy pour une opposition forte. de toutes façons, ce n'était pas un problème personnel entre barth et me diop. c'était une problème entre le maire de mermoz et le régime de macky sall incarné par le dg de dakar dem dik représenté à l'époque par me diop.


      finalement ceci montre que ousmane sonko est un homme de paix qui cherche à rassembler les fils du sénégal.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Nafeekkhisme Sall

      En Novembre, 2020 (01:43 AM)
      cet article est une reaction de la presidence cellule com - suite a la reconciliation entre barth et moussa diop initiee par sonko: inquiet de ce rapprochement et d'une tendance a la coalition de l'opposition - alors la cellule com du mackyland sort cet article depasse du fait de la reconciliation pour rallumer des braises entre les deux nouveaux prospectives collaborateurs: ce gouvernement n'est pas une institution d'etat avec macky - mais une mafia qui vit de crimes economiques, de migmags, de vols , de tout de mauvais pour les citoyens - et qui est toujours dans la resctioon et le parage des critiques ou observation sur ses betises, crimes et fautes contre l'interet des citoyens. article du naffekkhisme
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Novembre, 2020 (15:39 PM)
    En réalité Barth a été intelligent sur ce coup. Sinon il risquait la condamnation et son exclusion des listes électorales surtout pour les élections électorales. Sonko a sauvé barth
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (21:54 PM)
      evidemment, les partisans de macky ne seront pas contents car ils souhaitaient rendre barthemy inéligible et récupérer la mairie de dakar. c'est raté! sonko a bien calculé son coup
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (15:43 PM)
    Ils sont tous pareille c'est politiciens sans exception.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (15:43 PM)
    On en demande TROP à SONKO.



    Me Moussa DIOP est-il épinglé par un rapport d'organe de contrôle ?

    Suite aux accusations de Barthélémy DIAS, Me Moussa DIOP n'avait-il pas le droit de porter plainte pour laver son honneur et celui de sa famille ?

    Et si on se demandait est-ce que SONKO n'a pas tiré d'affaire son "bro" Barth ?

    La médiation à l'africaine pour éviter la judiciarisation d'un différend est-elle devenue un crime ? "Sois ennemi des procès, et ami des personnes", dit-on à juste raison.



    La médiation à l'africaine (sous l'arbre à palabre) est un excellent mécanisme que les sociétés et États africains gagneraient à pérenniser pour la prévention, la gestion et la résolution des conflits auxquels des individus, des communautés ou des États pourraient faire face. Au Burkina Faso, le Moro Naba l'a réussi, en 2014, en évitant la confrontation entre les forces armées loyales et les éléments du RSP du Général Gilbert Djiendere. La Cedeao et l’Union Africaine usent très souvent ce mécanisme traditionnel pour venir à bout de nombreux conflits armés en Afrique. La crise post électorale gambienne a été ainsi réglée sans effusion de sang. Le continent africain dispose de mécanismes meta institutionnels très pertinents qui pourraient bien contribuer à la pacification des rapports entre les individus, les communautés et les États. SONKO n'a pas agi autrement.



    À l'analyse des réactions, il y a trois catégories de personnes qui attaquent la démarche-médiation de SONKO :



    1. Des Sénégalais.es militant.e.s de la nouvelle "coalition" présidentielle, des activistes, etc. dont SONKO et Pastef ne figurent pas sur leur tableau de variation. À la présidentielle de 2019, ils avaient voté, en très large majorité, Macky ou Idy.



    2. Des militant.e.s et sympathisant.e.s de Pastef qui pensent que la démarche de SONKO s'inscrit en contradiction avec le projet qu'il défend. Leur désapprobation est légitime, mais ils semblent ignorer que depuis 2000, une nouvelle ère est inaugurée sur la scène politique sénégalaise. Une élection se gagne désormais en coalition. La nouvelle coalition de Macky a toutes les chances de faire une razzia aux prochaines locales. En dehors du parti de la demande sociale, seule une forte coalition de celles et ceux qui s'opposent au régime de Macky pourrait inverser la donne. À défaut, Pastef ne pourra jamais dépasser son plafond vert à plus forte raison remporter une présidentielle pour traduire en acte son projet politique. "Affaire bi du dolé xel la". SONKO l'a bien compris (je vais partager une vidéo de lui enregistrée lors de sa tournée pré électorale en Europe). Sinon, Pastef risque d'avoir le même destin politique que le RND de Cheikh Anta DIOP, le PAI de Majmoud DIOP, etc.



    3. Des Sénégalais.es qui sont, en toute sincérité, en equidistance des chapelles politiques, mais très à cheval sur les principes. Ils sont des sentinelles des valeurs démocratiques et des mœurs politiques. La République du Sénégal et la société sénégalaise ont besoin d'eux. Néanmoins, ai-je besoin de rappeler à ces derniers que si un pays se développe par la qualité, une élection se gagne par la quantité. En démocratie, le pouvoir s'acquiert par la majorité des urnes. Nul ne peut empêcher à un.e acteur/actrice politique de manœuvrer. L'essentiel, c'est de ne jamais trahir la cause.



    Enfin, on en demande TROP à SONKO et au Pastef. Les premiers lorgnent la moindre erreur de SONKO pour le pilonner et satisfaire leur subconscient :"Gnieup yamm (Ils sont tous pareils)". Quant aux deux derniers, leur exigence est proportionnelle à l'espoir qu'ils placent en ce projet porté par SONKO et sont hantés par la peur d'être à nouveau trahis.
    {comment_ads}
    Auteur

    Volai414

    En Novembre, 2020 (16:59 PM)
    RIEN NE CHANGE DONC AU SENEGAL !

    Cela me rappelle une scène vieille de près de cinquante ans, dans mon quartier de jeunesse. Ce jour-là, deux de mes voisines se sont crêpées le chignon parce que les jeux de leur filles respectives d’à peine 3 ans s’étaient terminés par une bagarre. Quand on a fini de séparer les deux mères de famille, l’un d’entre nous a voulu expliquer, aux vieux ameutés par le bruit, l’origine de l’histoire. Quand il s’est retourné pour montrer l’endroit où les deux enfants s’étaient battues, les deux même petites y étaient encore mais avaient repris leurs jeux communs. Cela a fait rire tout le monde sauf les deux mamans qui ne savaient plus où se mettre. C’est la fin d’une journée éprouvante, je préfère donc en rire pour ne pas en pleurer.

    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (21:39 PM)
      autrement dit, barth et me diop sont des enfants qui se chamaillent pour des biens materiaux
    {comment_ads}
    Auteur

    La Peur Les Avait Pétrifiés.

    En Novembre, 2020 (17:00 PM)
    Macky l'incompétent ethniciste a la trouille. Sonko, Moussa Diop et Barth à faire la trouille à Macky l'incompétent ethniciste.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (17:06 PM)
    Vous etes de grands messieurs. Bon courage
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (17:27 PM)
    Courage SOnko, courage Barth, Courage Me Diop
    {comment_ads}
    Auteur

    The Rruth

    En Novembre, 2020 (17:55 PM)
    On ne peut pas demander sonko l'impossible en politique surtout au Sénégal dont la majorité ne vote pas souvent pour l'intérêt général du pays donc il a besoin d'autres électeurs de plus mais Sonko est venu au secours pour Barth car il évite la condamnation de Diaz fils pour délit de diffamation et dans ce cas Barth ne pourra pas être candidat à la mairie de Dakar c'est a cet angle que sonko a joué l'intermédiaire pour préserver la crédibilité de Barth dans l'opposition qui est un élément important,quoi qu'on puise dire Barth a mérite cette sauvetage car il était toujours au côté du peuple il n'a jamais volé l'argent contribuable du pays il opposait toujours à l'injustice même s'il trompe c'est dans la bonne foie donc c'est un vrai fils digne du pays qui mérite vraiment d'être gardé dans l'opposition plutôt que de le perdre
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (22:25 PM)
      mdrrr!!!
      vous vous reveillerez un jour. bilahi j'ai pitié. toutes ces acrobaties que vous devez faire pour justifier l'injustifiable.
      et que feront ils maintenant avec l'autre audience plus grave qui attend barth en janvier sur le cas meurtre de ndiaga diouf ??? ou vous pensez que les sénégalais sont assez bêtes ?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (18:55 PM)
    Les senegalais n'ont pas droit à la vérité. Les politiciens se jouent de nous. Tous les mêmes. SONKO est pire que les autres. Les impôts des senegalais l'ont engraissé comme tous les autres.

    Moussa Diop estbparticulierement hautain. À toutes les occasions il rappelle qu'il est avocat. Il n'est pas le seul avocat ni le le premier avocat. D'ailleurs les senegalais ne l'ont jamais vu avec la robe d'avocat, il n'a jamais plaidé au senegal. Qu'il soit avocat à paris ou à Londres, les senegalais s'en moquent éperdument. Un peu de modestie. Je suis un avocat, je suis un avocat ,je suis un avocat ne fera pas se toi un avocat. Pour nous senegalais avocats sont dans leurs cabinets et nous les voyons tous les jours mettre leur robe aller défendre leurs clients devant les tribunaux ou plaider des dossiers compliqués. Je suis avocat, je suis avocat, je suis avocat rek, rek. Doyna. On a rien à foutre avec.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (20:24 PM)
      les impôts ont payé tout fonctionnaire qui a vaillamment servi son pays, y compris les militaires, la police, les enseignants, etc.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jackson

    En Novembre, 2020 (19:42 PM)
    Toi fou nous la paix avec ton Blade Nelson ou melson ou je ne sais quoi. Arnaqueurs et menteurs
    {comment_ads}
    Auteur

    Rio

    En Novembre, 2020 (19:48 PM)
    Waakh lénn si coalition ak Transhumants yii ande paathioo reumii téé guénn baayii Me Diop ak Barth
    {comment_ads}
    Auteur

    Rio

    En Novembre, 2020 (20:00 PM)
    Non vraiment Sénégal d'où Dém

    Après avoir accusé Me Moussa Diop de voleur, Mr Diaz reconnait c erreur et demande pardonne niou baal koo mais ou est le problème

    Téé guénn waakh si coalition ak Transhumants yii ande paathioo reumii moo gueunn
    Top Banner
    Auteur

    En Novembre, 2020 (21:42 PM)
    A quand la verité maintenant
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (23:22 PM)
    Moussa Diop a retiré une grosse épingle du pied de Barth. Je trouve que c'est une bonne chose. J'aurais souhaité que Sonko continue son chemin sans entrer dans les coalitions, les compromis ou compromissions. Moussa Diop aurait du en faire de même pour se mesurer et voir où est ce qu'il en est sur le plan politique. Ce genre de pratiques finit toujours par un partage du gâteau, des ruptures, de la transhumance. Le système va perdurer et le bas peuple sera encore perdant.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email