Mardi 28 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Réponse aux détracteurs du soufisme (Tasawwuf) partie 1 avec Mouhamed Sakho

Single Post
Réponse aux détracteurs du soufisme (Tasawwuf) partie 1 avec Mouhamed Sakho


affaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (14:37 PM)
    Je t'ai bien ecouté.je ne suis pas d avis avec les gens qui contredisent le soufisme ni etre du cote de ceux qui se reclament du soufisme.seulement j 'ai noté beaucoup de contradictions dans ton developpement.a cet effet j ai à te poser deux questions:

    1- tu reconnais le dernier groupe comme ahlou tassawouf pour quoi tu ne reconnais pas qu il y ait d autres qui se reconnaissent dans la tawhid.

    2- ce qu on voit aujourd hui avec les tarikhas au senegal n ont rien à voir avec les pratiquants de ce soufisme que tu viens de evoquer comment tu peux voir un cheikh qui ne fait pas les preres à la mosquée et il se dit cheikh de soufi.g assisté un gamou dans un village du walo un serigne de tivaouane qui est le marabout de ce village .quand il vient pour le gamou il ne prie pas dans la mosquée du village il ne sort que tyard dans lanuit pour paraitre dans le lieu du gamou faire ces declarations qui n ont rien à voir avec les recommandations de la religion.

    merci j attends des reponses svp.
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (14:41 PM)
    KI DOOFF BOU BEUGUE BUZZ IL EST ECERVELE
    {comment_ads}
    Auteur

    Aladji

    En Novembre, 2016 (11:35 AM)
    O MOMENT OU LES GENS CHERCHE A SE DÉVELOPPER ICI AU SÉNÉGAL LES GENS



    SONT ENTRAINS DE NOUS RETARDER AVEC DES VIDÉOS A LA CONS



    NOUS ON A D AUTRE PRIORITÉ QUE RESTER LA A REGARDER DES CHERCHEURS DE



    FIT NA ET DE BEUZ FAITES DES VIDÉOS SCIENTIFIQUES OU JE NE SAIS PAS AUTRES



    CHOSES LES SÉNÉGALAISE SONT INTELLIGENTS

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (13:42 PM)
    Le WAZIFA est ce que le Prophète et les sahaba l'ont jamais fait alors que

    le prophete Que la paix et la bénédiction d'Allah soit lui à dit : "... Et celui d'entre vous qui vivra verra beaucoup de divergences. Attachez-vous alors fermement à ma Sunna et à la Sunna des califes bien guidés après moi. Et préservez-vous des innovations, car toute innovation (bid'a) est un égarement".

    L’imam Malick qu’Allah lui fasse miséricorde a dit : « Quiconque innove une innovation (religieuse) croyant qu’elle est bonne (hasana) a en vérité prétendu que le Prophète (salallahu ‘alaihi wa salam) a brisé la confiance impliqué par la Prophétie, car Allah Tout Puissant a dit: 'En ce jour J’ai parfait pour vous votre religion'. Tout ce qui ne faisait pas partie de la religion ce jour là, ne peut faire partie de la religion aujourd'hui. » (al-I’tisam, 1/48 et Alihkam fi usulil Ahakam de Ibn hazm 6/791).?

    {comment_ads}
    Auteur

    Rima

    En Novembre, 2016 (15:58 PM)
    poste 4 djazakalahou hayrane alhamdoulilah qu'il reste des hommes comme toi sur terre
    Top Banner
    Auteur

    Nasiiha

    En Novembre, 2016 (11:29 AM)
    Tasawwuf, sunnite, chiite, kharijite... sont juste des vocables. Ils n'existaient pas du temps du Prophète SAWS et n'avaient pas besoin d'exister puisqu'aucune division ne se notait. Il faut réfléchir sur l'essence de ces mots, les pratiques qu'ils englobent. Si l'on s'en tient à son école soi-disant sunnite, en rejetant tout ce qui en diffère - au point de disqualifier l'islam des soufis - on se heurte à un obstacle quasi infranchissable : comment accepter des hadiths dans la chaine de transmission desquels se trouvent plein de soufis ? Et ils sont foison, ces hadiths (dans Bukhary, Muslim, et autres). Comment défendre par ailleurs des ahlu sunna qui violent, immolent, se suicident au nom évidemment de la sunna ? Dans toute entité humaine, religieuse ou non, il existe des déviances, par excès ou par défaut. Il faut une relecture de part et d'autre des adeptes des différentes écoles musulmanes et comprendre qu'Allah n'a donné procuration à personne pour damner a priori un humain - fût-il mécréant. Nous lisons dans le Coran "laysa laka minal amri chay'un" (tu n'as aucune part dans la décision [divine]) adressé au Prophète SAWS par Allah. Ce verset est révélé quand à Uhud, le Prophète SAWS avait dit à ceux qui l'avaient combattu jusqu'à lui briser une dent : "Kayfa yuflihu qawmun fa'aluu dzaalika bi nabiyyihim" (Comment un peuple qui traite ainsi son prophète compte-t-il gagner le salut [auprès d'Allah évidemment] ?). Il faut en comprendre que si Allah ne permet pas au Prophète d'exclure de Sa miséricorde des mécréants - ayant de surcroit maltraité le Prophète SAWS -, comment de simples "croyants" qui ne savent même pas si eux, leur salut est assuré, peuvent-ils traiter de mécréants voués à l'enfer des personnes qui ont fait la shahada, prient, jeunent, etc. ? Il est bon que nous tous nous attelions d'abord à corriger notre foi au lieu de nous préoccuper d'une querelle qui ne finira jamais puisque relevant de la prédestination divine. Là aussi je vous renvoie au hadith authentique où Allah a refusé au Prophète son voeu de voir sa umma unifiée. Salam à qui suit la voie droite.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (09:33 AM)
    Nasiiha t'as TOUT dis respect.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email