Lundi 30 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

La Chine reste un partenaire fidèle de l'Afrique dans son industrialisation (expert)

Single Post
La Chine reste un partenaire fidèle de l'Afrique dans son industrialisation (expert)

La Chine reste un partenaire fidèle de l'Afrique pour l'aider à réaliser son industrialisation, a indiqué Yao Guimei, chercheuse de l'Académie chinoise des sciences sociales.

Selon Mme Yao, l'Afrique fait face à plusieurs défis qui défavorisent le développement de l'industrialisation dans le continent, tels qu'un manque de politiques, la faiblesse des infrastructures dans les secteurs du transport et de l'énergie, et l'insuffisance de professionnels de gestion.

Même dans les grandes villes africaines, telles que Nairobi, Addis-Abeba et Accra, les infrastructures dans les secteurs du transport, de la santé et de l'énergie nécessitent une amélioration urgente.

Grâce à l'initiative du G20, pour soutenir l'industrialisation en Afrique et dans les pays les moins développés, proposée lors du sommet du G20, à Hangzhou, la Chine met l'accent sur la volonté du développement autonome de l'Afrique. Le continent africain a besoin d'une industrialisation à moyen et long terme, a indiqué Mme Yao.

C'est également la première fois que le G20 dispose d'un plan d'action pour intégrer le Programme de développement durable à l'horizon 2030 et mettre en oeuvre la coopération, afin de soutenir l'industrialisation des pays africains et des nations les moins développées, a noté Mme Yao.

Le secteur manufacturier représente toujours une part importante de l'investissement des entreprises chinoises en Afrique, mais les produits passent peu à peu de "fabriqués en Chine" à "fabriqués conjointement par la Chine et l'Afrique", selon la chercheuse.

De 2003 à 2014, les entreprises chinoises ont investi dans 77 projets dans le secteur manufacturier, à hauteur de 13,3 milliards de dollars. Les investissements chinois dans le secteur manufacturier de l'Afrique favorisent le transfert d'une meilleure productivité dans le continent, permettant aux pays africains de profiter de nouvelles technologies et de fabriquer et d'exporter des produits industriels, a indiqué Mme Yao.

La zone de coopération économique et commerciale sino-africaine constitue une spécialité dans la coopération Chine-Afrique. Grâce à ce type de zones déjà établies dans certains pays, dont l'Egypte, la Zambie et le Nigeria, les pays africains peuvent apprendre des expériences chinoises, renforcer leur niveau d'industrialisation et créer des emplois.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email