Vendredi 13 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Plus de 600 millions d’Africains n’ont pas accès aux services énergétiques modernes

Single Post
Plus de 600 millions d’Africains n’ont pas accès aux services énergétiques modernes

Plus de 600 millions d’Africains n’ont pas accès aux services énergétiques modernes au moment où l’approvisionnement en l’électricité en Afrique subsaharienne ne représente qu’environ 31 pc de la population, avec un taux de 14 pc d’électrification dans le monde rural.

C’est l’un des plus grands défis en matière de développement du fait que sans accès à des services énergétiques propres et abordables, le développement économique et la réduction de la pauvreté sont pratiquement impossible, lit-on dans une note de présentation distribuée lors du Congrès mondial de l’hydroélectricité, qui a ouvert ses travaux mardi à Addis-Abeba.

Selon le document, la majorité des communautés rurales continuent d’utiliser des combustibles issus de la biomasse et du kérosène causant des problèmes de pollution de l’air, ce qui engendre la mort de millions de personnes chaque année dont la plupart sont des femmes et des enfants.

Les énormes réserves de ressources énergétiques du continent, à la fois renouvelable et non renouvelable, procurent à l’Afrique de grandes possibilités pour améliorer l’accès à l’énergie moderne, ce qui permettra d’accélérer l’industrialisation, de réduire la pauvreté et soutenir l’impressionnante croissance économique que le continent à connu cette dernière décennie.

L’énergie en Afrique n’est pas durable et en continuant sur la voie actuelle, le système énergétique ne sera pas compatible avec la poursuite des Objectifs de développement durable concernant l’énergie et la réalisation d’un avenir énergétique durable.

En effet, la réalisation d’un avenir énergétique durable nécessitera une combinaison énergétique équilibrée et diversifiée avec une plus grande contribution des ressources énergétiques renouvelable et des sources d’énergie plus propres offrant ainsi des rendements plus élevés dans la chaine énergétique, recommande le document.

Et de constater que les combustibles fossiles continueront à dominer le mix énergétique de l’Afrique durant les trois et quatre décennies. A cet effet, il est essentiel, insiste la note de présentation, d’encourager leur utilisation efficace et de développer et d’accélérer des technologies plus propres de combustibles fossiles pour réduire l’impact des émissions anthropiques sur la qualité de la vie et l’environnement naturel.

Pour rappel, l’Afrique représente 12 pc du potentiel hydroélectrique techniquement réalisable dans le monde et le continent peut générer plus de 1.800 térawatt-heure (TWh) d’électricité par an à partir de cette ressource. Bien que l’utilisation actuelle en Afrique de l’hydroélectricité ait inférieure à 8 pc de ce qui est techniquement possible, il existe un énorme potentiel pour utiliser l’hydroélectricité sur les plans régional, national et local.


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (06:31 AM)
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (06:36 AM)
      http://waterislife.com/you-wil/change-it#creative_ideas

      http://waterislife.com/you-wil/change-it#creative_ideas

      http://waterislife.com/you-wil/change-it#creative_ideas
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (08:31 AM)
    Encore une grande victoire de l'Afrique .....toujours à la traine dans tous les domaines

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email