Lundi 16 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Préparation des Lions : Pourquoi un match amical avec le Venezuela a été annulé

Single Post
Préparation des Lions : Pourquoi un match amical avec le Venezuela a été annulé

Le Sénégal envisageait de disputer un match amical devant son public à Dakar avant la Coupe du Monde. Les Lions de la Teranga avaient pris contact avec le Venezuela. Mais les exigences des sud-américains, dont un cachet de 400 000 €, ont vite calmé les ardeurs de la Fédération…

Les Dakarois, et tous les autres supporters qui seraient venus jusque dans la capitale pour assister à un match des Lions avant la Coupe du Monde 2018, devront se contenter des retransmissions télévisées pour suivre la préparation des joueurs d'Aliou Cissé, avant le grand raout russe de cet été.

La Fédération sénégalaise de football (FSF) avait pourtant longtemps espéré organiser un match amical au stade local Léopold Sédar Senghor, histoire de célébrer les retrouvailles entre la sélection et leurs supporters, plus de quatre mois après le succès obtenu face à l'Afrique du Sud (2-1, le 14 novembre), lors des qualifications.

400 000 € de cachet plus les frais
Soucieux de trouver un adversaire au profil proche de celui de la Colombie, que le Sénégal affrontera lors du premier tour, la FSF avait pris contact avec le Venezuela, pour organiser un match le 23 mars prochain.

Les premières discussions laissaient supposer qu'un accord était relativement proche, les Sud-Américains n'ayant pas encore rempli leur agenda du mois de mars. Jusqu'à ce que leurs exigences atterrissent sur le bureau d'Augustin Senghor, le président de la Fédération.

La FSF aurait dû débourser une somme complémentaire comprise entre 250 000 € et 300 000 €

Celui-ci a été plus que sceptique en découvrant la somme demandée : un cachet de 400 000 €, ainsi que la prise en charge des billets d'avion, de l'hébergement, des repas et des transports de la délégation vénézuélienne à Dakar.

Sachant que beaucoup de joueurs vénézuéliens, outre ceux évoluant au pays, sont dispersés dans le monde (Brésil, Pérou, Canada, Argentine, Mexique, Qatar, Europe) et que les liaisons aériennes directes avec Dakar n'existent pas toujours, la FSF aurait dû débourser une somme complémentaire comprise entre 250 000 € et 300 000 €.

Tarif excessif face au niveau du Venezuela
Un agent de matchs de la FIFA, contacté par Jeune Afrique, a lui aussi eu du mal à masquer son étonnement concernant les doléances vénézuéliennes. "Je ne pense pas que ce soit la Fédération de ce pays qui ait demandé un cachet de 400 000 €. À mon avis, il y a un ou plusieurs intermédiaires qui sont venus se greffer au dossier et qui ont fait grimper les prix, afin de récupérer une commission élevée. Car la Fédération vénézuélienne n'a pas pour habitude de demander autant", affirme-t-il.

Pour une équipe de ce niveau, les tarifs tournent autour de 50 000 ou 60 000 €

Classé 48e du classement FIFA au 15 février dernier, la Vinotinto est considérée comme la sélection sud-américaine la plus faible de sa confédération. Elle n'a jamais disputé de phase finale de Coupe du Monde, et elle a terminé à la dernière place des qualifications pour le prochain mondial.

"Pour une équipe de ce niveau, les tarifs tournent plutôt autour de 50 000 ou 60 000 €, ou un tout petit peu plus en raison de la longueur du voyage, de la nécessité de faire des vaccins, avec la prise en charge des billets d'avion, des chambres d'hôtel et de la nourriture." À titre de comparaison, une équipe comme l'Uruguay, beaucoup plus prestigieuse et qui compte dans ses rangs des joueurs comme Luis Suarez (FC Barcelone) ou Edinson Cavani (Paris-SG) va demander un cachet de 250 000 à 300 000 €, plus les frais", poursuit cet agent.

Très dubitative et comprenant qu'il serait impossible de rentabiliser la venue du Venezuela à ce tarif malgré les droits télévisés, la billetterie et le sponsoring, la FSF a vite mis fin aux négociations.

Les Lions affronteront finalement l'Ouzbékistan le 23 mars à Casablanca (Maroc) et la Bosnie-Herzégovine en France quatre jours plus tard. Pour une addition globale nettement moins élevée. Le Venezuela, quant à lui, n'a toujours pas noirci son planning.

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (20:07 PM)
    POURQUOI AU MAROC ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (20:58 PM)
      le foot ball n'est plus du sport c'est un commerce honteux où tout se vend et s'achète...même les joueurs. c'est de la corruption et un esclavage moderne...et nous continuons à soutenir cela sans réfléchir
  2. Auteur

    Thiokk

    En Février, 2018 (20:14 PM)
    On peut faire sans le Venezuela, dernier de sa poule en qualifications. Teuss...
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (20:57 PM)
    Le niveau des sparring-partners que le sénégal a choisis est vraiment faible. Quel est l'intérêt d'aller jouer contre l'ouzbékistan ? Autant jouer le maroc dans ce cas-là, c'est plus fort et c'est plus simple.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (21:08 PM)
    Pourquoi aller jouer au Maroc  :hun:  :hun: 

    Apres la France, on a decidé de vendre le reste de notre dignité au Maroc  :cry:  :cry:  :sn: 
    Auteur

    Bob

    En Février, 2018 (21:26 PM)
    Pourquoi au Maroc, sommes nous maintenant un arrondissement marocain? Que la fédération nous dise pourquoi son choix sur le Maroc?
    Auteur

    Bob

    En Février, 2018 (21:26 PM)
    Pourquoi au Maroc, sommes nous maintenant un arrondissement marocain? Que la fédération nous dise pourquoi son choix sur le Maroc?
    Auteur

    Jiggy

    En Février, 2018 (21:32 PM)
    le probleme majeur de la preparation de cette equipe nationale est que cette federation n'est pas a la hauteur du management moderne qu'exige la haute competition. si personne ne veut de nous c'est que les intermediaires ne jouent pas franchement le jeu. si nous avons un president de commision chargee de la competition internationale, cheikh seck du jaraaf, sa responsabilite devrait etre au premier loge : aller chercher des spring-partners, negocier avec des equipes dont le football s'apparente le mieux aux equipes que nous devons rencontrer au premier tour, et surtout que ces matches se jouent a dakar pour que le public puisse voir ce qui se fait dans cette taniere "des lapins". alors il n'y a rien de cela comment allons-nous aborder cette coupe du monde en Russie sans risquer de creer un second "Caire 86". toujours dans l'improvisation en attendant les miettes de macky michelin. la haute competition exige de gros moyens, des sommes faramineuses qu'en tant de nation pauvre et sur-endettetee nous ne pouvons pas nous offrir alors disons le honnetement, nous ne pouvons pas organiser de matches amicaux. regroupons la taniere "des lapins" a saly pendant 1 mois, amenons les meilleurs feticheurs de ce pays et prions que le miracle se reproduise comme en 2002 sinon nous allons vers fevrier 2019 et le senegalais aime melanger les choux et les carrottes et macky michelin va en payer les frais de cette mauvaise preparation et surtout de la grande deception de ce peuple de 15 millions d'habitants mais aussi de 15 millions d'entraineurs de football, de basket ball et autres sports que sais-je encore. des equipes comme la tinusie, le maroc l'egypte et surtout le nigeria sont sollicitees partout parce que ce sont des nations de football qui ont fini de demontrer que l'Afrique peut compter sur elles. elles ont gagne et continuent de gagner des coupes d'afrique periodiquement pendant que notre plus grand exploit est cette finale de coupe d'afrique. soyions serieux nous n'avons pas les moyens de la haute competition internationale. 7 milliards de ce pauvre francs de "Kemi Seba" sont comme une goutte d'eau devant les budgets colossaux des autres nations qualifiees de cette coupe du monde groupe afrique. la meilleure solution c'est de nous retirer des competitions internationales pendant 10 bonnes annees, de revoir notre organisation du sport pour quel type de disciplines devons nous militer, mettre les moyens, les infrastructures, definir le statut du sportif de type national et surtout limiter les sports pour ne pas avoir a gerer pres de 50 federations ou comites nationaux de gestion provisoire afin qu'un certain Lamine GUEYE ne puisse pas defiler lors des olympiques d'hiver et dire qu'il est le sportif, le mandat et le skieur de cette fantasmagorique Federation Senegalaise de Ski. Sacre senegalais il surgit d'ou tu ne l'esperes jamais.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (00:58 AM)
    MThanks pour cette analyse jiggy

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR