Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Me Seydou Diagne soupçonné de complicité avec l'informaticien de la Crei : " C'est de la manipulation, un mensonge d' Etat de plus"
Jeudi 05 mars, 2015 16:55
Accusé d'avoir reçu de l'informaticien de la Crei, Abdou Adolph Dia, des informations sur les délibérations du procès de Karim Wade et Cie, Me Seydou Diagne dément formellement et parle de mensonges d'Etat. "Après Karim Wade, l'Etat s'acharne sur ses avocats, c'est de la manipulation et un mensonge d'Etat de plus. Je n'ai jamais rencontré Aldolph Dia en dehors de la salle d'audience où se tenait le procès de Karim Wade. Et, depuis le 14 janvier, date à laquelle nous avons quitté l'audience, je ne l'ai pas vu. Pour qu'il me remettre des enregistrement, il faut que je le voie, il ne connait même pas ou se trouve mon cabinet. Lu: 4750  fois |  Commenté:41 fois
Une réussite du procès Habré sonnera la fin de l'impunité en Afrique (activiste)
Jeudi 05 mars, 2015 12:16
Un procès équitable de l'ancien président tchadien Hissein Habré consacrera ''une avancée significative'' dans la lutte contre l'impunité en Afrique, a soutenu Fatou Kama, chargée de programme à la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (RADDHO), une ONG, basée à Dakar. "Une réussite de ce procès sera une avancée significative pour l'Afrique en matière de lutte contre l'impunité. Il n'est plus question de laisser passer l'impunité. Lu: 318  fois |  Commenté:1 fois
Crei : Un informaticien arrêté pour avoir transmis à la défense la peine de 7 ans retenue contre Karim
Jeudi 05 mars, 2015 06:24
La Division des investigations criminelles (Dic) a procédé à l'arrestation de l'informaticien de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Abdou Alphonse Dia. Déféré hier, il a bénéficié d'un retour de parquet. On l'accuse d'avoir transmis à l'un des avocats de la défense, Me Seydou Diagne en l'occurrence, les résultats du délibéré de l'affaire Karim Wade et Cie.  Lu: 29516  fois |  Commenté:92 fois
En attendant le verdict de la Crei : Le passeport de Bibo Bourgi confisqué
Mercredi 04 mars, 2015 06:56
Le 23 mars prochain, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), rendra son verdict dans l'affaire Karim Wade et ses présumés complices. En attendant ce verdict, Bibo Bourgi, l'un des coinculpés de l'ancien ministre d'Etat, a sollicité une autorisation de sortie du territoire national pour 15 jours, le temps qu'il se rende en France pour se soigner. Ses médecins avaient, en effet, demandé à ce qu'il revienne au plus tard en fin février pour des soins complémentaires. Lu: 5544  fois |  Commenté:15 fois
Le Procureur maintient Massaly à la prison de Rebeuss
Mercredi 04 mars, 2015 06:48
Le tribunal des flagrants délits de Dakar a accordé, hier, la liberté provisoire à Mamadou Lamine Massaly et renvoyé son procès jusqu'au mardi 10 mars prochain. Mais le jeune wadiste n'est pas sorti de la prison de Rebeuss où il est incarcéré depuis vendredi dernier. Le procureur de la République du tribunal hors classe de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, a interjeté appel de la décision de libération de Massaly. Ce qui suspend la liberté provisoire accordée par le juge du tribunal des flagrants délits. Du coup, Massaly reste en prison. Lu: 16400  fois |  Commenté:40 fois
Les prières de Massaly au tribunal font rire sous cape
Mardi 03 mars, 2015 15:28
Outrage à agents de la force publique dans l’exercice de leur fonction, diffamation contre un corps constitué (la gendarmerie), violence  et voies de faits. Tels sont les 3 chefs d’inculpations qui pèsent aujourd’hui sur Mamadou Lamine Massaly. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu un court séjour en prison et un procès tenu ce mardi au palais de justice de Dakar. Lu: 38317  fois |  Commenté:39 fois
Justice : Mamadou Lamine Massaly bénéficie d’une liberté provisoire
Mardi 03 mars, 2015 13:59
Traduit devant la barre de l’audience des flagrants délits de Dakar, ce mardi, Mamadou Lamine Massaly a finalement bénéficié d’une liberté provisoire, après quelques jours de détention. C’est, en effet, à la faveur d’un renvoi du procès au mardi prochain, que les  avocats du jeune libéral ont plaidé la liberté provisoire. Lu: 15967  fois |  Commenté:59 fois
Procès Hissène Habré : Ses partisans dénoncent une campagne de désinformation du Procureur général
Mardi 03 mars, 2015 13:45
Les magistrats qui statueront au procès de l’ancien président tchadien seront désignés par le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba et non par l’Union Africaine, comme annoncé par le Procureur général des Chambres africaines extraordinaires (Cae). Du moins, c’est ce qui ressort d’un communiqué de la cellule de communication de Hissène Habré qui dénonce une campagne de désinformation menée par Mbacké Fall et Me Sidiki Kaba. « En réalité, l'Union Africaine (UA) n'a aucun pouvoir de sélectionner ou de choisir. De même, le Conseil supérieur de la magistrature du Sénégal n'a aucun pouvoir de proposition. En effet, l'Article 11 du Statut des Chambres Africaines Extraordinaires (CAE) dispose que les magistrats sont "nommés par le Président de la Commission de l'Union Africaine sur proposition du ministre de la Justice du Sénégal. », précise le communiqué. Et de souligner que « C'était bien cette procédure qui a été suivie pour nommer les magistrats des CAE d'instruction qui venaient de clôturer leur mission. Un Décret présidentiel a donné mandat au Président de la Commission de l'UA pour nommer lesdits magistrats. C'est précisément ce décret qui a fait l'objet d'un recours auprès de la Cour Suprême dans la mesure où il viole la Constitution et les lois portant l'organisation et le fonctionnement de la justice au Sénégal. C'est donc bien le Ministre de la justice du Sénégal qui sélectionne et/ou choisit les 24 magistrats (instruction et jugement) des CAE ». Lu: 1846  fois |  Commenté:3 fois
Le procès d'Aïda Ndiongue reporté au 17 mars
Mardi 03 mars, 2015 12:25
Prévu ce mardi matin, le procès de l'ancienne sénatrice libérale et maire de la commune des Hlm a été reporté au 7 mars. La radio RFM donne l'information en précisant que c'est pour permettre à ses avocats de s'imprégner davantage du dossier. Aïda Ndiongue est détenue depuis plusieurs mois à la prison de Liberté VI et jugée pour une affaire de pesticides relative au Plan Jaxaay. Lu: 5596  fois |  Commenté:24 fois
Crei : Des libéraux et des proches de Macky Sall dans le collimateur de Cheikh Tidiane Mara
Mardi 03 mars, 2015 07:20
Le procureur spécial près la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Cheikh Tidiane Mara, ne veut pas laisser prospérer la thèse de la chasse aux sorcières dans les dossiers traités par cette juridiction spéciale. Selon “L'Observateur”, toutes les personnalités de l'ancien régime citées par son prédécesseur, Alioune Ndao, suivront Karim Wade à la barre. Lu: 10168  fois |  Commenté:21 fois
Amnesty veut l’ouverture d’une enquête sur le mauvais traitement de personnes en garde à vue à la Sr de Colobane
Lundi 02 mars, 2015 18:11
Amnesty Sénégal réclame aujourd’hui l’ouverture d’une enquête initiée par le ministère de la Justice pour mettre au clair les agissements illégaux de la Section de recherche de la gendarmerie de Colobane. Dans une lettre adressée au ministre de la Justice au sujet des allégations de mauvais traitements à ladite Section, Seydi Gassama et ses collaborateurs ont interpellé «Me Sidiki Kaba pour demander que le Procureur de la République ouvre une enquête au sujet des nombreuses allégations de mauvais traitements et d’actes particulièrement humiliants (...) Lu: 2322  fois |  Commenté:19 fois
Rapport de l'Administration pénitentiaire : 36.028 personnes incarcérées en 2014
Lundi 02 mars, 2015 16:46
Comme elle le fait chaque année, la Direction de l'administration pénitentiaire a publié ce lundi 02 mars 2015 son rapport d'activités 2014. L'on apprend que durant l'année écoulée, 36.028 personnes ont été incarcérées dans les 37 établissements pénitentiaires que compte le pays. Soit une hausse de 1.411 détenus par rapport à 2013, année durant laquelle la population carcérale était chiffrée à 34.617 détenus. Lu: 3703  fois |  Commenté:40 fois
400 personnes déposent des plaintes ce lundi contre Abdoulaye Youssou Diagne de "Agir Immo"
Lundi 02 mars, 2015 12:00
Quelques 400 personnes, toutes membres du collectif des victimes de la société «Agir Immo», sont attendues, ce lundi, au palais de justice de Dakar pour des dépôts de plaintes individuelles contre le responsable moral de ladite agence immobilière, Abdoulaye Youssou Diagne, qui aurait été libéré récemment ‘’in petto’’. C’est ce qu’a dénoncé le président du Collectif, Alioune Guèye, avec qui nous nous sommes entretenus au téléphone.  Lu: 9149  fois |  Commenté:44 fois
Rebeuss : Massaly logé à la chambre 14 avec 67 personnes
Lundi 02 mars, 2015 08:05
Placé sous mandat de dépôt vendredi dernier à la Maison d'arrêt de Rebeuss (Mar), après son inculpation pour outrage à agent dans l'exercice de ses fonctions et diffamation à l'encontre de la gendarmerie, Mouhamadou Lamine Massaly n'est pas logé dans le compartiment Vip de la prison. Lu: 24429  fois |  Commenté:96 fois
Diffamation : Massaly placé sous mandat de dépôt et jugé mardi
Vendredi 27 février, 2015 20:03
Comme on l'avait annoncé ce matin, Mamadou Lamine Massaly a été inculpé et placé sous mandat de dépôt à la Maison d'arrêt de Rebeuss. Il comparaîtra, mardi prochain, devant le tribunal régional hors classe de Dakar , statuant en matière de flagrants délits. Lu: 11624  fois |  Commenté:87 fois
Alioune Tine, Directeur Amnesty Afrique : « L’impunité est un véritable cancer sur le continent»
Mercredi 25 février, 2015 23:11
Alioune Tine, Directeur du bureau régional d’Amnesty international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, s’est exprimé sur la liberté d’expression et l’impunité dans la sous-région, qui à l’en croire est un véritable cancer sur le continent africain. Mieux, il ajoute que dans beaucoup de pays africains dont le Sénégal, l’impunité est la règle. «Quelques soient les institutions judiciaires nationales ou régionales, nous n’avons pas su construire des institutions judiciaires souveraines qui nous permettent de juger ici et maintenant les auteurs de graves crimes comme le génocide, les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre», a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que certains pays africains comme le Sénégal, disposent d’une loi de compétence universelle qui permet de juger ces criminels. Alioune Tine s’exprimait lors de la cérémonie de lancement officiellement du rapport 2014/15 d’Amnesty international, ce mercredi 25 février, à Dakar. Lu: 6431  fois |  Commenté:45 fois
Rapport Amnesty Sénégal : La Crei ne respecte pas les normes d’un procès équitable
Mercredi 25 février, 2015 17:09
«Seydi Gassama, Secrétaire exécutif d’Amnesty international Sénégal, a annoncé que malgré les engagements pris devant le Conseil des droits de l’homme des Nations-Unies lors de l’examen périodique universel en mars 2014, «l’Etat du Sénégal continue de violer la liberté d’expression, notamment la liberté de rassemblement et de manifestation pacifique» proclamé par la Constitution du Sénégal et plusieurs traités régionaux et internationaux de droits humains dont il  est partie. Lu: 4488  fois |  Commenté:50 fois
Gardé à vue, Massaly déféré aujourd'hui
Mardi 24 février, 2015 06:47
Mamadou Lamine Massaly, le tonitruant jeune wadiste est placé en garde à vue depuis hier à la Section de recherches de la gendarmerie sise à la Caserne Samba Diéry Diallo de Colobane. Il sera présenté au procureur de la République, ce mardi, selon “Libération”.  Lu: 14131  fois |  Commenté:115 fois
Procès Karim Wade : « Quel que soit le verdict, la totalité des cartes sont entre les mains du président Macky Sall » ( Khouraichi Thiam )
Lundi 23 février, 2015 11:48
C’est lors d’une tournée politique dans le département de Tambacounda que l’ancien ministre et maire de la commune de Maka Kolibantang, a tenu le propos repris dans le quotidien L’Observateur, ce lundi. Khoureychi Thiam estime que la libération de Karim Wade dépend de la seule et unique volonté du président Macky Sall. Lu: 3746  fois |  Commenté:37 fois
Me Félix Sow : “Bilahi, walahi, on a des preuves accablantes contre Karim”
Lundi 23 février, 2015 07:35
Répondant aux avocats de Karim Wade qui ont organisé une conférence de presse, les conseils de l'Etat du Sénégal ont, eux-aussi, fait face à la presse ce week-end pour dire leurs vérités. Selon Me Félix Sow, le boycott du procès par les avocats de Karim Wade n'est qu'un subterfuge lié à l'accumulation de preuves accablantes contre leur client. Lu: 7092  fois |  Commenté:45 fois
Me Yérim Thiam : “Karim ne peut échapper à une condamnation”
Lundi 23 février, 2015 07:33
A la suite du substitut du Procureur spécial près la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Antoine Félix Diome, un des avocats de l'Etat dans le cadre de la traque des biens mal acquis, Me Yérim Thiam, déclare que Karim Wade ne peut échapper à une condamnation. “Nous sommes des avocats, peut-être même en fin de carrière. Nous n'avons pas besoin de nous acharner contre qui que ce soit. Lu: 5956  fois |  Commenté:48 fois
Biens mal acquis : 21 millions d'euros retracés en France
Lundi 23 février, 2015 06:42
La Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) n'en a, apparemment, pas fini avec les dignitaires de l'ancien régime. Après Karim Wade et Cie, d'autres vont devoir passer devant cette juridiction d'exception. Lu: 46584  fois |  Commenté:106 fois
Un père de famille violait son fils de 13 ans, il écope d'une peine... avec sursis
Dimanche 22 février, 2015 21:04
Un sexagénaire a été jugé en fin de semaine pour avoir violé son fils de 13 ans pendant un an. Compte tenu de l'ancienneté des faits, le prévenu a été condamné à trois mois de prison… avec sursis. Lu: 3395  fois |  Commenté:10 fois
Affaire Karim Wade : Koureychi Thiam demande la grâce pour Wade-fils en cas de condamnation
Dimanche 22 février, 2015 13:06
L’ancien ministre Khoureychi Thiam, ne veut pas de la situation qui prévaut actuellement au Sénégal. L’édile de Makakoulibantang estime qu’à propos de l’affaire Karim Wade, les cartes sont entre les mains du président Sall. Lu: 5713  fois |  Commenté:84 fois
Crei : Les avocats de Karim Wade qualifient le procès de scandale judiciaire
Vendredi 20 février, 2015 17:29
Les avocats de Karim Wade ne comptent pas baisser les bras. Suite à la décision du parquet spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) de condamner le fils de l’ancien Président et de ses co-accusés à 7 ans de prison et une amende de 250 milliards FCFA, ils comptent apporter la risposte. Face à la presse, ce vendredi 20 février, à Dakar, les six avocats dont deux français, ont chacun à leur tour, estimé que ce procès n’est rien d’autre qu’un «scandale judiciaire» dont l’objectif est d’éliminer un adversaire politique potentiel. Lu: 6570  fois |  Commenté:92 fois
Bibo Bourgi à Henry Grégoire Diop : “Rendez la justice comme Kéba Mbaye...”
Vendredi 20 février, 2015 06:48
Sans ses avocats, Ibrahim Aboukhalil Bourgi s'est défendu tout seul devant la barre de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei). Dans une plaidoirie poignante, il a essayé de démonter l'accusation, tout en invitant la Cour à lui rendre sa liberté. “On a parlé de stratégie d'évitement alors que je me suis soumis à tous les interrogatoires et les questions. Je suis devant votre cour aujourd'hui. Les avocats de la partie civile ont aligné les chiffres les plus faramineux alors que le dossier ne contient aucun élément légal. J'ai entendu la demande de condamnation de 6 ans et la confiscation de tout mon patrimoine.  Lu: 8311  fois |  Commenté:58 fois
Procès Habré: pas d'éléments pouvant compromettre Déby ( procureur CAE )
Jeudi 19 février, 2015 19:28
Le juge d’instruction n’a pas trouvé d’éléments pouvant mettre en cause le président Deby dans la procédure initiée contre l'ancien président tchadien Hissène Habré, a déclaré jeudi le procureur général prés les Cambres africaines extraordinaires (CAES), Mbacké Fall. Lu: 1734  fois |  Commenté:5 fois
Procès Karim Wade : Le verdict attendu le 23 mars
Jeudi 19 février, 2015 19:02
La Cour de répression de l’enrichissement illicite(CREI) a mis en délibéré au lundi 23 mars 2015 à 10 heures, le procès Karim Wade et ses co-prévenus, a annoncé son président Henri Grégoire Diop. Le président de la CREI a clôturé, jeudi, les débats de ce procès emblématique de la traque des biens mal acquis initiée par le régime du président Macky Sall. L’audience de ce jeudi a été marquée par la plaidoirie d’Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo et Pape Mamadou Pouye.  Lu: 5212  fois |  Commenté:34 fois
Mouhamadou Mbodji, Forum Civil : « Le paradoxe du procès de Karim... »,
Jeudi 19 février, 2015 15:06
Le coordonnateur du Forum Civil se prononce dans L'Observateur de ce jeudi sur le réquisitoire du Procureur de la Crei contre Karim Wade. Lu: 12683  fois |  Commenté:60 fois
Harcèlement sexuel : Le Procureur demande la relaxe de Palla Mbengue
Jeudi 19 février, 2015 14:33
Attrait à la barre pour harcèlement sexuel par une de ses prétendues ancienne assistante, l'homme d'affaires et promoteur de lutte Palla Mbengue a une argumentation plus convaincante aux yeux de la Justice. Lu: 8168  fois |  Commenté:29 fois
Procès Wade: «la justice doit aller jusqu'au bout», selon Fadel Barro
Jeudi 19 février, 2015 13:57
Au Sénégal, le procureur de la Cour de répression de l'enrichissement illicite a requis hier, mardi 17 février, sept ans de prison contre Karim Wade, le fils de l'ancien Président Abdoulaye Wade. Ce réquisitoire a été prononcé en l'absence de l'accusé et de ses avocats, qui boycottent les audiences depuis un mois. Aujourd'hui, il n'y aura donc pas de plaidoirie. Ce procès est-il encore crédible ? Fadel Barro est l'une des grandes figures de la société civile sénégalaise. Il coordonne le mouvement « Y'en a marre » et répond aux questions de RFI. Lu: 8961  fois |  Commenté:104 fois
Bibo Bourgi innocente Karim Wade
Jeudi 19 février, 2015 12:18
Co-accusé de Karim Wade jugé devant la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (Crei), l'homme d'affaires Ibrahima Khalil Bourgi alias Bibo Bourgi absout le fils de l'ex-président de toute accusation. La radio privée dakaroise RFM donne l'information selon laquelle Bibo nie l'existence de comptes bancaires à Monaco au nom de l'ancien tout-puissant ministre d'Etat. Lu: 14567  fois |  Commenté:69 fois
Détournement de deniers publics : Aïda Ndionge jugée le 3 mars
Jeudi 19 février, 2015 08:16
Aïda Ndiongue, inculpée de détournement de deniers publics portant sur la somme de 47 milliards, sera jugée le 3 mars prochain devant le tribunal correctionnel de Dakar, en même temps qu'Abdoul Aziz Diop et l'agent comptable Amadou Ndiaye, informe “Le Quotidien”. Lu: 3807  fois |  Commenté:37 fois
Crei : Karim lâché par ses co-prévenus
Jeudi 19 février, 2015 07:10
Tous les avocats de la défense avaient suivi les conseils de Karim Wade dans leur boycott du procès qui se déroule présentement devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite. Ils étaient même absents lors des auditions des derniers témoins. Mais à la demande de leurs clients, ils sont revenus à la barre (...) Lu: 15070  fois |  Commenté:98 fois
Me Michael Basse : « Karim avait même menacé de jeter Mbaye Ndiaye en prison si son père gagnait les élections»
Mercredi 18 février, 2015 21:57
Me Michael Basse a révélé que «les relations entre Karim Wade et ce dernier étaient tendues au point de le  promettre l’enfer à Mbaye Ndiaye si son père arriverait à gagner la présidentielle de 2012. Lu: 8630  fois |  Commenté:48 fois
Procès Karim Wade : des avocats plaident la relaxe de Mbaye Ndiaye, Pierre Abogba et Alioune Samba Diassé
Mercredi 18 février, 2015 20:51
Les avocats de Mbaye Ndiaye, Pierre Agbogba et Alioune Samba Diassé ont plaidé, mercredi, la relaxe de leurs clients, poursuivis pour ‘’complicité d’enrichissement illicite'' dans le procès de l’ex-ministre Karim Wade, le principal accusé. Lu: 4211  fois |  Commenté:16 fois
Procès Karim Wade : L'émouvante plaidoirie de Me Michel Basse, avocat de Mbaye Ndiaye
Mercredi 18 février, 2015 15:05
Après les avocats de l'Etat, place aux avocats des co-prévenus de Karim de plaider la cause de leurs clients devant la Crei. Il faut noter que ce ne sera guère une mince affaire au vu des plaidoiries de la partie civile et le réquisitoire du parquet spécial qui demande 7 ans pour le principal prévenu en la personne de Karim Wade. Lu: 3968  fois |  Commenté:10 fois
Plaidoirie : Les avocats de Mbaye Ndiaye chargent Karim
Mercredi 18 février, 2015 12:47
Le Procureur général près la Crei a requis une peine de 4 ans ferme contre Mbaye Ndiaye. Mais ses avocats, Mes Michel Basse et Borso Pouye pense que leur client est innocent et ne peut en aucune manière être condamné pour complicité d'enrichissement illicite. « Mbaye Ndiaye ne sait pas qui était derrière la société Daport. L'élément intentionnel fait défaut. Il n'a pas touché une miche de pain pour reprendre la métaphore de Me Bitéye de la partie civile. Il ne peut pas faire partie d'une bande organisée.  Lu: 14791  fois |  Commenté:72 fois
Antoine Diome : «Pas de possibilité que Karim Wade échappe à une condamnation»
Mercredi 18 février, 2015 11:51
On en est au début des plaidoiries, mais c’est comme si le verdict était déjà connu et prononcé dans l’affaire Karim Wade, jugé par la Crei pour enrichissement illicite. Le parquet spécial a requis 7 ans d’emprisonnement et l’interdiction totale pour Karim Wade de jouir des droits de l’article 34 du code pénal. Réquisitoire rappelé, ce mercredi, dans les colonnes de L’Observateur où Antoine Diome, substitut du procureur, ne doute pas de la culpabilité de Karim Wade. Lu: 18262  fois |  Commenté:154 fois
La Mauritanie invitée à "libérer" les 3 militants anti-esclavagistes condamnés à Rosso
Mercredi 18 février, 2015 09:36
Trente-trois organisations de défense des droits humains, dans un appel conjoint, demandent aux autorités mauritaniennes de "libérer immédiatement et sans condition" les trois défenseurs de droits humains anti-esclavagistes condamnés et détenus par la justice mauritanienne. Brahim Bilal Ramdane, Djiby Sow et Biram Dah Abeid, ancien candidat à la présidence de la République et président de l'organisation anti-esclavagiste  Lu: 1385  fois |  Commenté:8 fois
Me Yérim Thiam : “ Si c'était en Chine, on aurait exécuté Karim d'une balle ”
Mercredi 18 février, 2015 07:20
Me Yérim Thiam, l'un des avocats de l'Etat pense que Karim Wade et ses coinculpés méritent une lourde condamnation. “Nous sommes en face d'un crime en bande organisée. Si c'était en Chine, on les aurait exécutés d'une balle et demandé à la famille de payer la somme. Ce que ces gens ont fait, c'est criminel. Lu: 12277  fois |  Commenté:115 fois
Cheikh Tidiane Mara après avoir requis 7 ans contre Karim : “ Je m'assume, c'est mon destin ”
Mercredi 18 février, 2015 07:04
Ayant remplacé Alioune Ndao au parquet général de la Cour de répression de l'enrichissement illicite, le magistrat Cheikh Tidiane Mara a requis une peine de 7 ans ferme, une amende de 250 milliards contre Karim Wade, la perte des droits civique de Karim (il ne sera plus électeur, ni éligible) et la confiscation de ses biens. Dans son réquisitoire, il a tenté de justifier ses demandes. “Nous sommes au bout d'un chemin difficile, mais vous avez tenu, M.le Président (de la Crei) et c'est ça l'essentiel. Lu: 43970  fois |  Commenté:231 fois
Le parquet spécial requiert 7 ans de prison ferme contre Karim Wade
Mardi 17 février, 2015 21:28
Le procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Cheikh Tidiane Mara, a requis, mardi, 7 ans de prison ferme contre l’ex-ministre Karim Meïssa Wade pour les infractions d’enrichissement illicite et de corruption et une amende de 250 milliards de francs Cfa. Lu: 23754  fois |  Commenté:159 fois
Boycott du procès: Les avocats de Mbaye Ndiaye trahissent le pacte
Mardi 17 février, 2015 18:38
Les avocats de Karim Wade n’étaient pas seuls à boycotter la Cour de répression de l’enrichissement illicite chargée de juger l’ancien ministre de la coopération internationale et ses co-inculpés. Les avocats des autres présumés en l'occurrence Ibrahim Abou Khalil, Mamadou Pouye, Aliou Samba Diassé, Pierre Agboba et Mbaye Ndiaye ont aussi apposé une signature de boycott de l’audience dans une déclaration commune.  Lu: 2800  fois |  Commenté:2 fois
Procès Habré : les juges nommés ''d'ici la semaine prochaine" (procureur)
Mardi 17 février, 2015 15:51
La nomination des magistrats devant siéger au sein du Tribunal spécial d'assises devant juger l'ancien président tchadien, Hissein Habré, devrait intervenir "d'ici la semaine prochaine", a annoncé, mardi à Dakar, le procureur général près les Chambres africaines extraordinaires (CAE), Mbacké Fall. Lu: 1414  fois |  Commenté:0 fois
Me Souleymane Macodou Fall, avocat de l’ Etat : « Un bien mal acquis n’est jamais acquis»
Mardi 17 février, 2015 13:59
La Cour a arbitré hier une séance de «déshabillage» du prévenu Karim Wade. Ses stratégies, ses connexions et ses actes passés au crible, ont poussé les avocats de l’Etat à le présenter comme le «cerveau» d’une «bande de malfaiteurs». Lu: 2842  fois |  Commenté:10 fois
Crei : Mbaye Ndiaye se désolidarise de Karim Wade
Mardi 17 février, 2015 07:47
Les avocats de Mbaye Ndiaye, l'ancien Directeur des Aéroports du Sénégal (Ads), avaient boycotté l'audience pour suivre ceux de Karim qui avaient décidé de bouder le procès. Seulement, hier, au démarrage des plaidoiries, ils sont revenus à la salle, à la demande de leur client. Ce qui a réjouit le président de la Cour, Henry Grégoire Diop, qui a précisé à l'attention du public que : “l'incident avec Me Amadou Sall avait été réglé par le bâtonnier.  Lu: 13535  fois |  Commenté:48 fois
Affaire Sudatel : Kéba Keinde dans de sales draps
Mardi 17 février, 2015 07:11
Sous le coup d'un mandat d'arrêt international depuis l'affaire Sudatel, Kéba Keinde, retranché à Dubaï, est toujours dans le collimateur de la justice sénégalaise. Alors qu'il jurait qu'il n'y a aucune mesure judiciaire le concernant, il avait actionné ses avocats qui avaient introduit une requête auprès du Doyen des juges, Mahawa Sémou Diouf, pour faire annuler le mandat d'arrêt international qui le vise.  Lu: 10919  fois |  Commenté:41 fois
Crei : Trois ex-ministres et un ancien Dg négocient
Mardi 17 février, 2015 06:50
Pour ne pas succéder à Karim Wade et Cie devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), trois ex-ministres et un ancien Directeur général de l'ancien régime auraient fait une médiation pénale. En clair, ils auraient négocié avec les autorités pour que leurs dossiers soient classés. Selon “Rewmi”, ces dignitaires libéraux ont accepté de débourser leur trop plein de richesses, pour s'assurer la liberté. Lu: 19934  fois |  Commenté:54 fois
Rebondissement : Pape Mamadou Pouye reste en prison
Mardi 17 février, 2015 01:42
Il a bien obtenu une liberté provisoire ce matin, accordée par la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) mais il est maintenu en prison. Lui, c'est Pape Mamadou Pouye. En effet, le présumé complice de Karim Wade va rester derrière les barreaux, renseigne la RFM. Lu: 7494  fois |  Commenté:26 fois
Me Clédor Ciré Ly : « Je n’ai entendu que des attaques, des invectives,… »
Mardi 17 février, 2015 01:23
Venu écouter la plaidoirie des avocats de la partie civile, Me Clédor Ciré Ly dit n’avoir entendu que des attaques, des invectives… « Il est difficile de trouver des preuves, le procureur, dans sa plaidoirie apportera des preuves, l’acharnement contre la famille, … Sur 10 avocats, les 7 ont plaidé ce matin mais aucun d’entre eux n’a rien apporté comme preuves  des accusations contre Karim Wade. En tout cas, je n’ai entendu que des attaques personnelles, des accusations sans fondement contre Karim Wade, mais pas de preuves de ce dont l’on accuse. Si on devait condamner quelqu’un sur cette base, il y a alors de quoi s’inquiéter dans ce pays », déclare-t-il sur les antennes de la RFM.  Lu: 4996  fois |  Commenté:42 fois
Sénégal: plaidoiries au procès de Karim Wade sans le principal accusé
Lundi 16 février, 2015 17:59
A Dakar, le procès de Karim Wade et de ses co-prévenus continue de défrayer la chronique. Le fils de l'ancien président sénégalais est jugé pour enrichissement illicite. C’est la dernière ligne droite pour les audiences avec cette semaine les plaidoiries et réquisitoires. Lu: 7321  fois |  Commenté:48 fois
Procès de Karim Wade : L’ Etat du Sénégal réclame 200 milliards de FCFA à Wade-fils
Lundi 16 février, 2015 16:20
Me Moussa Félix Sow a demandé ce lundi, au nom de l’Etat du Sénégal 200 milliards de FCFA de dommages et intérêts. C’est à l’ouverture des plaidoiries dans le procès du fils de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade. Lu: 17424  fois |  Commenté:142 fois
Procès Karim Wade : Mamadou Pouye recouvre la liberté
Lundi 16 février, 2015 13:01
Après vingt deux mois de prison, Pape Mamadou Pouye vient de recouvrer la liberté, annonce la RFM. Il bénéficie ainsi d’une liberté provisoire dans le procès pour biens supposés mal acquis. Cependant, il reste sous contrôle judiciaire et est interdit de sortie du territoire national.  Lu: 11521  fois |  Commenté:55 fois
Les avocats de Habré vont boycotter son procès
Samedi 14 février, 2015 16:09
Me François Serre a porté leur parole ce lundi, pour expliquer à la radio RFM ce samedi les raisons de leur courroux. La perspective de juger leur client devant les Chambres Africaines Extraordinaires ne les réjouit point. Le juriste de pester : « c’est une décision nulle et non avenue. C’est une décision illégale. Le Conseil Constitutionnel a été saisi à cet effet. La décision a violé tous les procédés en matière de droits de l’homme ». Lu: 2111  fois |  Commenté:6 fois
Sidiki Kaba : " Le Sénégal n’acceptera pas que Karim Wade soit jugé à l’étranger"
Vendredi 13 février, 2015 21:04
Le Sénégal n'acceptera pas que l'ancien ministre Karim Wade, qui comparait devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), soit jugé à l'étranger, a indiqué, vendredi à Dakar, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, affirmant que le pays dispose d'un système judiciaire fiable pour juger tous les crimes internationaux. Lu: 7372  fois |  Commenté:87 fois
Affaire Fodé Ndiaye : Sidiki Kaba appelle à faire confiance à la justice
Vendredi 13 février, 2015 18:04
Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, a appelé vendredi à faire confiance à la justice et à attendre le verdict suite à l'appel introduit, après la condamnation de deux jeunes de Colobane pour le meurtre du policier Fodé Ndiaye. Lu: 2807  fois |  Commenté:7 fois
Tambacounda : Deux jeunes bergers de 14 ans déférés pour le viol d’une femme mariée
Vendredi 13 février, 2015 12:35
Les faits se sont passés dans le village de Ndodj situé à 15 km de la commune de Koupentoum, dans la région de Tambacounda. Les hommes du commandant Abdoulaye Diop de la Brigade de la gendarmerie de Koupentoum ont mis la main, après trois jours de cavale, sur les jeunes A. Ba et S. Ba, âgés de 14 ans et habitant ledit village. Les deux avaient concocté un plan pour attirer O.S., une femme mariée âgée de 30 ans et mère de trois enfants. Lu: 7942  fois |  Commenté:13 fois
Toussaint Manga et Cie relaxés, le parquet fait appel
Vendredi 13 février, 2015 11:32
Le parquet de la deuxième composition de l’audience des flagrants délits, qui avait requis une peine ferme de 6 mois à l’encontre des jeunes libéraux, a fait appel. C’est ce qu’a révélé le quotidien «Enquête», dans son édition de ce vendredi, qui informe que c’est depuis le mercredi dernier que le substitut du procureur a déposé sa requête, lui qui avait requis la peine ferme contre Toussaint Manga et 7 de ses camarades militants du Pds. Lu: 4682  fois |  Commenté:9 fois
Crei : Henry Grégoire Diop sert une demande d'explication au magistrat Yaya Amadou Dia
Vendredi 13 février, 2015 09:13
Les prolongations se jouent dans les coulisses de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) entre Henry Grégoire Diop et son assesseur démissionnaire, Yaya Amadou Dia. On se rappelle que ce magistrat avait démissionné en pleine audience, lors de l'audition du témoin Ely Manel Diop, ancien Directeur de Ahs. Lu: 8316  fois |  Commenté:36 fois
Macky Sall aux magistrats : « Dites le droit en toute liberté »
Vendredi 13 février, 2015 08:49
Le chef de l'Etat, Macky Sall, en sa qualité de Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, a remis leurs diplômes aux nouveaux magistrats sortis du Centre de Formation Judiciaire (Cfj), promotion 2012 - 2014. Ils sont ainsi 22 juges à avoir reçu, hier, leurs parchemins, dont 8 femmes. Ils ont pour parrain feu le Juge Leyti Niang. Lu: 6490  fois |  Commenté:61 fois
Tribunal: Pourquoi le procès Karim Wade- Alboury Ndao a été renvoyé
Jeudi 12 février, 2015 19:31
C’est vers 11 heures que le tribunal correctionnel de Dakar s’est penché ce jeudi 12 février sur le dossier opposant Karim Wade et Pape Alboury Ndao. Dans cette affaire, la partie civile, le fils de l’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade, est poursuivi pour délit de faux, usage de faux et tentative d’escroquerie à jugement. Le président dudit tribunal, dans un premier temps, a appelé les deux parties et les témoins à la barre mais, Wade-fils n’était pas présent dans le box des accusés. Ainsi, le substitut du Procureur a demandé de renvoyer l’affaire mais Me Amadou Sall, un des avocats de la partie civile, lui a demandé de patienter un peu car, Karim Wade est en chemin. Lu: 12090  fois |  Commenté:55 fois
Le procès Karim Wade-Pape Alboury Ndao renvoyé au 12 mars prochain
Jeudi 12 février, 2015 13:09
Le procès qui oppose Karim Wade à l'expert comptable Pape Alboury Ndao sur l'affaire du compte de Singapour, a été renvoyé au 12 mars prochain, a annoncé la radio Sud Fm dans son édition du JP de 13 heures. La radio évoque l'absence de Karim Wade ce matin au tribunal. Nous y reviendrons. Lu: 9096  fois |  Commenté:65 fois
Plaidoirie des prévenus : est-il vraiment possible ?
Jeudi 12 février, 2015 11:44
Lundi prochain, en l’absence des avocats de la défense, les prévenus dans le procès de Karim Wade auront la latitude de se défendre eux-mêmes au stade des plaidoiries, puisqu’il s’agit d’une procédure de délit. La loi ne s’y oppose pas donc. De l’avis d’Iba Barry Camara, professeur à la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Ucad, et de Mody Gadiaga, professeur de droit pénal à la même université, la constitution d’avocats n’est point obligatoire, dans la mesure où le tribunal reconnait seulement les accusés. Lu: 2906  fois |  Commenté:10 fois
Karim Wade devant le tribunal correctionnel ce jeudi
Jeudi 12 février, 2015 08:26
Même s'il a boycotté son procès devant la Cour de répression de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Karim Wade est bien disposé à se rendre ce matin au palais de justice. Il compte assister au procès qui l'oppose à l'expert de la Crei, Alboury Ndao, qui l'accuse d'avoir planqué 47 milliards dans une banque à Singapour. Lu: 6029  fois |  Commenté:33 fois
Crei : L'épouse d'Abdoulaye Baldé auditionnée
Jeudi 12 février, 2015 08:13
Le dossier du maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, à la Cour de répression de l'enrichissement illicite suit son cours. Selon “Libération”, son épouse, Amy Gassama, a été longuement auditionnée par la Commission d'instruction de la Crei. Madame Baldé a débarqué devant le juge Cheikh Tidiane Bèye et ses collègues avec une pile de documents. Lu: 7628  fois |  Commenté:43 fois
Me El Hadj Amadou Sall : « Nous attendons de la Cour suprême qu’elle se prononce avant le verdict de la Crei »
Mercredi 11 février, 2015 23:40
Avec sa casquette de responsable libéral, Me El Hadj Amadou Sall qui prenait part à la conférence de presse du Front patriotique a rappelé que ses confrères ont boudé la salle d’audience et disent être déterminés à zapper l’audience, tant qu’il n’y aura pas une garantie d’un procès équitable. Et à partir du moment où des soupçons de fraude, de collision pèseront sur ce procès, les conseils de Karim Wade ne vont pas y aller, a-t-il déclaré. Car, il avance que «dans la poche du président des soupçons de parti pris existent. Il y  a des magistrats sur le lit du parjure et de l’ignominie». Et d’ajouter qu’ « un magistrat qui accepte de prêter le flanc et de se laisser diriger par des politiques dans l’exercice de ses fonctions ne peut être assimilé qu’à un paillasson». Lu: 10977  fois |  Commenté:94 fois
Procès Karim Wade : Pourquoi les avocats de la défense récusent Henri Grégoire Diop
Mercredi 11 février, 2015 20:38
Les avocats de Karim Wade ont déposé une troisième requête pour récuser le président de la Crei, Henry Grégoire Diop. Laquelle est fondée sur 6 éléments, selon Me El Hadj Amadou Sall, l’un des conseils de Wade-fils. Il s’agit de propos qu’il a eu à tenir lors du procès de leur client, mais aussi d’une série de faits qui   démontre à suffisance qu’il ne serait pas impartial. Lu: 14001  fois |  Commenté:86 fois
Ils sollicitent un clerc après leur boycott : La défense de Karim Wade «suit» les audiences
Mercredi 11 février, 2015 19:31
Absents, mais présents. C’est ce qu’on peut dire du boycott des avocats de Karim Wade qui reçoivent les comptes rendus d’un clerc. Les avocats de Karim Wade ont boycotté le procès, mais ont leurs «représentants» à l’audience. Me Ciré Clédor Ly et Cie ont, en effet, sollicité les services d’un clerc qui note chaque jour les dépositions des personnes citées en qualité de témoins et leur rend compte. L’assistante de la défense de l’ancien ministre, épaulée par un avocat-stagiaire, fait de façon détaillée le compte rendu journalier du déroulement des débats.  Lu: 3693  fois |  Commenté:8 fois
Affaire Karim Wade : Le Front patriotique saisit Hollande et Obama
Mercredi 11 février, 2015 18:20
Les responsables du Front patriotique pour la défense de la République viennent d’adresser des lettres ouvertes au président français, François Hollande et à son homologue américain, Barack Obama. L’annonce a été faite, ce mercredi, par Oumar Sarr, coordonnateur du Pds, au cours d’une conférence de presse. Lu: 4460  fois |  Commenté:53 fois
La défense de Karim Wade : « Participer aux plaidoiries serait une manière pour nous de cautionner la farce de la CREI»
Mercredi 11 février, 2015 17:07
Les avocats de de la défense refusent de prendre part aux plaidoiries. Selon Me Seydou Diagne, un des avocats de Karim Wade, ce serait pour eux cautionner ce qu’ils considèrent comme une farce de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Il faut noter que la journée d'hier a marqué la fin de l'audition des témoins à charge et à décharge. Ce qui laissera place aux plaidoieries dès ce lundi. Lu: 4848  fois |  Commenté:39 fois
Drogue/Criminalisation: «Il faut permettre au juge d’apprécier et de mettre des peines correctionnelles, pas criminelles» (Ousmane Chimère Diouf)
Mercredi 11 février, 2015 11:44
La loi Latif Guèye sur la criminalisation du trafic international de drogue, supposée être à l’origine du surpeuplement carcéral, pose bien des soucis à la magistrature. A l’issue de la 3e session de la cour d’assises de Dakar, le président Ousmane Chimère Diouf est revenu sur les difficultés que la dernière modification du code des drogues pose aux juges. Lu: 2569  fois |  Commenté:6 fois
Le président de la Cour d'assises de Dakar : « Nous ne mettons pas des peines pour le simple plaisir »
Mercredi 11 février, 2015 06:54
Président de la 3e session 2014 de la Cour d'assises de Dakar qui vient de se terminer, le juge Ousmane Chimère Diouf, revient sur l'affaire du meurtre du policier Fodé Ndiaye et la condamnation de deux jeunes de Colobane à 20 ans de travaux forcés. Des jeunes dont les parents et les associations de défense des droits de l'homme sont montés au créneau pour dénoncer le verdict. Le juge, lui, soutient qu'il n'a fait qu'appliquer la loi, aussi dure soit-elle. “Je suis un juge et un juge se fonde sur les éléments de son dossier pour trancher. Rien d'autre ne peut m'intéresser. Aussi, il ne m'appartient pas, après jugement, d'étaler les motifs d'une décision sur la place publique. N'importe qui peut commenter une décision du juge. Mais c'est le juge qui a les éléments du dossier”, dit-il dans un entretien avec “L'Observateur”. Lu: 3105  fois |  Commenté:17 fois
Procès de Karim Wade : Fin des débats, place aux plaidoiries
Mercredi 11 février, 2015 06:48
Le procès de Karim Wade et Cie prend une autre tournure. Les débats d'audience (auditions des inculpés, des témoins et des experts) sont bouclés, hier. A partir de lundi, les plaidoiries vont démarrer. La parole va revenir en premier lieu aux avocats de la partie civile, ceux qui sont engagés par l'Etat du Sénégal. Place ensuite au Procureur spécial près la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Cheikh Tidiane Mara et son substitut, Antoine Diome, qui vont prendre leurs réquisitions. Ils vont invoquer des articles de la loi sur la Crei pour demander une peine (ou une relaxe) pour chacun des prévenus jugés devant cette cour. Lu: 16609  fois |  Commenté:122 fois
Procès de Karim Wade et codétenus : La plaidoirie de la partie civile prévue lundi prochain
Mardi 10 février, 2015 22:53
Le procès de Karim Wade et codétenus est suspendu jusqu’à lundi prochain. Ce jour, les avocats de la partie civile vont plaider. Auparavant, le président de la Cour Henri Grégoire Diop prononcera le verdict du délibéré relatif à la demande de la mise en liberté provisoire de Mamadou Pouye introduite par ses avocats. Lu: 4648  fois |  Commenté:48 fois
Procès Karim Wade : Alboury Ndao auditionné sur le compte de Singapour
Lundi 09 février, 2015 17:22
La Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a auditionné, ce lundi, Alboury Ndao, l’auteur du rapport d’expertise sur l’existence, à Singapour, d’un compte bancaire de 47 milliards supposé appartenir à l’ex-ministre d’Etat Karim Wade, poursuivi par la CREI, pour un présumé patrimoine de près de 117 milliards de francs CFA. Lu: 7686  fois |  Commenté:59 fois
Procès Karim Wade : Annoncé au procès de son fils, Wade fait faux bond
Lundi 09 février, 2015 12:24
Attendu au procès de son fils, ouvert depuis plus de 6 mois, Me Abdoulaye Wade n’a finalement pas été au tribunal de Dakar, ce lundi matin. D’ailleurs, dans la salle d’audience, outre Pape Mamadou Pouye, l’un des présumés complices de Karim Wade aucun des autres prévenus n’a comparu. Non seulement la salle d’audience n’était remplie qu’à moitié, mais aussi les responsables libéraux,  prompts à venir en vagues que les militants et les avocats de la défense, n’ont daigné répondre à l’appel. Lu: 13050  fois |  Commenté:70 fois
DOSSIER HABRE : La course avec la montre
Lundi 09 février, 2015 10:31
Depuis le début de l’instruction du dossier Hissein Habré, les autorités s’évertuent à avancer des dates. Pas plus tard qu’hier, à l’émission ‘’Grand Jury’’ de la RFM, le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, a affirmé que la commission d’instruction des Chambres africaines extraordinaires (CAE) rendra sa décision le 15 février, au plus tard. Les juges vont, soit décerner une ordonnance de non-lieu, soit une ordonnance de renvoi en jugement. Lu: 1336  fois |  Commenté:3 fois
Procès de Karim : Wade assiège le tribunal ce lundi
Lundi 09 février, 2015 07:18
Le palais de justice Lat Dior, où se déroule le procès de Karim Wade et ses co-inculpés, aura un hôte de taille aujourd'hui. Même si Karim Wade et ses avocats ont décidé de boycotter le procès parce que pensant que la Crei a déjà son verdict en poche, Abdoulaye Wade a décidé d'assister à l'audience ce lundi pour, dit-il, “répondre aux actes du président de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Henry Grégoire Diop, qui a usé de la force sur son fils”.  Lu: 9899  fois |  Commenté:54 fois
Me Sidiki Kaba, ministre de la Justice : « Alioune Ndao était hors contrôle de la hiérarchie»
Dimanche 08 février, 2015 16:41
Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Me Sidiki Kaba, par ailleurs président de l’Assemblée des Etats parties au statut de Rome de la Cour pénale internationale (Cpi), a révélé que l’ancien Procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Alioune Ndao, était hors contrôle de la hiérarchie. «Il peut arriver qu’un procureur spécial soit relevé de ses fonctions parce que, ce procureur spécial, dans l’organisation judiciaire, obéit à la hiérarchie. Lu: 10552  fois |  Commenté:60 fois

TOP 10 DE LA SEMAINE

 

Pub

 

 

 




HitParade