Jeudi 18 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Education

Calendrier universitaire : Les Saes-Ucad déchire la copie d’Abdourahmane Diouf

Single Post
Calendrier universitaire : Les Saes-Ucad déchire la copie d’Abdourahmane Diouf
   

« En somme, l’assemblée préconise un rejet des recommandations ressorties du séminaire de Saly ». Cette phrase suffit à elle seule pour indiquer la ferme position de la coordination de Dakar du Saes, suite à la rencontre de trois jours à Saly organisée par le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdourahmane Diouf. 

Réunie hier en assemblée générale, la coordination trouve que la démarche de la tutelle est tout à la fois « une violation flagrante de l’autonomie des universités », « une atteinte injustifiée des textes régissant les universités et par-delà l’enseignement supérieur ».

Le Saes-Ucad pense également que la prise de décision est prématurée ; elle est faite « sans qu’une réflexion inclusive et approfondie soit préalablement menée ».

De plus, le syndicat trouve que le réaménagement du calendrier universitaire proposé par le ministère est ‘’utopique’’. 

Malgré tout, le syndicat se dit ouvert à un dialogue et propose « de véritables assises de l’enseignement supérieur », un format plus inclusif, à ses yeux.

Sur l’impact financier du chevauchement, la coordination renvoie la balle à l’État qui, à son avis, n’a pas respecté les mesures d’accompagnement. Ainsi, le syndicat demande au Mesri d’évaluer d’abord l’impact de l’absence d’un budget de vérité sur le déroulement normal de l’année et la répercussion du dérèglement sur la santé des enseignants.

Sur l’orientation des bacheliers, le Saes exige le respect de l’autonomie des universités et invite la tutelle à comprendre que son rôle est de valoriser et non déprécier les universités publiques.

Sur l’accompagnement et le recrutement, le syndicat parle de « propositions non chiffrées » ; d’immixtion et ingérence du Mesri dans la pédagogie, mais aussi de « prise en otage du pédagogique par le politique ».

À propos des orientations des bacheliers dans le privé, le Saes-Ucad accuse le Mesri d’être animé par une volonté de servir le privé au détriment du public. Le syndicat s’inquiète d’une « privatisation galopante des universités publiques » et pointe l’absence de précision sur les modalités d’orientation des nouveaux bacheliers dans le privé.

Quant aux réformes sur les Masters, le Saes n’a même pas jugé utile d’aller dans le détail. Le document se contente d’une seule mention : « Rejet total de cet atelier. »

Ainsi, le candidat Abdourahmane Diouf se voit ajourné d’office, pour avoir récolté des sous-moyennes dans toutes les unités d’enseignement (axes de réflexion). À moins qu’il dispose d’une arme secrète, il devra revoir sa copie et repasser l’examen pour espérer convaincre le jury de Dakar.  






35 Commentaires

  1. Auteur

    Ceedo Patriote

    En Juin, 2024 (12:27 PM)
    M. WAKHOU....excellent Orateur c'est son ADN! DIEUF! TRAVAILLER Mettre en oeuvre = ZERO POINTE ce type! Une vraie escroquerie! ce mec
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (14:14 PM)
      Des politiciens encagoulés en enseignants. Ils feront tout pour faire échouer toute initiatives qui les mettra devant leurs responsabilités.

      Certains d'entre-eux aimeraient toujours recevoir plus de l'Etat et donner peu de leur temps, parceque ils passent une bonne partie de leur temps à faire du Khar-Matt dans le privé.

      Ce n'est pas un hasard que c'est section de dakar qui se revolte, parcequ'à Dakar pilulent beaucoup d'universités privées.


      Il faut rester ferme. C'est cette attitude de fermeté qui a permit à Prof. Mary Teuw Niane de reussir sa mission avec Macky.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (17:10 PM)
      Merci beaucoup, c'est de grands chasseurs de prime. Au fait, c'est le patriotisme qui manque dans ce pays
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (00:42 AM)
      Il n'y a rien d'inquiétant. Au contraire ceux qui profitent de l'enseignement supérieur sans fournir des efforts et qui vivent de de riba ce sont eux qui sont inquietés.


    {comment_ads} Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (18:52 PM)
      C'est vraiment ici à l'ucad que le projet doit commencer à balayer.non content d'avoir mis à genou l'enseignement supérieur. Si le SAES confirme il faut les virer et recruter tous les doctorants. Que le gouvernement ne cède en rien,sinon la mort de cette université. Trop C'est trop.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Krimo

    En Juin, 2024 (12:29 PM)
    On verra bien si ces syndicalistes de paille oseront barrer la route à cet ambitieux projet se stabilisation du calendrier universitaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (12:29 PM)
    Au juste ils veulent quoi ces gens?

    Macky mo bah si yen. Il a mis sens dessous dessus votre université, tabassé et tué vos étudiants avant de partir
    {comment_ads}
    Auteur

    Adé Mus Papam

    En Juin, 2024 (12:44 PM)
    Quand Je l'ai entendu parler de Adé mus papam, j'ai souri et je me suis dit le gas ignore qu'il a hérité d'un véritable panier à crabes.

    Je lui souhaite bon courage dans la gestion de la structure la plus caporalisée du pays : UCAD.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (22:00 PM)
      On écrit et dit : "Habemus Papam" = "Nous avons (élu) un Pape !
      Un petit tour sur Google et le tour est joué ! Et voilà !
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (13:13 PM)
    Gouverner depuis un plateau TV ou un réseau social c'est trop facil... Bienvenue sur le terrain Dr. Dre, pardon Dr. Abdourahmane Diouf...
    Top Banner
    Auteur

    Badolo

    En Juin, 2024 (13:17 PM)
    Ce ministron est un vrai escroc. Il fait la grande gueule et le buzz dans les médias mais c’est une coquille vide. Avec son titre de docteur qu’il brandit partout. C’est un escroc.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (15:10 PM)
      Tu racontes des balivernes ! Ce n'est pas a l'université qu'on brandit un rire de docteur quand même !
    {comment_ads}
    Auteur

    Ibou

    En Juin, 2024 (13:24 PM)
    Ils veulent quoi au juste ces Professeurs d'universités. Le Mesri a une volonté manifeste de sauver l'enseignement supérieur.

    En vérité, ils ne souhaitent pas la bonne marche de l'université car cela n'arrange pas leurs activités extra universitaires.

    Mais avant de mettre en-avant vos intérêts, pensez aux milliers d'étudiants en galère dans ce système abrutissant. Ils viennent en étant brillent et sortent en étant brouillant. Oubliez vous!
    {comment_ads}
    Auteur

    No Name

    En Juin, 2024 (13:27 PM)
    Ce sont les professeurs qui ont amené cette situation ils ne respectent pas les etudiants sen bop rek molen nior
    {comment_ads}
    Auteur

    Penthio

    En Juin, 2024 (13:36 PM)
    Au lieu de mener des combats qui n'ont aucun sens, pensez plutôt à vous mobiliser pour vos collègues professeurs vacataires. Vous n'avez aucun sens de la solidarité. tout ce qui vous préoccupe, c'est la sauvegarde de vos intérêts. Vous savez très bien que sans les professeurs vacataires, les universités sénégalaises ne fonctionneraient pas. L'année 2022-2023 a été particulièrement compliquée pour les universités sénégalaises. On a fait des cours dans des conditions difficiles pour éviter que l'année ne soit invalidée. Jusqu'au moment où j'écris ces lignes, les professeurs n'ont pas été payés et les syndicats ne s'en préoccupent nullement.
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_guille

      En Juin, 2024 (21:37 PM)
      Il faut pas qu'une corporation tienne en otage tout un système. S'il y a lieu il faudra supprimer l'Ucad et envoyer ses étudiants dans le privé et déployer les enseignants dans les régions. Car ce n'est pas à eux de prendre les décisions, ils tiennent trop en otage le système éducatif . Le bras de fer est inéluctable du fait de certaines habitudes prises et surtout pas des bonnes. Parents et étudiants en ont ras le bol.
    {comment_ads} Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (13:38 PM)
    Ces professeurs ne se soucient de que de leurs poches.Le ministre et le gouvernement font tout pour ramener la situation des étudiants à la normale en commençant les cours en octobre pour les finir en juillet,mais ces enseignants de qui on attend patriotisme ne font que saboter sans rien proposer à la place.Savez-vous que ces professeurs gardent plus de 80 pour cent de leur salaire quand ils vont à la retraite?Même en étant inactif ils continuent à bouffer l'argent du contribuable.Ils donnent un très maivais exemple ces enseignants.
    {comment_ads}
    Auteur

    Guilé De Ndangalma

    En Juin, 2024 (14:04 PM)
    Je le dis et le répète: CONTRAIREMENT AUX APPARENCES, L'UNICERSITE (en particulier l'UCAD) EST LE MILIEU LE PLUS REACTIONNAIRE DE CE PAYS. Plus de 50 ans d'habitude de grèves, de mauvaise gestion des campus, d'absence d'alignement des curricula sur les besoins du pays ont fait de l'UCAD "une grande garderie d'enfants" (feu Amath Dansokho dixit). Ces enseignants parlent de "respect" de l'autonomie" de l'université; mais justement cette autonomie a tjrs existé et voilà où cela nous amené: le statu quo depuis l'indépendance du pays! C'est la seule ou l'une des rares universités du monde, voire même d'Afrique tout court, à être régulièrement en grève du fait des étudiants ou des enseignants qui pourtant vivent les mêmes difficultés que leurs collègues de Bamako, Conakry, Accra ou Kinshasa. La vérité est que si nous voulons avoir une véritable université de développement, il faut revoir les curricula, introduire de nouvelles filières en diminuant largement l'importance accordé à certaines matières, voire les éliminer tout simplement. Cela suppose se séparer d'une bonne partie du corps enseignant actuel (au moins 70%). Et ça ils le savent. Je crois que nous devrons aller d'une manière ou d'une autre vers une solution à la Ben Ali: face à un système inadapté et à la chienlit installée par les principaux acteurs de l'enseignement supérieur, il a convoqué des assises rassemblant les spécialistes de politique l'éducation, des professeurs, le patronat, les syndicats, etc. pour redéfinir le rôle de l'université, de son contenu et de son mode de fonctionnement. Et, comme il fallait s'y attendre, les principaux acteurs, à savoir les ensseignants (pas tous) et les étudiants (pas tous également) l'ont rejeté en majorité. C'est alors qu'il a fermé l'université pour 2 ans pour mettre en place les mesures et seuls les enseignants remplissant les conditions et acceptant ces mesures (cela figurait dans leur contrat d'embauche) étaient recrutés et tout étudiant qui voulait s'inscrire devait aussi remplir une fiche d'acceptation des nouvelles règles en vigueur. Résultat: après presque 5 ans, la Tunisie était devenue un lieu de choix pour les étudiants étrangers, avec des filières modernes et attractives et une stabilité de l'année académique garantie. Ne me dites pas qu'il y a des étudiants tunisiens en médecine à Dakar: OUI, la fac de médecine de Dakar est bien réputée, mais les étudiants tunisiens qui viennent à Dakar sont ceux là qui n'ont pas réussi à franchir le filtre d'un "numerus clausus" imposé pour les études en médecine dans plusieurs pays dont la Tunisie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kkk

    En Juin, 2024 (14:06 PM)
    Bien fait pour lui. L'université est libre

    {comment_ads}
    • Auteur

      Kou Diakhlé

      En Juin, 2024 (19:22 PM)
      Ils ont fait un atelier avec le ministre pendant 3 jours avec le couvert et les per dium mais c'est à croire qu'ils avaient oublié tous ces arguments et réserves chez eux ou dans leurs bureaux. depuis que les années universitaires ont commencé à se chevaucher ou étaient-ils donc avec leurs santés déclinantes?Moi je suggère qu'on les mette devant le fait accompli. Ils ont été complices ou ont fermé les yeux et leurs bouches quand Macky a fermé l'université pendant plusieurs mois. Il faut decreter une année invalidée pour tout le monde et on reprend avec une année normale pour tous. Les moyens dont disposaient l'ancien régime sont toujours là.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kkk

    En Juin, 2024 (14:06 PM)
    Bien fait pour lui. L'université est libre

    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (14:13 PM)
    Toujours trop de palabres infertiles dans ce milieu ! Jamais capables de respecter la date d'entrée officielle , des mois de retards , quand dans le monde elle est fixée septembre/début ocotbre, au Sénégal c'est avril de l'année suivante. Avec nos simagrées de rattrapages pour des étudiants nuls et attardés n'ayant pas le niveau, certains atteignent la trentaine sans pour autant être au niveau requia.

    parlons également de ces profs quasiment grabataires se cranponnant à leur chaire pour les privilèges et le salaire tandis que les vacataires restent vacataires durant 10 ans tout en faisant le travail de ces vieux profs .

    autre sujet : les magouilles de certains étudiants mafieux vendant les chambres aux nouveaux arrivés , le recteur dégagé le sachant pertinement.

    Les nouveaux bacheliers ont un niveau frisant le nullisme toujours plus nombreux à caser, les 3/4 devraient se tourner vers une maturité professionnelle et encore .
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Juin, 2024 (14:40 PM)
    Vos mensonges ne franchiront pas les portails des universités. Seuls vos moutons avaleront vos bêtises. Attendez au moins le projet en rédaction. Vous prenez des décisions alors que le projet n'est pas fini. Tout le projet se résume aux mensonges de sonko. On voit sa tête partout

    Armée

    Réduction des prix

    Ambassadeurs

    Tapis rouge

    Var

    Justice

    Etc

    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (14:55 PM)
    Quand je vois des jeunes sénégalais user leurs patalons 20ans de leur vie à l'école pour aller ensuite étudier portugais,Russe, Baudelaire,Mauppassant victoire Hugo je me dis quel gachis.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Moussa

      En Juin, 2024 (22:32 PM)
      Parfaitement d'accord. Quavons-nous à faire de ces langues, de ces matières comme la philosophie....?
      Repensons les programmes en les adaptant à nos réalités et à nos besoins de développement
    {comment_ads}
    Auteur

    Enseignants Non Syndiquer

    En Juin, 2024 (14:58 PM)
    Enseignement supérieur est prise en otage pour les syndicats politique qui ne parle que pour leurs Camp,

    Le ministre raisonne Sénégal pour l'intérêt de tous
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (15:00 PM)
    I faut finir avec la saleté qui a envahie les universités. Ces gens soit disant formateurs de cancre sont eux mêmes des cancres. Diomaye ne vous laissera pas continuer à trainer les universitaires dans la merde et vous dites que vous êtes des syndicalistes. Des syndicalistes chiffons mon œil.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bakary

    En Juin, 2024 (15:09 PM)
    La coordination du SAES est manipulée constamment par le Recteur Aly Mbaye. Ce recteur a complètement tué l’UCAD.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (15:20 PM)
    c'est quoi l'autonomie des universités vous vous foutez de nos gueules ou quoi ? Le SAES n'a pas honte de sortir un pareil communiqué pour un syndicat regroupant des professeurs du séperieur quelle honte !!!! Memes les citoyens qui n'ont pas fréquenté l'école réfléchissent meiux que vous je comprends maintenant l'etat chaotique et le niveau bas de nos universitès avec ees enseignants pareils

    Qu'est ce que le SAES a fait ou a proposé pour sortir les universitès de la situation ou elles se trouvent depis des annèes ? Des années universitaires qui débutent au mois de Mai ou juin et vous trouvez cela normal vous voulez que cela continue

    Vous parlez d'autonomie des universitès qui financent les universitès ? Qui payent les enseignants ? qui a construit les universitès ? Ainsi vous ne voulez etre sous la tutelle de personne alors allez vous payer vous meme et aller chercher l'argent pour financer les universitès

    Vous etes soumis au meme régime de discipline que les autres secteurs de l'Etat qui est en charge de l'enseignement supèrieur si l'enseignement supérieur ne marche pas c'est pas à vous qu'on demandera des comptes mais à l'Etat par commencer par le ministre le premier ministre et le prèsident de la république

    Vous foutez dehors tous ces ensignants et lancez un appel d'offre il y a des milliers de jeunes sénégalais dans la diaspora qui sont des docnteurs dans tous les domaines qui vont venir enseigner dans nos universitès
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_guille

      En Juin, 2024 (21:43 PM)
      Il faut pas qu'une corporation tienne en otage tout un système. S'il y a lieu il faudra supprimer l'Ucad et envoyer ses étudiants dans le privé et déployer les enseignants dans les régions. Car ce n'est pas à eux de prendre les décisions, ils tiennent trop en otage le système éducatif . Le bras de fer est inéluctable du fait de certaines habitudes prises et surtout pas des bonnes. Parents et étudiants en ont ras le bol.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (15:28 PM)
    Monsieur premier ministre Sonko je vous demande solonellement de foutre dehors tous les enseignants du supérieur qui font du sabotage depuis des decennies dans nos universitès coupez leurs salaires et renvoyez les chez eux

    Au Sénégal et dans la diaspora il y a des centaines et des milliers de jeunes titulaires de doctorat dans tous les domaines surtout qui ne vont pas répéter les memes cours qui sont dispensés par les professeurs de l'UCAD depuis 1990 sans meme changer une virgule que ce soit en sciences humaines ou sciences techniques des vieux ne veulent pas évoluer foutez les dehors car nos étudiants sont peu motivès par ces enseignants et leurs enseignements il y aura aucun risque !!!

    Foutez dehors et ils parlent d'utonomie des universités quelle autonomie ?
    Top Banner
    Auteur

    Ibou

    En Juin, 2024 (15:45 PM)
    Il faut dire que le séminaire pour la stabilisation du calendrier académique est une demande du président Diomaye. Tous les acteurs de l’université sénégalaise étaient présents, y compris le SAES de l'UCAD. Il faut dire aux gens que les propositions des sept mesures, faites par tous les acteurs de l’université, permettront à l’État du Sénégal d’économiser plus de 40 milliards de francs CFA par an. Les chevauchements d’années coûtent cher à l’État. Il faut un sacrifice de chacun pour réussir ce projet afin de répondre au Jub Jubal Jubanti. Il faut oser les réformes et la rupture. Il ne faut pas que des intérêts cryptopersonnels priment sur l’intérêt du pays. La démarche inclusive du MESRI Dr. Diouf a été salué par tous. Il a une volonté manifeste de régulariser l’enseignement supérieur. Il mérite le soutien de tous les ssénégalais car c’est une affaire de tous. Vivement pour la réussite de ce projet très important, pertinent et ambitieux !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (15:59 PM)
    Monsieur « pont du savoir » c’était prévisible !vous avez pris trop d’initiative sans attendre vos orientations politiques « le projet » et en plus vous avez une vision trop simpliste trop terre à terre..Si vous voulez faire des réformes il faut des assises!C’est un vrai panier à crabes votre ministère !!

    Un vrai arnaque ce monsieur,il parle trop pour ne rien dire,mom la niou nara nieukeu limoger nakh incompétence!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Kou Diakhlé

      En Juin, 2024 (19:29 PM)
      Ils ont fait un atelier avec le ministre pendant 3 jours avec le couvert et les per dium mais c'est à croire qu'ils avaient oublié tous ces arguments et réserves chez eux ou dans leurs bureaux. depuis que les années universitaires ont commencé à se chevaucher ou étaient-ils donc avec leurs santés déclinantes?Moi je suggère qu'on les mette devant le fait accompli. Ils ont été complices ou ont fermé les yeux et leurs bouches quand Macky a fermé l'université pendant plusieurs mois. Il faut decreter une année invalidée pour tout le monde et on reprend avec une année normale pour tous. Les moyens dont disposaient l'ancien régime sont toujours là.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Kou Diakhlé

      En Juin, 2024 (19:39 PM)
      Ils ont fait un atelier avec le ministre pendant 3 jours avec le couvert et les per dium mais c'est à croire qu'ils avaient oublié tous ces arguments et réserves chez eux ou dans leurs bureaux. depuis que les années universitaires ont commencé à se chevaucher ou étaient-ils donc avec leurs santés déclinantes?Moi je suggère qu'on les mette devant le fait accompli. Ils ont été complices ou ont fermé les yeux et leurs bouches quand Macky a fermé l'université pendant plusieurs mois. Il faut decreter une année invalidée pour tout le monde et on reprend avec une année normale pour tous. Les moyens dont disposaient l'ancien régime sont toujours là.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ngor Jegaan

    En Juin, 2024 (16:09 PM)
    Je suis persuadé que les étudiants seront d'accord d'avoir une bonne visibilité de leur calendrier universitaire. Si c'est le SAES seul qui s'y oppose, it's not great deal: FOUTEZ-LES DEHORS, ILS SONT TRES TRES FACILES A REMPLACER! By the way, ce sont les mêmes qui de mandaient il y a 2 ans que leur âge de la retraite soit prolongé de 65 à 70 ans: Motif: parce qu'il n y aurait pas assez de candidats pour la relève. Non seulement c'est un mensonge, mais même si c'était vrai ce serait l'aveu qu'ils ont échoué dans leur mission, parce que la carrière d'un prof d'université au minimum 25 ans alors que le curriculum d'un docteur enseignant c'est autour de 8 ans.
    {comment_ads}
    Auteur

    Tom Jaguen

    En Juin, 2024 (20:02 PM)
    Ce ministre de l 'enseignement supérieur est un peu inquiétant : "savant" , pressé, frénétique , ...il avait déjà trouvé une solution sur le calendrier 48h après sa nomination; il nous a sorti un chiffre sur les pertes dues au dysfonctionnement du calendrier sans la moindre démonstration scientifique....

    Je suis pas étonné de cette attitude du SAES ..attendons les étudiants et les personnels d Universités

    Inquiétant ce Monsieur
    Top Banner
    Auteur

    Rabat

    En Juin, 2024 (20:38 PM)
    C est une betise de la part du Saes
    {comment_ads}
    Auteur

    Tom Jaguen

    En Juin, 2024 (21:20 PM)
    Ce ministre de l 'enseignement supérieur est un peu inquiétant : "savant" , pressé, frénétique , ...il avait déjà trouvé une solution sur le calendrier 48h après sa nomination; il nous a sorti un chiffre sur les pertes dues au dysfonctionnement du calendrier sans la moindre démonstration scientifique....

    Je suis pas étonné de cette attitude du SAES ..attendons les étudiants et les personnels d Universités

    Inquiétant ce Monsieur
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (00:24 AM)
      Tous les chiffres donnés à la suite du séminaire de Saly sont démontrés scientifiquement. C'est trois jours d'étude et de diagnostic. Nous savons tous pourquoi le recrutement massif est gênant.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (00:24 AM)
      Tous les chiffres donnés à la suite du séminaire de Saly sont démontrés scientifiquement. C'est trois jours d'étude et de diagnostic. Nous savons tous pourquoi le recrutement massif est gênant.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (23:34 PM)
    Je pense que les autorités de l'UCAD doivent faire le tout pour respecter ce que le ministre a proposé !



    La stabilisation de l'année universitaire doit être une priorité !



    L'administration de la FST moom est très très incompéante , je sais pas si se sont des scientifiques qui nous dirigent ou pas tellement ils sont incompétents et mal organisés
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (00:29 AM)
    Tout ce bruit juste pour ce faire important. Un changement n'est jamais facile. Le ministre prenne ses responsabilités et aller jusqu'au bout.
    Top Banner
    Auteur

    La Voie Du Changement

    En Juin, 2024 (00:35 AM)
    Le changement a sonné. Le SAES est composé de vieux dinosaures qui pensent être éternels car leurs intérêts sont menacés. Le Ministre a adopté une démarche inclusive et a consulté toutes les composantes de l'enseignement supérieur. Quel est le mal si le ministre veut qu'on ait des années universitaires normales et stables? Quel est le problème si le nombre d'étudiants a augmenté et que nombre d'enseignants à recruter doit aussi augmenter pour être dans les normes et permettre aux étudiants de réussir leurs avenir? Est-ce que l'enseignement supérieur appartient uniquement au SAES?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (00:54 AM)
    Nous sommes de tout cœur ❤️ avec le ministre. Jàmm rek ngay am in shaa Allah.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pros Rek

    En Juin, 2024 (01:41 AM)
    Vraimant, vous êtes sans cœur. Tous ce qui vous interessent ce sont vos heures complementaires, 2 millions, 3 millions, 4 millions voir 5millions par semestre. Vous êtes égoïste. Mais nous demandons au goubzrnement de prendre sa responsabilité, s'il le faut radier tous les goilots d'etranglement et recruter des jeunes pretent a servir ce pays. Vous ne travaillez pas et vous amerdez les gens.
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Sage

    En Juin, 2024 (06:22 AM)
    Saes -ucad est contre le recrutement 😪un Prof.universitaire permanent qui combat le recrutement massif ,non lii dakar rek laa am.Des prof ki ne soucient k de leur avoir financier en dehors des 6heures voir 9h00 de cours legale signees par decret k doit tenir 1prof universitaire permanent pr consacrer le reste de son temps a bien preparer les cours magistraux a encadrer a faire de la recherche et a chercher des partenaires universitaires a l'etranger pr faire avancer la recherche . Mais vous etes la' a prendre des heures supplementaires a la fac (pr avoir des surplus d'argent en dehors de vos salaires de 1millions 500 vs piocher des 8 voir 10millions dans les hc chaq annee ) vs etes dans les universites privees de la place pr du kharmat.Au moment ou' dans vos facultes respectives vs repetez le meme cours pendant 10ans ,les memes travaux diriges .

    Soyons serieux !!! T gueen doylou sinon yen nieup malaise dinaleen diekhal.Cett jeunesse de docteurs senegalais frais du Senegal et de la diaspora doit prendr le releve et changer cett farce qui ne fait k perdurer dans ucad universite mere .Saes St-louis est pr 1recrutement massif de meme k Saes thies,Saes-bambey,Saes-Ziguinchor et dans ses regions les profs laminent largement les profs de l'ucad en terme d'encadrement et de recherche.L'Etat doit vraiment prendr ttes ses responsabilites.Changer le systeme revient a recadrer ses charognards.
    Top Banner
    Auteur

    Enseignant-chercheur

    En Juin, 2024 (17:23 PM)
    Je suis enseignant-chercheur et apolitique MAIS j'avoue j'ai eu très honte en lisant la réaction du SAES face aux rapports du séminaire. On dirait des enseignants qui raisonnent comme des enfants de maternelle. C'est quoi cette inclusion alors que toutes les universités étaient là bas avec minimum 6 enseignants représentant le SAES. Beaucoup de mesures ont été proposées dans le but ultime de redorer le blason de l'Université mais vous nous parlez de notre AUTONOMIE? ou de notre SANTE? Donc en gros les enseignants-chercheurs ne sont pas prets à aucun sacrifice pour faire avancer ce pays. Quelle honte pour notre élite intellectuelle. En tant que prof j'ai vraiment honte de ma corporation. Donner n'importe quel argument mais vous finirez avec cette voie à etre très détesté par la population sénégalaise.
    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen

    En Juin, 2024 (20:14 PM)
    Vous rejetez sans mettre les motifs. Je sous entend un problème d'orgueil d'autorité comme si le ministre vous donne des ordres. Non galsen dale dz ngay warou.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email