Mercredi 16 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Revue Presse

Le décès de l'étudiant Bassirou Faye en exergue

Single Post
Le décès de l'étudiant Bassirou Faye en exergue

La presse quotidienne revient largement sur le décès jeudi de l’étudiant Bassirou Faye, tué lors d’affrontements avec la police, à l’occasion d’une manifestation pour le paiement des bourses à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD).

L'émotion le dispute partout à l'indignation dans les quotidiens dakarois qui, tous, décrivent les circonstances de la mort du pensionnaire de la Faculté des Sciences et Techniques.

Ainsi de L'As qui explique que le défunt, qui était inscrit en mat-physique, a ‘’reçu une balle réelle qui lui a traversé la tête, causant sa mort quelques minutes plus tard’’.

La violence venait alors d’atteindre son paroxysme à l’UCAD et dans ses alentours, où les étudiants, armés de pierres, s’affrontaient avec les forces de l’ordre.

Déroulant le film de cet évènement tragique, le quotidien Enquête précise que c’est vers 14h, ‘’alors que la tension et la violence étaient à leur paroxysme’’, que ‘’Bassirou Faye a été mortellement atteint à la tête’’.

‘’Secourus par les étudiants, il a été évacué au service médical. L’étudiant grièvement blessé y est resté vingt minutes, avant d’être évacué à l’hôpital Principal. Mais ses camarades en pleurs affirment qu’il était décidé’’, raconte le journal. 

Il ajoute que ‘’ce qui s’est passé jeudi au Campus égale en barbarie ce qui se passe dans la bande de Gaza entre les forces israéliennes armées jusqu’aux dents et les populations civiles armées de pierres’’.

Pour le Populaire, cette mort porte à deux le nombre de victimes par balle à l’Université Cheikh Anta Diop. ‘’Comme en janvier 2001, avec l’affaire Balla Gaye, le drame est survenu pendant de violentes bagarres entre étudiants et forces de l’ordre dans ce temple du savoir’’, écrit le journal.

Pour Walfadjri, les ministres de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, et celui de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane, sont désormais ‘’sur le gril’’. D’après ce quotidien, les étudiants, qui ‘’se sont réunis au sein d’un collectif pour faire face à ce qu’ils considèrent comme des dérives des autorités en charge de l’enseignement supérieur’’, réclament leur départ.

Le quotidien du Groupe Walfadri signale également qu’’’après avoir réclamé la démission du ministre de l’Intérieur, le SAES [Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur] exige le départ de son collègue de l’Enseignement supérieur’’. Sans le départ de ce dernier, il n’y aura plus de cours à l’UCAD, avertit le journal

Plusieurs journaux indiquent que la délégation gouvernementale envoyée à Diourbel pour présenter les condoléances de l’Etat à la famille du défunt a été ''éconduite''. L’information est notamment rapportée par Enquête et Walfadjri.

Selon Libération, la Direction des investigations criminelles (DIC) est à la recherche du tireur. Le journal souligne que le procureur de la République a ‘’demandé à la DIC ‘’d’identifier le ou les meurtriers de Bassirou Faye et de les déférer devant son parquet’’.

L’Information fait la Une de L’Observateur, qui indique que l’enquête a été confiée à la DIC. Selon ce journal, ‘’l’autopsie conclut à une mort par arme à feu’’. Le quotidien du Groupe Futurs Médias annonce qu’’’une expertise est envisagée’’.

Si l’en croit Le Soleil, ‘’l’Etat va situer les responsabilités’’ dans la mort de l’étudiant Bassirou Faye. Il annonce dans le même temps que ‘’le ministre de l’Intérieur promet de revoir les mesures de sécurité à l’UCAD’’.

Quoi qu’il en soit, le commentateur de Direct Info estime que la mort de ‘’Bassirou Faye était prévisible’’, affirmant que ‘’ce jeudi 14 août constitue le point culminant d’une situation que les autorités ont laissé pourrir sciemment’’.

Un point de vue que semble partager La Tribune. Selon ce journal, ‘’l’Etat qui devait régler avec diligence ce problème des bourses impayées, a laissé faire malgré les revendications récurrentes des étudiants’’.

‘’La bombe n’ayant pas été désamorcée à temps, a fini par exploser avec à la clé, un mort, des centaines de blessés et des arrestations aux dires des étudiants’’, écrit encore le journal.


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Xaré Ba Dé

    En Août, 2014 (10:28 AM)
    Président de la république Halpular,

    CEMGA Halpular,

    Ministre de l'intérieur Halpular,

    Ministre de l'enseignement supérieur Halpular,

    Directeur du COUD Halpular

    Recteur assassin

    ...



    Voilà le résultat !
  2. Auteur

    Wonderwall

    En Août, 2014 (10:59 AM)
    C'est vraiment dommage.



    Paix à son âme. J'espère que le gouvernement prendra ses responsabilités.
    Auteur

    Cyrie

    En Août, 2014 (10:59 AM)
    laissez les halpuulars ils n'ont rien fè les vrès halpuulars ne feront jamais sa gnii kèye aye israeliens lagnou :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    @xaré Ba Dé

    En Août, 2014 (11:03 AM)
    arreter vos ethnocentrismes la
    Auteur

    Jhh

    En Août, 2014 (12:02 PM)
    vous les wolof vs étés très mauvais très mauvais aussi être raciste se pas bon poular walof banbara serer diolla pour mw tt se la meme chose mes maky e poular abdou diouf e seres senegale les plus grand tété se entre poular e serrer les marabout sons tousse des poular svp Lesse se chose se pas faisable ils e partie que sons âme repose en paix
    Auteur

    Thiessois

    En Août, 2014 (13:10 PM)
    que font des policiers armés dans une université ? Je crois que les 2 parties doivent revoir le modus -opérandi. L´Université doit cesser d´etre un instrument politique et l´Etat doit cesser d´assiéger les étudiants. Surtout que cette fois ci il s´est agi de réclamer le paiement des bourses, qu´on leur a dument octroyé ! N´octroyez pas de bourse si vous ne pouvez pas payer oubien faites le dans le cadre de l´excellence ou par prets comme le font les pays développés, bien que cela impliquent d´autres facteurs que le Sénégal ne peut satisfaire.
    Auteur

    Ira

    En Août, 2014 (13:28 PM)
    ce pays est pris en hotage par quelques incompetents,j'espere qu'ils rendront compte un jour.

    Auteur

    Serieux?

    En Août, 2014 (13:49 PM)
    Un étudiant sérieux et travailleur va à l'université pour y "travailler et s'instruire". Ce genre de vrai étudiant a certainement autre chose à faire que de manifester tous les jours et pire encore, "balancer" des projectiles sur la Police. Il y a toujours eu et il y aura toujours des dérapages au cours de telles manifestations. Donc: restez chez vous, travaillez et n'allez pas participer à ces violences. ---- Il existe d'autres formes d'expression que la violence pour faire connaître son mécontentement!  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    Fajzu

    En Août, 2014 (15:27 PM)
    sérieux ne nous amerde pas avec tes conseils la bourse c'est un aquis donc elle est intouchable c'est le gouvernement qui a montré une fois de plus son incompétence imagine toi qu'on te coupe ton salaire si tu en as qu'allais tu faire idiot







    Auteur

    Zoulou

    En Août, 2014 (16:07 PM)
    ces etudiants danio yabate senegal mo nekh si ct en south africa il y aurait bcoup de morts parck manifester rek dafa diar yakh allalou deukbi....ils faut demander aux mineurs de Malikana SA combien de morts et rien.....rayelene gni beugueu teki de diangue....
    • Auteur

      Garni

      En Août, 2014 (21:34 PM)
      c tw ki n connait rien apré avoir massacré c enfant las keske kils on gagné le senegal n compte k sur la ressource humaine et le developpement d s pays passera
      forcément entre les mains de la jeunésse

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR