Jeudi 18 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Affaire Ibrahima Fall : la RADDHO condamne des “actes ignobles et inexplicables” perpétrés sur l’ouvrier sénégalais

Single Post
Affaire Ibrahima Fall : la RADDHO condamne des “actes ignobles et inexplicables” perpétrés sur l’ouvrier sénégalais
La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) condamne dans un communiqué les “traitements cruels, inhumains et dégradants” perpétrés contre un chauffeur.

Une vidéo devenue virale montre trois hommes, deux Chinois et un Sénégalais, plaquant au sol une quatrième personne, qui crie de toutes ses forces. L’un des assaillants posait son genou sur le cou de la victime, un chauffeur employé par une société de vente de béton, à Darou Khoudoss, une commune située dans le département de Tivaouane (ouest).

Les mis en cause, présumés coupables de coups et blessures, ont été déférés au parquet, mercredi, et placés sous mandat de dépôt.

Ils sont poursuivis en même temps en justice pour vol et complicité de vol. L’affaire sera jugée le 26 juin.

Dans un rapport d’enquête qu’elle a consacrée à cette affaire et dont l’APS a obtenu une copie, la RADDHO fait part de son “indignation” et de sa “vive préoccupation”.

L’organisation de défense des droits de l’homme dénonce “la violation de l’intégrité physique de la victime et les actes de torture perpétrés sur le sieur Ibrahima Fall”.

Elle considère que ces “actes de torture et traitements cruels, inhumains et dégradants portent atteinte à la dignité humaine et aux droits fondamentaux de la personne humaine”.

La RADDHO dit être vivement préoccupée par ces actes ”ignobles et inexplicables”.

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme félicite la gendarmerie pour “la célérité” dont elle fait preuve dans la prise en charge de ce cas de torture.

Elle demande au procureur de la République de “veiller à l’application stricte de la loi”, en même temps qu’elle interpelle l’opinion publique et internationale, ainsi que les autorités consulaires et diplomatiques de la Chine, sur “ces actes de plus en plus récurrents de violence de ressortissants chinois sur des travailleurs sénégalais et ou africains”.

La RADDHO recommande à la ministre des Affaires étrangères, au Premier ministre et au président de la République de “saisir avec fermeté les autorités consulaires et diplomatiques chinoises pour déplorer et s’indigner du comportement odieux de certains de leurs ressortissants qui n’honore aucun État moderne”, lit-on dans le document.


6 Commentaires

  1. Auteur

    Batiland

    En Juin, 2024 (19:30 PM)
    Batiland entreprise de Abdoulaye Thiam,l'homme qui a mis en prison la femme gambienne .il fait la même avec ses employés c'est lundi la Tabaski et aucun de ses employés n'a reçu son salaire et pourtant le régime de Macky Sall l'a donné 46 enos et 2 isep depuis 3ans et aucun chantier n'est sorti de terre .ni les les enos ni les isep.ils cotise pas les impôts ni les cotisations sociales .il maltraite ses employés et avec le changement de régime il continue ses dérivés et personne ne peut rien faire contre lui .on dirait qu il est intouchable donc rien n'a changé au senegal
    Top Banner
  2. Auteur

    Iou

    En Juin, 2024 (19:34 PM)
    Félicitation au RADHOO et toutes les organisations de vigilances et demandons au ministère du travail et de l'intérieur de prendre des mesures plus que drastiques à l'encontre des employeurs chinois qui considèrent les africains comme des esclaves qui doivent obéir à leurs maitres ( Cameroun, Ethiopie , etc..) Nous connaissons pas cela au Sénégal ! Il faut une forte répressions sur ces tortionnaires du 21eme siècle et les bouter hors de notre pays SVP !
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégalais D'abidjan

    En Juin, 2024 (20:02 PM)
    Je suis certain que les grands parents du sénégalais la étais complices dans la traite négrière. Serieux
    {comment_ads}
    Auteur

    Ngor

    En Juin, 2024 (20:08 PM)
    Non il faut les rapatrier chez eux tout bonnement comme avait fait Paul Kagame.

    Au Senegal ces chinois se croient tout permis. Leur cite de GADAYE gUEDIAWAYE DOIT ETRE RECUPERER PAR LES NOUVELLES AUTHORITES
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (01:21 AM)
    Pour une fois la RADDHO pose un acte pour lequel elle est attendue.

    Il faut y aller jusqu'au bout ! Et avec n'importe quel étranger et dirigeant africain !

    Ces chinois pilleurs et esclavagistes en même temps ! Nous ne n'accepteront pas ça en Afrique !

    Ils font beaucoup souffrir le peuple africain en pillant nos ressources sans état d'âme..

    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (15:07 PM)
    N'oubliez pas d'ouvrir une enquête sur le nommé @Thione Niang avec ses activités. Merci
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email