Dimanche 14 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

L’Estonie envisage d’envoyer ses soldats sur le sol ukrainien

Single Post
L’Estonie envisage d’envoyer ses soldats sur le sol ukrainien
Le gouvernement estonien espère soulager l’armée ukrainienne en envoyant ses soldats occuper des postes à l’arrière du front. Si cela se faisait, ce qui serait une grande première, il ne s’agirait pas de participer aux combats.

L’armée de Kiev a besoin de tous les Ukrainiens en état de combattre, a fortiori depuis que la Russie a déclenché une nouvelle offensive dans le nord du pays, en direction de Kharkiv. Le gouvernement estonien envisage de l’aider en envoyant ses soldats relever les troupes de Kiev en charge de l’arrière, comme le ravitaillement. Une manière de “soulager” indirectement les Ukrainiens.

Des rôles de soutien

Les soldats estoniens, probablement des volontaires, reprendraient donc les rôles logistiques de l’armée ukrainienne, mais aussi des postes dans les centres d’entrainement, ou encore dans les services sanitaires. Ils ne devraient pas combattre, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne s’exposeraient pas à recevoir des coups - intentionnels ou non - lors de frappes russes.

Madis Roll, le conseiller à la sécurité nationale du président estonien Alar Karis, préférerait qu’une telle mission soit menée en collaboration avec l’OTAN, “pour montrer une force et une détermination combinées plus larges.” Mais il n’exclut pas que cette initiative se fasse au sein d’une coalition plus réduite de pays qui soutiennent l'effort de guerre ukrainien.

Une question taboue au sein de l’OTAN

“Des discussions sont en cours” a évoqué le conseiller à la sécurité, cité par Breaking Defense. “Nous devons envisager toutes les possibilités. Nous ne devrions pas avoir l’esprit limité quant à ce que nous pouvons faire.” Il estime également qu’il n’était “pas impensable” que des pays de l’OTAN opposés à ce genre de déploiement change d’avis à l’avenir, relève le média spécialisé dans l’observation des conflits.

La présence de conseillers de l’OTAN à Kiev est un secret de Polichinelle, mais jusqu’à présent, aucun pays n’a osé envoyer officiellement des soldats en mission, même loin des combats. L’Allemagne et les États-Unis ont notamment rejeté catégoriquement l’idée d’envoyer des troupes. Le président Emmanuel Macron a fait quelques déclarations en ce sens, tout en finissant toujours par se rétracter. Mais la Première ministre lituanienne Ingrida Šimonyt? s’est dite ouverte à l’envoi de troupes de son pays en Ukraine pour contribuer à l’entraînement de celles de Kiev. Pour l’heure, le pouvoir exécutif estonien compare ses options.



1 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (16:43 PM)
    On pousse Poutine à l'extrême à petit pas 

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email