Seneweb.com | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant dame justice de 2006 à ce jour.
Macky Sall à propos de la requête du Khalife de Médina Baye de libérer Sidy Lamine Niasse : « Je ne pouvais pas refuser »
Jeudi 02 janvier, 2014 10:29
« Je ne pouvais pas refuser », aurait dit le président de la République, qui a relevé que c'est sur un ton empreint d'émotion que le khalife de Médina Baye lui a demandé de se montrer magnanime.  Lu: 41262  fois |  Commenté:143 fois
En concert à l’Institut français de Dakar, Keur-Gui clashe Obama et vante dame Justice
Lundi 24 juin, 2013 09:32
 La scène est plongée dans une lumière tamisée. Dj et platines sont en background. Sur le podium du théâtre de verdure de l’Institut français, Léopold Sédar Senghor, ex-Centre culturel français (Ccf), le décor est planté. Le duo du groupe Keur-Gui de Kaolack est debout au devant de la scène, tous deux vêtus de pantalons jeans. Torses-nus, les montres rehaussées jusqu’aux biceps. Entre décibels et mots lourds de sens, ils n’ont pas laissé place, vendredi dernier, lors de la célébration de la Fête de la Musique, à la langue de bois.  Lu: 19746  fois |  Commenté:49 fois
Séparation des pouvoirs : Macky «roule» Dame justice
Vendredi 25 janvier, 2013 10:34
Nouvellement porté à la tête du pouvoir, le Président de la République, Macky Sall, avait décidé de faire de la séparation des pouvoirs une réalité. Or, selon l’Obs, depuis son élection, le chef de l’Etat imprime aux yeux du peuple, des juristes surtout, une nouvelle démarche aux antipodes de sa grande profession de foi sur l’indépendance de la Justice. «Il y a d’abord eu la déclaration de ne jamais poursuivre l’ex-Président Wade. Et puis, cette sortie embrouillée à Tivaouane sur l’affaire Me El Hadji Amadou Sall. «Je ne me mettrai plus à répondre aux invectives. J’incarne deux images. En tant que président de la République, je peux pardonner, pour ma part. Toutefois, la Justice a aussi un rôle à jouer. Je ne ferai rien pour entraver l’action de la Justice. Parmi ces gens, quelqu’un (Me El Hadji Amadou Sall, Ndlr) devait répondre à la Justice demain, j’ai demandé au ministre de la Justice de surseoir à sa convocation…», a dit Macky Sall, en marge du Maouloud 2013, en se laissant aller dans un mélange de rôles inouï», note le journal.  Lu: 30801  fois |  Commenté:73 fois

TOP 10 DE LA SEMAINE


 


 

 

Pub

 




HitParade